308 CC

308 CC

Pour ce nouvel essai, place à la Peugeot 308 CC ! Le premier coupé-cabriolet proposé par Peugeot sur sa gamme compacte.

Le modèle de notre essai est une finition Féline motorisé par le 2.0 HDi 136 accouplé à une boîte de vitesses automatique à six rapports avec commande « Tiptronic system Porsche ».

Le moindre que l’on puisse dire est que cette 308 fait tourner les têtes. L’avant est particulièrement réussi, l’esprit sportif est bien plus présent que sur la Peugeot 307 CC, surtout dans sa première phase. Ce coupé cabriolet est évidemment plus beau détoité…

La cinématique d’ouverture et fermeture du toit est illustrée sur l’écran couleur du système WIP NAV. Efficace et rapide on peut lui reprocher qu’il faille rester le doigt en appui continu sur la commande. Une commande par simple impulsion serait plus pratique. Il est nécessaire de le faire à l’arrêt.

308 CC

308 CC

Un des points forts de ce véhicule est le confort. Notre version d’essai dotée de jantes 17 pouces Stromboli était beaucoup moins raide qu’un modèle équipé de jantes 18 pouces. Cette voiture n’est jamais fatigante et le confort acoustique est de premier ordre. Avec cette bonne isolation phonique et le système hifi JBL, les longues distances ne vous feront pas peur !

Les sièges au dessin sublime soulignent d’emblée un maintien et un confort rarement égalé jusqu’à présent. Les sièges sont confortables avec une assise plus moelleuse que la version berline en Féline. Les sièges chauffants attisent intégralement l’assise et la partie soutenant les lombaires. Le système AIR WAVE est ingénieux. La position 1 suffit amplement à assurer une douce chaleur au niveau de la nuque. Ce système permet de rouler détoité lorsqu’il fait frisquet! C’est donc un équipement incontournable pour ceux qui voudront rouler cheveux au vent le plus souvent possible… Le volant avec méplat offre une prise en main idéale, la jante est épaissie par rapport à la berline 308.

308 CC

308 CC

Accessoirement, les places arrière peuvent préserver un espace certain pour des enfants. Par contre, elles seront un peu trop étriquées pour des adultes. Les sièges avant coulissent électriquement sur notre modèle lorsqu’on les rabat, pratique pour faciliter l’accès aux places arrières. La poignée intérieure de la portière est mal placée. Les portières étant longues et lourdes, il faut rattraper cette dernière par la vitre lors de la descente du véhicule.

Le moteur 2.0 HDI 136 offre une élasticité exemplaire, son couple de 320 Nm à 340 Nm apporte un répondant des plus agréables. Les démarrages et reprises sont très corrects. Il s’agit toujours de la version 136, l’évolution 140 ch étant pour l’heure toujours réservée à la boîte manuelle.

308 CC

308 CC

La dernière génération de système audio et télématique, WIP NAV vient remplacer le système RT4. Un peu déroutant au départ de par sa cartographie, il semble néanmoins plus réactif que le système précédent. La voix de guidage semble de moins bonne qualité que celle du RT4, car trop robotisée. La connectivité Bluetooth ne fonctionnait pas sur notre modèle d’essai. Est ce un problème dû à ce nouveau système ou un défaut de notre modèle d’essai ? Toujours est-il que les communications restaient impossibles.
Sur un modèle aussi haut de gamme, nous vous conseillons l’investissement dans un WIP COM 3D qui s’annonce comme la Rolls des GPS embarqués.

308 CC

308 CC

La 308 CC peut se concevoir en diesel, avec un 2.0 HDI relativement discret, et une boite automatique convaincante qui est totalement dans l’esprit de conduite d’un CC. Pour nous c’est incontestablement le CC le plus abouti de Peugeot. La ligne est plus racée que sur le précédent 307 CC, l’offre moteur est assez riche dès le lancement du modèle, l’équipement peut être pléthorique, et la voiture fait tourner bien des têtes.
Le bémol restera le prix…Car cette version CC Féline HDI 136 BVA avoisine les 35000€, et notre version d’essai en valait plus de 39000€ Une somme qui devient conséquente…

308 CC

308 CC

Configuration du modèle essayé:
Finition : Féline
Teinte : Gris Aluminium
Motorisation : 2 litre HDI 138 chevaux
Transmission : automatique à 6 rapports
Options du modèle essayé : Cuir intégral, pack électrique, pack vision, pack cuir intégral, alarme.

Tarifs : 34 850€ (tarifs de la version essayée 39.600€)
Eco taxe : malus 750 euros.

Consommation lors de notre essai : 7,4L en mixte à 48 Km/h de moyenne sur un plein.

308 CC


Mots clés pour ce billet :

Une réponse à Essai Peugeot 308 CC HDI 136 BVA