Volkswagen Golf R

Volkswagen Golf R

Alors qu’on parlait beaucoup de véhicules propres au salon de Francfort, il se trouve malgré tout que les sportives résistent.
La preuve avec cette déclinaison R de la Volkswagen Golf.
La Volkswagen Golf R développe désormais 270ch de son 4 cylindres 2.0 TFSI.
L’ancien modèle, la Golf R32, disposait d’un V6 3.2 de 250ch.
Deux cylindres de perdus, mais un bloc moteur emprunté à Audi, et qui fait le bonheur de la S3 et du TTS.
Les performances sont très bonnes, avec un 0 à 100 en 5,7s. Le 1000m est abattu en 25,4s contre 26,7s pour la génération précédente!
La consommation est en forte baisse, avec 8,5l en mixte pour 199g, contre 10,7l pour 255g.
La puissance sera disponible sur 4 roues avec la transmission intégrale 4Motion.
Extérieurement, on retrouve comme sur l’ancienne Golf R32 un double échappement central.
L’avant inaugure un nouveau bouclier avec des rampes à LED. La calandre est noire laquée, comme les rétroviseurs. A l’intérieur, deux sièges bacquets très racing sont de la partie.
On attend juste le tarif, qui devrait être supérieur à celui de la Focus RS de 300ch…

Volkswagen Golf R

Volkswagen Golf R


Mots clés pour ce billet :

Une réponse à Volkswagen Golf R : 270ch au menu

  • Ayant pu tester cette Golf R (en DSG) je dois dire qu’a ma première impression a été de la déception… jusqu’au moment ou l’on jette un coup d’oeil au compteur (mmmh… je crois que je vais lâcher les gaz là…).

    Ne vous attendez pas au ronronement rageur du V6 3.2 de la R32, ni même à sonorité dans l’habitacle type Polo GTI ou Audi RS4 (bruit “artificiel” grâce à une manipulation entre le collecteur et la ventilation), non cette R là est vraiment discrète. Pas de pied au cul non plus au moment des accélérations… Non en fait le problème c’est que les 350 nm sont là de 2000 à 5000 tours sans discontinuer. La boîte DSG gère le tout de manière tellement facile et efficace qu’on a même pas envie de toucher les pallettes derrière le volant. Finalement niveau tenue de route rien à dire… le 4 Motion est aussi blufant.

    Alors au final ? C’est la recherche de la performance pure de manière la plus efficace possible et dans un comfort plus qu’honorable compte tenue de la tenue de route. Le plaisir de conduire et les performances sont comme le design… somme tout sobre mais au final cette R est monstre, les Focus RS, Megane RS, S3 et autre MPC n’ont qu’a bien se tenir !