Essai Peugeot 3008 HDI 110 BMP6

 

Peugeot 3008

Peugeot 3008

Le 3008 fait une entrée fracassante dans le monde des SUV il faut dire que son style quelque peu décalé plaît.
D’autant que dans cette configuration diesel 1.6 hdi 110 ch BMP6, le 3008 devrait convertir une clientèle à la recherche d’un véhicule économe à l’usage tout en proposant un look de baroudeur.

Edit du 03/01/12 : cette version est désormais remplacée par le 3008 e-HDI 112 BMP6.

Edit du 09/09/11 : l’essai du nouveau Peugeot 3008 Hybrid est désormais disponible sur notre site : Essai Peugeot 3008 HYbrid4

Design :
De prime abord, le 3008 en impose par sa carrure légèrement surélevée. A mi-chemin entre le 4×4 et le monospace la confusion des genres s’installe. Les commentaires des personnes que nous avons croisées sont mitigés mais d’une façon générale le 3008 a fait bonne impression. Le jonc chromé parcourant la ligne de caisse contribue à valoriser le côté un peu haut de gamme du crossover.
Le Cx de 0.296 le classe parmi les meilleures de son segment.
Enfin, les jantes 17 pouces au dessin original renforcent le côté dynamique de la voiture.

Peugeot 3008

Peugeot 3008

A l’intérieur :

Probablement le point fort du véhicule, nous sommes tous unanimes sur cet aspect : l’agencement, la finition du 3008 et la qualité des plastiques respirent le sérieux.
Une fois à bord, l’espace avant est très confortable : chaque occupant dispose de son espace de vie. Certains trouveront que le conducteur est séparé du passager avant, d’autres apprécieront cet espace de vie. De même les occupants arrière voyageront dans un espace de vie très correct.
L’immense toit panoramique en verre de 1,70 m2 apporte une luminosité incontestable dans l’habitacle.

Le compteur de vitesse et son large odomètre qui fait également office d’ordinateur de bord et de matrice de fonction pour le GPS affiche une excellente visibilité.

Peugeot 3008

Peugeot 3008

Les espaces de rangements sont nombreux, avec une mention spéciale pour l’accoudoir central disposant d’un espace de rangement de 13,5 L. A noter que ce volume de rangement est ventilé en permanence par de l’air frais (idéal pour une bouteille d’eau). La boîte à gants d’une contenance de 3.7 L n’est pas des plus grande mais un petit tiroir de rangement sous le volant permet de ranger la notice d’utilisation de la voiture.

Le coffre offre une contenance intéressante de 432 dm3. Il peut être fractionné en 3 différentes hauteurs grâce à son réglage de plancher.
Ce qui permet à l’utilisateur de compartimenter le coffre selon ses envies. Les manipulations du plancher amovible sont très faciles d’utilisation.

Notre version était équipée du système de navigation WIP COM 3D, il présente gps nous indiquait les points radar sur sa cartographie : un plus.

Peugeot 3008

Peugeot 3008

LIRE LA SUITE :

Essai Peugeot 3008 HDI 110 BMP6 : à conduire

ESSAI Peugeot 3008 HDI 110 BMP6 : Bilan et Photos

5 réflexions au sujet de « Essai Peugeot 3008 HDI 110 BMP6 »


  1. Une des voiture les plus moches du moment !! Comme toutes les peugeots d’ailleurs, elles sont de tailles disproportionnées et ont des phares avant de plus en plus immenses! Ce sont les seules voitures que je n’aime toujours pas pourtant, avec le temps en général, ca passe. Mais avec les peugeots non !


  2. en août 2009, je suis tombée sous le charme de cette voiture assez originale. je l’ai acquise fin août. J’ai une conduite trés posée et je ne suis pas une adepte de la vitesse. Ce w-k du 1ier novembre avec 1600Km au compteur je me retrouve en panne mécanique d’embrayage. Aprés un remorcage dans une des concessionnaire peugeaot on m’informe que la piéce concernée de l’embrayage qui a occasionnée la panne était cassée car à l’origine elle a était montée à l’envers (défaut d’usine parait-il). VU le coût de la voiture comment se fait-il qu’une telle chose puisse arriver. Comment ne plus avoir peur lorsque je reprendrais le volant. à ce jour je suis perplexe…


  3. Bonjour, je possède la 3008 depuis 2 mois….4500 km… impec. J’ai opté pour le 16 HDI 110 CV BMP. Pas dépassé les 6 L en conduite mixte 2/3 ville et 1/3 autoroute.
    Je suis étonné par ce moteur très performant. La boite donne de très bonnes accélérations et en tout cas, largement suffisantes. J’avais un 136 cv et celui-ci(110) ne me perturbe pas!
    Les à-coups dont vous parlez sont insignifiants. Lorsqu’on est habitué à conduire des automatiques, on les réduits à ceux d’une boîte man., tout en roulant assez vite!
    Confort, etc, etc. = nickel. Petit moins: désaccord entre la petite porte inférieure du coffre et une attache de rem.
    A+


  4. Bonjour, il me semble avoir lut cet article sur un autre site, c’est vous l’auteur ?


  5. Il arrive que nos articles soient repris ailleurs, mais c’est effectivement nous les auteurs de cet essai.

Les commentaires sont fermés.