Essai Renault Clio RS luxe 203 ch

Renault_Clio_RS_luxe

Renault_Clio_RS_luxe

Récemment restylée, la Renault Clio RS vient de recevoir le mois dernier une finition Luxe dotée en série du navigateur TomTom.
Lors du restyling de la Clio, Renault Sport ne s’est pas contenté d’améliorer son look et son aérodynamisme. Le moteur 2.0 atmosphérique a été revu, pour gagner en puissance et réduire sa consommation et ses rejets. La Clio RS Luxe 203 ch présente donc un certain nombre de modifications !

Renault_Clio_RS_luxe

Renault_Clio_RS_luxe

Ligne :
La Clio Renault Sport vient d’être restylée comme l’ensemble de la gamme Clio. Curieusement, les feux arrières de la version RS n’ont pas été modifiés. La face avant évolue en revanche de façon importante. Le nouveau bouclier intègre une lame aérodynamique, comme sur la nouvelle Megane RS. Les ailes avant disposent toujours d’extracteurs d’air. Ces éléments sont issus de l’expérience de Renault en formule 1, avec des études poussées en soufflerie! Et le résultat est là : le Scx baisse de 0,02 et se situe à 0,75.

Renault_Clio_RS_luxe

Renault_Clio_RS_luxe

Le pack Design Renault Sport offre un traitement bi-ton. Le bandeau du bouclier avant et les coquilles de rétroviseurs peuvent être gris métal froid, ou noir brillant. Une combinaison qui ressort particulièrement bien sur les teintes claires.
Les ailes élargies et les jantes alliage 17″ accentuent le côté sportif et la démarquent des Clio ordinaires. A l’arrière, de part et d’autre de l’extracteur, les deux sorties d’échappement donnent le ton. Les sorties ont été modifiées : de plus gros diamètre, elles sont dirigées vers l’arrière et non plus vers le bas.

L’extracteur arrière évite le délestage et assure la stabilité à haute vitesse : la Clio RS se passe ainsi d’un becquet.

La ligne globale est donc très réussie, et remise au goût du jour : elle est bien plus radicale que celle d’une 207 RC.

Renault_Clio_RS_luxe

Renault_Clio_RS_luxe

Vie à bord :
A l’intérieur, on retrouve globalement l’ambiance de la Clio avec la même planche de bord. Le volant en cuir perforé est doté d’un repère de point 0 constitué d’une surpiqûre jaune.
L’ambiance gris argenté de notre modèle d’essai comprenait des ceintures de sécurité dans cette teinte, un détail sympathique qui s’harmonise parfaitement avec la sellerie cuir sombre et la console centrale à la façade typée carbone.

Renault_Clio_RS_luxe

Renault_Clio_RS_luxe

La version Luxe de la Clio RS comprend une sellerie cuir carbone de série. La banquette arrière n’accueillera que deux passagers. A l’avant les sièges seront bien plus confortables que les baquets de la version Cup. Leur maintien est très bon, rien à redire ! Sur longues distances, les lombaires sont ménagés.

Pour être une routière accomplie, la Clio RS luxe embarque de série le  récent GPS  TomTom. L’écran de 5,8″ est bien intégré. Sur la Clio, la programmation se fera à l’aide d’une télécommande, plus pratique que la molette vue sur la Mégane. Le TomTom est un allié de qualité pour vos parcours : il est très précis, et l’affichage est agréable.

Renault_Clio_RS_luxe

Renault_Clio_RS_luxe

Ce GPS affiche les limitations de vitesse, qui clignotent quand elles sont dépassées. Les radars fixes sont signalés par un bip sonore, mais attention ils ne sont pas toujours bien répertoriés. Le bip retentira même quand le radar est installé pour les usagers venant de la direction opposée. Mais mieux vaut prévenir… surtout avec 203 ch sous le pied droit !

A noter une très bonne qualité du système audio, avec des basses bien présentes et qui ne font pas vibrer les contreportes.

La carte mains libres fait également partie de la dotation de série, et sera très appréciable au quotidien.

LIRE EGALEMENT :

Essai Renault Clio RS luxe 203 ch : moteur, tenue de route, budget

Essai Renault Clio RS luxe 203 ch : conclusion, galerie photos, caractéristiques

Une réflexion au sujet de « Essai Renault Clio RS luxe 203 ch »


  1. Une petite bombinette avec un tempérament de feu ! A acheter en toute confiance.

Les commentaires sont fermés.