Essai Peugeot 5008 face au Citroën Grand C4 Picasso

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

La marque Peugeot est finalement revenue sur sa ligne de conduite de ne pas proposer de monospace compact. Grand frère du SUV 3008 qui débute une belle carrière,  le 5008 est un monospace qui propose jusqu’ à 7 places.
Il trouve naturellement dans sa ligne de mire le cousin aux chevrons, dans sa version 7 places, à savoir le Citroën Grand C4 Picasso.

Voici un face à face dans leurs versions haut de gamme*, et motorisées par le plus puissant bloc HDI de 150 ch.

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Design:
Le Peugeot 5008 est très proche du 3008 pour la face avant. Il s’en démarque par un bosselage sur le capot, une bouche d’air striée de lignes chromées et par des inserts chromés sous les optiques. Cet habillage se retrouve sur la récente 408 dévoilée en Chine…
A l’arrière, le design est en revanche totalement inédit. La taille réduite des phares le rend moins imposant visuellement que le Grand C4 Picasso. De nuit, les feux arrière créent une jolie signature en lumière.

Visuellement , le Grand C4 Picasso est moins dynamique que sa version courte à 5 places. Le bouclier avant ne dispose pas des mêmes prises d’air, et les feux arrière verticaux le rendent plus massif. Il ne bénéficie pas non plus du décroché au niveau de la ceinture de caisse.

Côté style le 5008 nous semble plus réussi, car il paraît plus dynamique, avec une ligne moins lourde. Mais chacun pourra en juger…

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

A leur bord :

Le Grand C4 Picasso reste une référence en matière de vie à bord. Le levier de vitesses est implanté sur la planche de bord, ce qui dégage de la place entre les sièges avant. Le fameux pare-brise panoramique apporte une sensation d’espace et un gain de lumière pour les deux occupants installés au premier rang. Cet équipement n’a pas été repris par le cousin sochalien, le Picasso conserve cet avantage !

L’impression d’espace n’est pas usurpée, et en largeur aux coudes à l’avant, le 5008 rend 3 cm au Picasso. Les occupants avant du Picasso ont également 4 cm d’espace en plus au-dessus de leur tête…A l’arrière cet écart grimpe à 7 cm, toujours en faveur du Picasso ! Même constat pour la largeur aux coudes, qui est supérieure de 5 cm pour les passagers du second rang dans le Citroën.

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Notre version Exclusive disposait d’une planche de bord biton, qui rend l’habitacle assez chaleureux. Le volant à moyeu fixe dispose d’une excellente prise en main avec une jante large. Mais l’ergonomie des nombreuses touches situées sur le moyeu n’est pas intuitive. Les sièges avant ne sont pas très baquets mais leur moelleux est appréciable sur longs parcours.

En version haut de gamme Exclusive, la finition est plutôt bonne. Le Picasso soigne les détails avec des éléments noirs laqués, chromés, sur la planche de bord, le volant et les contreportes. Toute la partie supérieure du tableau de bord est moussée. La partie basse est constituée de plastiques rigides, mais correctement assemblés.

Plus austère, l’intérieur du 5008 est très proche de celui du 3008. Il perd les boutons type aviation, et la console centrale retombe plus rapidement devant la boîte de vitesses. Elle s’habille d’une façade noir brillant plutôt tendance. La finition est d’un bon niveau pour Peugeot, qui continue sa progression en matière de qualité perçue.

Toute l’instrumentation du 5008 est placée devant le conducteur, alors que les passagers du Picasso pourront eux aussi surveiller la vitesse du véhicule !

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Le 5008 dispose d’équipements plus high tech que le C4 Picasso, à savoir l’affichage tête haute, et le GPS en 3 dimensions.

Le Wip Com 3D ( optionnel ) est l’offre en terme de navigateur la plus haut de gamme proposée par PSA. Mais Citroën ne propose le Navidrive 3D que dans la C5. Le C4 Picasso doit se contenter du Navidrive, avec disque dur, bluetooth, et avertisseur de radars. Il lui manque la lecture de DVD vidéo, et l’affichage 3D.

La sellerie du 5008 est beaucoup plus ferme que chez Citroën. Le niveau de confort du monospace Peugeot reste légèrement en dessous du Picasso…

Dans les deux monospaces, les deux sièges du troisième rang s’escamotent sous le plancher et se déploient très facilement. Bravo ! Ces deux places seront à réserver à des enfants, car un adulte aura les genoux au niveau du torse…

Les pare-soleil sont également au rendez-vous pour les custodes arrière des occupants du coffre, belle attention !  En configuration 6 ou 7 places, le volume du coffre des monospaces se réduit à peau de chagrin. Il ne sera pas envisageable de partir en vacances à 7 avec des bagages.

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Côté modularité les sièges du second rang se rabattent facilement en portefeuille, notamment pour faciliter l’accès au troisième rang.

Le coffre du Grand C4 Picasso embarque 576 litres en version 5 places, contre 579 litres pour le 5008 ! Ils se tiennent dans un mouchoir de poche. Les deux cousins disposent en effet du même empattement, et d’un porte à faux arrière de mêmes dimensions.

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Au niveau des suspensions, le C4 Picasso est plus typé confort, et les passagers seront ainsi moins secoués que dans le 5008 qui répercute beaucoup plus les irrégularités de la chaussée.

Côté pratique, La trappe à carburant du C4 Picasso s’ouvre à partir de l’habitacle, quand celle du 5008 nécessite un tour de clé comme sur une simple 207 !

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Note globale A leur bord

Confort : Grand C4 Picasso

Habitabilité : Grand C4 Picasso

Finition : égalité

 

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

 

A conduire :

Le Grand C4 Picasso souffre parfois de suspensions trop souples. Attaquer dans les virages réclame alors un certain doigté pour ne pas succomber au roulis. La monte pneumatique en 16″ n’arrange rien. Choisir la surmonte en 17 ou 18″ chaussera le C4 Picasso en Michelin Pilot Exalto, plus taille basse que les Michelin Premacy. Cela permettra de gagner en dynamisme.

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Le Picasso ne dispose pas du clignotant impulsionnel. Une petite lacune.

Le Peugeot 5008 est bien plus dynamique à conduire. Il reste un monospace au centre de gravité placé plus haut que dans une berline, mais son train avant s’écrase moins dans les virages que celui du Grand C4 Picasso . Et la monte pneumatique en 17″ est bien mieux adaptée que celle en 16″ du Citroën.

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Sous les deux capots officie le nouveau bloc 2.0 HDI de 150 ch. Il est uniquement disponible en boîte mécanique à 6 rapports. La puissance est très confortable pour motoriser ces monospaces, avec un agrément tout autre que pour les versions HDI 110. Le couple de 380 Nm est disponible dès 2000 tr/min, ce qui profite aux reprises qui sont excellentes. Le punch est au rendez-vous, mais il fait ressortir le manque de dynamisme du châssis Citroën.

Curieusement, la commande de boîte est plus bruyante sur le C4 Picasso.

Les performances sont donc très proches entre les deux véhicules : le 5008 est à peine plus lourd mais il est plus bas que le Picasso.

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Note A Conduire

Performances : égalité

Sécurité : 5008

Agrément : 5008

Budget :

En version Premium, le Peugeot 5008 est une version intermédiaire. Même le radar de recul est optionnel.

Le prix d’achat du Grand C4 Picasso est très élevé. La version Exclusive propose le radar avant, les phares au xénon et la suspension arrière pneumatique. Mais le toit panoramique, les jantes 17″, ou le système de navigation sont en option. La facture grimpe alors très vite, même en faisant appel aux packs.

En haut de gamme, le 5008 n’existe pas encore en version Feline contrairement au 3008. En se mettant au niveau Premium Pack, avec option pack vision xénon, il sera affiché à 31600 €. Soit 100 € de moins que le Grand C4 Picasso Exclusive, mais avec en plus le Gps Wip Nav, et l’affichage tête haute. Le 5008 dispose donc d’un meilleur rapport prix / équipements, c’est incontestable, même si le Picasso propose une suspension arrière pneumatique non disponible sur le monospace sochalien.

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

La consommation des deux véhicules est évidemment très proche. Le 5008 est annoncé pour un dixième de litre de moins. Il est en effet un peu plus bas que le Grand C4 Picasso. La consommation mixte réelle des deux véhicules est plus proche de 7 L / 100 que des 5,9 L annoncés.

La revente du 5008 sera plus facile dans un premier temps, car il vient seulement d’arriver en concessions. Mais le C4 Picasso ne se trouve pas encore facilement en HDI 150 sur le marché de l’occasion, ce qui lui permettra de se démarquer des nombreux HDI 110 et 138 BMP6 disponibles.

Note Budget

Prix d’achat : 5008

Consommation : égalité

Revente : 5008

 

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

 

Bilan :

Victoire du 5008 avec 7 points contre 5 pour le Grand C4 Picasso

Si le Grand C4 Picasso est un vrai monospace, le Peugeot 5008 ose le mélange des genres avec un habitacle typé berline. Ce dernier remporte le face à face, car il est plus dynamique à conduire, moins onéreux et se revendra plus facilement car il bénéficie de l’effet nouveauté. Cependant,  le C4 Picasso reste la référence en matière de vie à bord, et motorisé par le 2.0 HDI 150 ch, il reste un très bon choix.

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Essai-Peugeot-5008-HDI-150-Grand-C4-Picasso

Ce que nous avons aimé :

5008 :

Le dynamisme du châssis

Les performances

Les équipements high-tech

Grand C4 Picasso :

La vie à bord

Le confort de suspension

Les performances

Ce que nous avons moins aimé :

5008 :

La présentation austère

Le manque d’espace aux places avant

La trappe à carburant à clé

Grand C4 Picasso :

Le manque de dynamisme du châssis

Le style moins dynamique que celui de la version 5 places, et du 5008

Le rapport prix / équipements défavorable

*Le 5008 est photographié en version Premium avec options

Texte et photos : Sébastien Rabatel

Données techniques :

Peugeot 5008 HDI 150
Cylindrée : 1997 cm3
Puissance fiscale : 8 CV
Bonus/Malus : 0 euros
Puissance DIN : 150 Ch à 4 000 trs/min
Couple maxi : 340 nm à 2 000 trs/min.
Performances chiffrées constructeur :

- 0 à 100 : 9,9 secondes
- Vitesse maximale : 195 km/h
- 1 000 m départ arrêté : 31,1 secondes

Consommations chiffrées constructeurs :

Urbaine : 7,6 L/100km
Extra urbaine : 4,9 L/100km
Mixte : 5,9 L/100km
Emission de CO2 (g/km) : 154 (malus 0 euros)
Capacité du réservoir : 60 litres

Moyennes enregistrées lors de notre essai :

Parcours mixte : 7.2 L/100km

Dimensions & poids :

Masse à vide : 1 563 Kg
Longueur : 4,529 m
Largeur (rétroviseurs repliés) : 1.888 m
Hauteur : 1.647 m
Empattement : 2,727 m

Citroën Grand C4 Picasso HDI 150 Exclusive
Cylindrée : 1997 cm3
Puissance fiscale : 8 CV
Puissance DIN : 150 Ch à 4 000 trs/min
Couple maxi : 340 nm à 2 000 trs/min.
Performances chiffrées constructeur :

- 0 à 100 : 9,9 secondes
- Vitesse maximale : 195 km/h
- 1 000 m départ arrêté : 31,4 secondes

Consommations chiffrées constructeurs :

Urbaine : 7,5 L/100km
Extra urbaine : 4,9 L/100km
Mixte : 5,9 L/100km
Emission de CO2 (g/km) : 154 Bonus/Malus : 0 euros
Capacité du réservoir : 60 litres

Moyennes enregistrées lors de notre essai :

Parcours mixte : 7.1 L/100km

Dimensions & poids :

Masse à vide : 1 530 Kg
Longueur : 4,59 m
Largeur : 1.83 m
Hauteur : 1.68 m
Empattement : 2,72 m

Tarif :
Citroën Grand C4 Picasso HDI 150 Exclusive : 31700 euros
Tarif de notre version d’essai : 37660 euros
Options du véhicule d’essai:
-Pack sécurité : 700 euros
-Hifi + vitrage latéral surteinté + Navidrive : 2850 euros
-Alcantara et sièges chauffants : 1250 euros
-Sièges avant électriques : 680 euros
-Peinture métallisée bleu Kyanos : 480 euros

Peugeot 5008 HDI 150 Premium Pack : 30800 euros – selon tarif 10A (janvier 2010)
Tarif de notre version d’essai : 35190 euros
Options du véhicule d’essai :
-Peinture métallisée : 480 euros
-Radar avant : 350 euros
- Alarme : 300 euros
-Vitres feuilletées : 400 euros
-Wip Com 3D : 1060 euros
-Hifi JBL : 500 euros
-Pack vidéo : 600 euros
-2 sièges supplémentaires en rang 3 : 700 euros

Une réflexion au sujet de « Essai Peugeot 5008 face au Citroën Grand C4 Picasso »


  1. Pour moi il n’ y a pas à hésiter le C4 Picasso est vraiment moderne et valorisant alors que le 5008 fait vraiment voiture à mimile qui tente de copier la réference incontestée du marché. Malgrés son antérorité , je trouve le Citroën plus classe et joli à regarder.

Les commentaires sont fermés.