Essai Citroën C5 Exclusive HDI 160 BVA

Essai Citroën C5 HDI 160 BVA

Essai Citroën C5 HDI 160 BVA

La Citroën C5 bénéficie d’une nouvelle motorisation. Il s’agit d’un 2.0 HDI de 160 ch, disponible en boîte manuelle ou automatique, qui remplace le 2.2 HDI de 173 ch. Les normes Euro 5 sont respectées, mais le malus écologique reste de mise sur la version BVA…

Voici à l’essai cette version HDI 160 en boîte automatique, qui pourrait se révéler être une vraie concurrente pour la version 3.0 HDI 240 BVA…

Design :
La ligne de la nouvelle génération de Citroën C5 a été saluée de façon unanime depuis son lancement. Et ce n’est pas ses deux années de carrière qui ont changé la donne : la ligne de la C5 est statutaire et ne semble pas vieillir.

Le profil est élégant, et la carrosserie est sculptée de sorte à rendre la C5 très cossue : c’est réussi. La face avant est également très statutaire. Comme la marque évolue énormément en ce moment, elle ne bénéficie pas des nouveaux chevrons, mais peut-être aura-t-elle droit à une face avant façon DS3 lors du restyling…

Citroën_C5_HDI_160_BVA

Citroën_C5_HDI_160_BVA

A l’arrière, la lunette arrière concave fait penser au vaisseau amiral C6.

De façon étonnante, la C5 ne dispose pas de la double canule d’échappement de l’ancienne version HDI 173. Sa simple canule est identique à la version HDI 140… Un petit détail, mais pour une voiture facturée 40000 € avec options, c’est dommage.

Notre C5 d’essai était parée d’une livrée Blanc nacré, une teinte assez originale et qui met bien en valeur le style du modèle.

Les inserts chromés sur les bas de caisse, les boucliers, la malle, les poignées de portes et la ceinture de caisse sont réservés à cette finition haute Exclusive. Ils participent à la ligne statutaire de cette nouvelle C5.

Citroën_C5_HDI_160_BVA

Citroën_C5_HDI_160_BVA

A son bord :

Berline basse, l’accès à bord de la C5 n’est pas toujours évident. Si le siège est réglé assez haut, vous pourrez vous cogner la tête… La garde au toit est digne d’un coupé ! Ce n’est donc pas pour l’espace à bord qu’on achètera une C5. Les amateurs d’espace lorgneront évidemment plutôt sur un C4 Picasso…

La planche de bord n’a pas fait l’unanimité lors du lancement de la C5. Si son dessin paraît moins classique que celui de la planche de bord d’une Peugeot 407, il est très plaisant pour la vie à bord.

Citroën_C5_HDI_160_BVA

Citroën_C5_HDI_160_BVA

La C5 dispose du fameux volant à moyeu fixe. Il n’est pas déroutant en utilisation, en revanche, il est peut-être un peu compliqué, car trop de fonctions s’y retrouvent. Cela nécessite vraiment du temps pour les utiliser de façon réflexe.

A l’avant, les sièges en cuir ne sont pas très bacquets, mais leur maintien est suffisant, et ils procurent un excellent confort. Le siège conducteur peut même disposer d’une fonction massage pour les lombaires… Une fonction peu répandue chez les Françaises !

La banquette arrière est très inclinée afin d’éviter que les grands gabarits ne soient gênés par la faible garde au toit. Et les passagers arrière profiteront d’un espace aux jambes convaincant.

Citroën_C5_HDI_160_BVA

Citroën_C5_HDI_160_BVA

Du côté du navigateur, notre C5 d’essai disposait du Navidrive 3D, le Gps le plus haut de gamme proposé. L’affichage est de très bonne qualité, et le guidage n’est pas à mettre en défaut. Curieusement, il n’indiquait pas les radars fixes, alors que ce même GPS le faisait lors de notre récent essai du Peugeot 5008. Pour les fonctions de téléphonie, il propose un support pour la carte sim dans la boîte à gants, ainsi qu’une connexion bluetooth.

Pour la partie audio, un disque dur permet de copier le contenu de ses albums préférés, fini le chargeur CD désuet !

La connexion USB permet de recharger un iPhone, mais n’étant pas compatible iPod n’espérez pas lire le contenu audio…Il faudra revenir à une simplé clé USB, ou bien à un autre type de baladeur MP3.

Parlons un peu de la finition…Les progrès de Citroën en la matière sont réels, mais la planche de bord manque encore d’une touche de raffinement pour arriver au niveau des meilleures berlines premium. Et les commodos sont les mêmes que dans la C3.

Côté coffre, le volume de  520 dm3 de la C5 berline permet d’embarquer une quantité de bagages tout à fait correct pour une petite famille. La banquette peut d’ailleurs se rabattre.

Citroën_C5_HDI_160_BVA

Citroën_C5_HDI_160_BVA

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Citroën C5 Exclusive HDI 160 BVA : à conduire, budget

Essai Citroën C5 Exclusive HDI 160 BVA : bilan, galerie photos et caractéristiques

2 réflexions au sujet de « Essai Citroën C5 Exclusive HDI 160 BVA »


  1. BONSOIR
    DELAIS DE COMMANDE POUR C5 160 BVA EST DE 2 MOIS

    CECI EST LONG


  2. je possede une c5 confort bva 138 fap 2009 a 10500 km je suis tombe en panne boite a vitesse bloque j’ai pu repartir boite en 3em cela arrive t’il souvent Chabas

Les commentaires sont fermés.