Audi TT 2010

Audi TT 2010

L’Audi TT a droit à quelques modifications. Extérieurement, le TT cru 2010 se reconnaîtra par ses nouveaux feux avant avec une ligne de 12 LED blanches pour l’éclairage diurne.

À l’arrière, les réflecteurs de forme tubulaire confèrent un effet de profondeur aux phares dans lesquels ils semblent flotter librement. Les deux sorties d’échappement doubles (deux sorties simples sur le 2.0 TFSI) et le diffuseur agrandi noir mat viennent accentuer la physionomie. Dès les 120 km/h, un becquet se déploie pour améliorer la déportance.

Ces remaniements les ayant rallongés de deux centimètres, le TT Coupé et le TT Roadster affichent à présent 4187 millimètres de longueur. Restent inchangées la largeur de 1842 millimètres ainsi que les hauteurs, 1352 millimètres pour le Coupé et 1357 millimètres pour le Roadster ; l’empattement mesure quant à lui 2468 millimètres. L’éventail de couleurs de la série TT s’enrichit de quatre couleurs métallisées : bleu scuba, gris oolong, rouge volcan et gris dakota. Le pack S line propose en supplément le gris daytona nacré.

Sous le capot, la nouveauté concerne le bloc 2.0 TFSI.

Le 2.0 TFSI de 211 ch (155 kW) est nouveau; il remplace le 2.0 TFSI de 200 ch (147 kW) ainsi que le 3.2. Ce deux litres fait atteint le 100km/h depuis 0 en 6,1 secondes et lui fait atteindre une vitesse maxi de 245 km/h sur la version coupé boite manuelle. Sur demande, Audi livre le 2.0 TFSI associé à la S tronic à six rapports et à la transmission intégrale permanente quattro. Avec cette configuration, le sprint à 100 km/h départ arrêté est réalisé en seulement 5,6 secondes.

L’Audi valvelift system, installé sur le nouveau 2.0 TFSI, augmente à la fois la puissance, le couple et l’efficacité. En cycle de conduite européen, le TT 2.0 TFSI à boîte manuelle consomme à peine 6,6 litres de carburant aux 100 km. Les émissions de CO2 affichent  154 grammes par km. Le progrès réalisé par rapport au moteur précédent est de 1,1 litre aux 100 km.

Et à partir de l’automne, Audi dotera aussi sur demande le TT RS de la S tronic : dans une nouvelle version tout à fait nouvelle adaptée à l’imposant couple du puissant cinq cylindres. Grâce à sa géométrie compacte, la boîte à double embrayage à sept rapports convient à un montage transversal de pair avec la transmission quattro.

Les évolutions permettent d’évoluer en douceur, et de ne pas pénaliser les propriétaires de TT non restylées qui ne devraient pas subir de décôte particulière.

Audi TT 2010

Audi TT 2010

Audi TT 2010

Audi TT 2010


Mots clés pour ce billet :


-