Essai Smart Electric Drive : à l’assaut de New York

Smart Electric Drive

Smart Electric Drive

C’est à Brooklyn que nous avons pu prendre en main la deuxième génération de Smart électrique, la Smart Electric Drive.

Difficile de passer inaperçu dans New York avec une citadine deux places aussi compacte, et qui plus est électrique ! La Smart Fortwo thermique est déjà vendue à NY, et on peut croiser des modèles sur lesquels les propriétaires n’hésitent pas à ajouter des pare-buffles chromés devant et derrière !

La Smart électrique faisait partie du cahier des charges dès la première version, il y a plus de 15 ans. Seulement voilà, la technique n’était pas prête, et le marché n’était pas au rendez-vous. En 2007, une centaine de Smart électriques ont été distribuées en Angleterre pour un test. Les batteries Na-NiCL autorisaient alors une autonomie de 100 kms.

En 2010, 1500 Smart Electric Drive vont être distribuées dans 20 pays pour un test en conditions réelles. Les USA auront 250 exemplaires, dans 5 villes différentes.

Smart Electric Drive

Smart Electric Drive

La conduite d’une Smart Electric Drive est un jeu d’enfants. L’absence de bruit, la compacité et la maniabilité de la Smart ED font penser aux voiturettes de golf ! Mais la technologie est ici bien plus évoluée que sur ces dernières. La puissance de 20 kW peut grimper à 30 kW en effectuant un kickdown avec la pédale d’accélération. Avec un 0 à 60 km/h abattu en 6,5 secondes, griller au démarrage de lourds SUV américains V8 n’est pas un problème.

Les batteries logées dans le plancher ne réduisent pas le volume du coffre, et abaissent le centre de gravité. Ceci profite à la stabilité de la Smart Fortwo électrique. Les bruits de fonctionnement sont cantonnés à un léger sifflement du bloc électrique, et aux bruits de roulement.

La vitesse est bridée à 100 km. A pleine vitesse, l’autonomie réduira assez rapidement, ceci à cause d’une aérodynamique défavorable.

Avec 2,70 m de long et un rayon de braquage de kart, la Smart électrique se faufile partout. Avec un effet de surprise indéniable sur les automobilistes new-yorkais ! La linéarité et l’absence de boîte de vitesses est très appréciable en ville. Le confort d’utilisation est réel, avec un silence très appréciable en roulage, et une compacité idéale.

Incontestablement, la Smart Electric Drive est la voiture qui répond à toutes les contraintes d’utilisation urbaines. Elle gagne de nombreuses qualités par rapport à la Smart à moteur thermique.

Smart Electric Drive

Smart Electric Drive

Pollution et rejets de CO2

De la production d’électricité à la roue, les rejets réels de CO2 / km d’une Smart ED sont de 25 g. En comparaison, la Smart cdi rejette alors 86 g + 15 g en prenant en compte la production et le transport du carburant, soit 101 g.

L’écart est donc de 76 g pour la Smart ED comparé à sa soeur cdi qui est tout de même la plus écologique de toutes les voitures diesel produites !

Drive by day, charge by night

Pas de recharge rapide pour la Smart ED. Sur une prise 220 V française, une nuit suffit à charger complètement les batteries. Et en 3H30, l’autonomie pourra récupérer 40 km.

La Smart Electric Drive est donnée pour une autonomie en usage mixte de 135 km. Etant conçue pour les zones urbaines, elle devrait permettre de se déplacer au moins deux jours sans la recharger.

Les batteries lithium-ion fournies par Tesla sont un atout du modèle. Tout au long de notre essai, même pied au plancher, nous n’avons vu se réduire la charge de la batterie que d’une petite partie. Celle-ci n’est pas pénalisée pas les bouchons, puisque seule la climatisation demande de l’énergie lors des arrêts.

Smart Electric Drive

Smart Electric Drive

Les bornes de rechargement publiques

Avec 18A, le chargement sur une borne publique sera plus rapide que sur une prise 220V en 13A. Autre atout : la Smart ED est alors connectée à internet, et vous pourrez contrôler sa charge à distance. Lorsque la charge arrive vers son terme, l’habitacle peut être chauffé ou réfrigéré afin que vous récupériez la voiture avec une température intérieure idéale. Et ceci sans pomper sur la batterie, puisque la réfrigération aura opéré sur le raccordement électrique.

iPhone Smart application

Une application Smart est disponible pour iPhone. Elle nécessite pour fonctionner le kit de fixation iPhone pour Smart. Avec ce système, le répertoire MP3 et les radios par internet sont écoutables directement sur les enceintes de la Smart. L’assistance et les moteurs de recherche internet sont accessibles directement sur le menu principal.

La partie GPS permet de voir en temps réel le déplacement du véhicule. Sur cette première version, le guidage vocal n’est pas encore possible, mais cela ne devrait pas tarder.

Le prix en Europe est de 9,99 € pour l’application. Avec le guidage GPS vocal, le tarif devrait grimper à une centaine d’euros.

Smart Electric Drive

Smart Electric Drive

Et le prix dans tout ça ?

La Smart Electric Drive sera proposée sous forme de leasing sur 48 mois. Aux Etats-Unis, le tarif annoncé est de 599 $ par mois, après un premier apport de 2500 $.

Suivant les états, des subventions viendront aider les particuliers et les entreprises clientes. En Europe, le prix avait été annoncé à 700 € par mois. Cela représente une somme, mais des subventions publiques sont à retirer de cette somme. Pour les entreprises, la Smart Electric Drive offre un gain sur le coût d’utilisation et les nombreuses taxes.

Bilan

Le grand public devra patienter jusqu’en 2012 pour commander une Smart Fortwo Electric Drive. Le tarif en leasing aura sans doute alors baissé, avec une production de la Smart ED à grande échelle. Et le prix de l’électricité plus stable que celui des carburants jouera certainement en sa faveur.

D’ores et déjà, la Smart Electric Drive a tous les atouts pour devenir la reine des grandes métropoles. Sa technologie et son agrément de conduite la positionnent comme un futur best-seller des véhicules électriques pour cette décennie.

Smart Electric Drive

Smart Electric Drive