Essai Mercedes Classe R 350 CDI restylé : étoile US

Mercedes Classe R

Mercedes Classe R

Le SUV Classe R lancé par Mercedes il y a 4 ans arrive à l’étape décisive du facelift. Voici un premier essai réalisé dans le New Jersey, pour cette étoile Made in Michigan.

Design

Le nouveau Classe R se reconnaît surtout par sa face avant inédite, qui rompt avec l’ancienne, en s’inspirant du concept car Shooting break. Calandre avant proéminente, projecteurs plus expressifs, feux de jour, pare-chocs avant plus imposant : de face, le Classe R restylé gagne en dynamisme et s’intègre mieux dans la gamme actuelle. Le profil conserve le pavillon en arc de cercle, et les flancs tendus avec une ligne relief qui plonge vers l’avant du SUV. Le profil n’a pas vieilli et rappelle fortement les classe C et E.

A l’arrière, les feux bénéficient d’un dessin intérieur modifié et font appel à une technologie à fibre optique et à LED. La jupe arrière a été également revue, avec un lissage des baguettes comme à l’avant, l’intégration de réflecteurs, et de nouvelles sorties d’échappement de forme trapézoïdale, de part et d’autre du diffuseur.  De nouvelles jantes alliage en 18, 19 et 20″ apparaissent. Les rétroviseurs ont également été redessinés.

Pour le chapitre design, belle réussite : le Classe R restylé en ressort largement gagnant et particulièrement rafraîchi. Nul doute que ces nouvelles lignes pourront aider à la conquête de nouveaux clients, et à vendre le modèle aux clients du Classe R phase 1.

Mercedes Classe R

Mercedes Classe R

Notre version d’essai disposait du nouveau Pack Sport extérieur qui comprend des jantes alliage 20″ à 5 branches, une suspension à correcteur d’assiette, un vitrage surteinté, et un pack chrome. Cette option est facturée 2350 € sur la version V6 CDI.

Un nouveau V6 350 CDI

De grosses évolutions ont eu lieu sous le capot. En diesel, la gamme démarre avec la version R 300 CDI d’une puissance de 190 ch. Au-dessus, la version R 350 CDI culmine à 265 ch, avec la boîte automatique 7 G-Tronic. Le couple est énorme : 620 Nm, contre 540 pour l’ancienne version. Le passage aux normes Euro 5 est l’occasion d’un gain de puissance de 41 ch, soit 265 ch contre 224 précédemment.

Mercedes Classe R

Mercedes Classe R

A noter que le V6 350 CDI disponible sur les autres modèles Mercedes comme la Classe E dispose d’une puissance de 231 ch. Cette version inédite de 265 ch devrait être disponible à terme sur les autres modèles de la marque.

Le Classe R 350 CDI bénéficie donc d’une évolution de ses performances, avec une vitesse de pointe qui passe de 222 à 235 km/h, et le 0 à 100 km/h qui passe de 8,7 s à 7,6 s. Notre première prise en main a confirmé le dynamisme de cette version. Sans être porté sur les motorisations tournant au gazole, il faut être rationnel : le Classe R est lourd, et le V6 350 CDI est la motorisation idéale. De par son couple, le R 350 CDI est le plus souple et le plus agréable. Seule la version V8 500 peut rivaliser en terme d’agrément, mais avec des tarifs et un coût d’utilisation gargantuesques.

Comme sur une américaine, le levier de la boîte automatique se situe derrière le volant du Classe R. Heureusement, on s’y fait vite. La boîte possède d’ailleurs des palettes pour monter et descendre les rapports au volant. Il s’agit de la même boîte 7 G-Tronic que celle montée sur le Classe R 320 CDI au lancement du modèle. Cette transmission est un modèle de douceur, et se marie parfaitement avec le Classe R.

La monte pneumatique généreuse en 265/45 ZR 20 Continental Sportcontact 2 garantit un bon compromis entre confort et tenue de route. Les suspensions restent très souples, adaptées aux routes américaines. Rappelons que le Classe R utilise le châssis du Classe M, avec un centre de gravité plus bas.

Notre modèle d’essai était un version à empattement court, celle qui sera plébiscitée chez nous. Sans être sportif, le châssis est un peu plus vif que sur la version longue. La motricité reste exemplaire avec la transmission intégrale 4 Matic, un bon point pour digérer le couple de camion de 620 Nm. Le Classe R n’a rien d’une ballerine, mais il est très bien motorisé en 350 CDI et très sécurisant.

Le Classe R 350 CDI apparaît taillé pour les longues distances. Sa conduite est reposante à défaut d’être passionnante. Le Classe R n’est pas conçu exclusivement pour son conducteur, mais pour l’ensemble des occupants.

Au niveau de la sécurité, le Classe R n’est pas en reste avec un arsenal impressionnant : calculateur de collision ARCADE avec capteur de retournement, ESP et BAS, appuie-tête avant actifs NECK-PRO, avertisseur de perte de pression des pneus, airbags frontaux, latéraux et rideaux pour les 3 rangées de sièges, PRE-SAFE…

Mercedes Classe R

Mercedes Classe R

A l’intérieur

L’habitacle a également été revu avec une finition en progrès et de nouveaux matériaux. Le combiné d’instruments est inédit, avec une graduation en 3D, un rétroéclairage blanc, et des cerclages intérieur et extérieur en chrome mat. Les designers intérieur ont travaillé dans le détail, avec de nouvelles applications design chrome mat, de nouveaux inserts décoratifs, et des sièges redessinés avec de nouveaux coloris.

L’habitabilité est un point fort du Classe R, avec plusieurs configurations pouvant accueillir jusqu’à 7 passagers. Dans cette dernière configuration, le coffre est alors réduit à un volume modeste de 225 dm3. ( cf galerie ) La version longue ne dispose pas d’un coffre beaucoup plus grand en 7 places ( 295 dm3), puisque le châssis long passe par une augmentation de l’empattement. La version longue est destinée à favoriser l’espace au second rang avec des places arrière dignes d’une limousine.

La modularité reste une qualité majeure du Classe R. En configuration 2 places, la capacité du coffre passe à 2385 litres, avec une longueur de chargement de 2,16 m de long. Le coffre peut contenir 601 dm3 en configuration 5 places pour la version courte, et 684 dm3 en 5 places version longue.

Même si elles condamnent en grande partie le coffre, les deux places situées au troisième rang ont le mérite d’être des sièges confortables, loin des strapontins rigides de certains SUV et monospaces.

Le pack Sport intérieur AMG de notre version d’essai inclut des sièges avant multicontours à armature renforcée, et de multiples réglages électriques, très complets pour le maintien des lombaires. Ces sièges sont également chauffants et ventilés à l’avant. Le cuir est perforé sur l’assise et le dossier, avec deux pièces d’alcantara par siège. Les tapis siglés AMG font également partie de ce pack.

Avec le facelift, de nouvelles options apparaissent, notamment un avertisseur d’angle mort. Celui-ci est visible directement sur les glaces des rétroviseurs : un triangle orange s’allume pour prévenir de la présence d’un autre véhicule dans l’angle mort. Si vous changez de file malgré tout sans distance de sécurité suffisante, le système émettra une alerte sonore. Testé et approuvé ! Le voyant gagne à être situé sur le miroir, plutôt qu’à l’intérieur de la voiture comme le BLIS de Volvo.

Mercedes Classe R

Mercedes Classe R

L’insonorisation générale est excellente, et le V6 CDI ne se fera entendre que rarement.

Les tarifs du Mercedes Classe R restylé

Le Classe R 350 CDI est proposé à partir de 59000 € hors option en empattement court. La version longue est facturée 60800 €. La hausse de tarif pour le Classe R restylé est de 3% pour cette motorisation 350 CDI, qui gagne 41 ch, réduit sa consommation de 9 % et ses rejets de Co2 de 23 à 30g , avec un passage du malus de 2600 à 1600 €. La hausse paraît dès lors largement justifiée par les progrès des prestations proposées.

Quelques options seront indispensables, comme la peinture métallisée à 1050 €, le GPS par DVD à 2000 €, ou par disque dur à 3000 €, la caméra de recul à 600 €, le contrôle de pression des pneumatiques à 350 €, l’aide au stationnement Parktronic à 950 €,  le pack protection antivol à 600 €… La liste reste longue mais permet aux clients de personnaliser leur voiture suivant leurs réels besoins.

Mercedes Classe R

Mercedes Classe R

Bilan

Si le Classe R s’écoulera majoritairement en Chine et aux Etats-Unis en version longue essence, la version courte diesel V6 350 CDI pourra intéresser une clientèle française à la recherche d’un SUV polyvalent et exclusif. La ligne du Classe R gagne en maturité, avec une face avant enfin dans la même veine dynamique que le profil. Le Classe R 350 CDI est la version la plus aboutie de la gamme avec un moteur à la hauteur de ce grand SUV modulable et luxueux.

Mercedes Classe R

Mercedes Classe R

Texte et photos : Sébastien Rabatel