Mercedes GLK 220 CDI

Mercedes GLK 220 CDI

Essai Mercedes Classe GLK 220 CDI  - 4 MATIC

Apparu en 2008, le GLK est le SUV compact de la gamme Mercedes.
Entre les Volvo XC 60 & Audi Q5 et autre BMW X3 la concurrence est rude sur ce segment. Mais le GLK peut compter sur sa transmission automatique à sept rapports et un design radicalement différent avec l’offre de la concurrence.
Afin d’élargir sa clientèle la gamme GLK propose la motorisation 220 CDI de 170 Ch. Réputé vif et sobre voyons quel agrément ce moteur apporte à ce baroudeur.

Mercedes GLK 220 CDI

Mercedes GLK 220 CDI

DESIGN :

Avec 4.53 mètres de longueur, le GLK fait office du SUV compact de la gamme Mercedes.

Construit sur une base de classe C à 4 roues motrices, le GLK partage donc le même empattement que cette berline.

Il reprend le style de ses grands frères mais arbore des lignes plus anguleuses qui vont à contre courant de la production actuelle.
Plutôt massif, le SUV Mercedes se caractérise par un capot moteur plat et pare-brise droit ainsi qu’une multitude de nervures et d’angles qui confèrent au GLK le look d’un authentique 4 x 4 « d’autrefois ».

Son design unique en son genre mise sur l’effet de polarisation si bien que les avis selon les personnes diffèrent totalement. Certaines personnes le trouveront trop « anachronique » et d’autres verront en cette auto une touche d’originalité qui se distingue de la production automobile actuelle.

A la rédaction nous apprécions ce côté de vrai baroudeur qu’il revendique sans détour.

Notre modèle d’essai disposait du « Pack Chrome » qui intègre la baguette de ligne de ceinture chromée, sorties d’échappement chromé et les barres de toit chromé de quoi rehausser le côté un peu sportif du GLK. Le sabot de couleur noire à l’avant du véhicule est en revanche d’un goût plus discutable.

Reste que le GLK ne manque pas de cachet dans sa livrée « Blanc Calcite ».

A L’INTERIEUR :

Sans atteindre la perfection, la finition ne souffre d’aucun reproche. La présentation est bien mise en valeur par ses formes et quelques artifices séduisants comme le « Pack Sport intérieur ».
Ce dernier intègre la sellerie semi-cuir « Artico », un combiné d’instrumentation ton argent, des inserts décoratifs en aluminium sur la planche de bord, ainsi qu’un pédalier en aluminium. Autant dire que le GLK ne manque pas de caractère.

Mercedes GLK 220 CDI

Mercedes GLK 220 CDI

L’ergonomie ne suscite aucune critique grâce à des commandes accessibles et bien disposées.
Il faut juste s’habituer à la disposition de la commande du régulateur de vitesse placée à proximité de celle du clignotant. Du coup la confusion peut s’opérer entre ces deux commandes lors de la manipulation.

Le volant intègre différentes commandes telles que : le téléphone & les commandes audio. Pourtant agréable au toucher le volant suscite un peu moins d’engouement lors de la prise en main à cause la finesse de sa jante.
L’amplitude du volant et du siège s’ajuste au millimètre grâce à de multiples réglages.

L’accès à bord est aisé grâce à des portières s’ouvrant largement.
D’origine un peu sombre, l’habitacle s’éclaircit grâce au système du toit vitré en deux parties.
A savoir que le toit au niveau du rang 1 est ouvrant électriquement.

Son habitabilité conviendra à une petite famille tant sa modularité est simple mais efficace.

Le coffre offre un volume très convenable ; avec une capacité de 450 dm3 les bagages n’ont pas de mal à trouver leur place.

Mercedes GLK 220 CDI

Mercedes GLK 220 CDI

EQUIPEMENT :

Notre version d’essai disposait du système de navigation couleur. Ce dernier se montre d’une grande précision et le délai de calcul des itinéraires est très rapide. La molette de sélection du menu situé entre les deux sièges avant s’avère très ergonomique et facile d’utilisation. L’interface du GPS est relativement conviviale et la qualité du graphisme est très agréable tout comme la taille de l’écran.

Mercedes GLK 220 CDI

Mercedes GLK 220 CDI

Soulignons également l’efficacité du régulateur de vitesse. Effectivement ce système ralentit considérablement la vitesse du véhicule là où une grande majorité des dispositifs se contentent uniquement de « réguler » la vitesse. Ce qui est très appréciable par exemple lorsque vous rentrez dans une agglomération où le régulateur du GLK ralentira très rapidement l’auto à la vitesse sélectionnée.

Le GLK ne dispose pas de frein à main électrique, son système de frein à main à la pédale rappelle d’emblée que nous sommes au volant d’une Mercedes.

En revanche l’aide au stationnement Parktronic ne nous a pas convaincus. Le système de led lumineuse placé sur le tableau de bord n’égale pas la visualisation graphique sur l’écran couleur que l’on peut trouver chez certains concurrents.

Mercedes GLK 220 CDI

Mercedes GLK 220 CDI

LIRE LA SUITE :

ESSAI Mercedes GLK 220 CDI à conduire 2/3

ESSAI Mercedes GLK 220 CDI : bilan et photos 3/3


Mots clés pour ce billet :

Une réponse à Essai Mercedes Classe GLK 220 CDI 4 MATIC : SUV chic

  • pour les rétro ils peuvent se rabattrent à la fermeture
    si vous le programmez dans l’ordinateur de bord !