Essai Skoda Fabia RS TSI 180 avec Paul Belmondo à SPA

Fabia RS

Fabia RS

Essai Skoda Fabia RS 1.4 TSI 180

Avec un moteur turbocompressé de 180 ch, une boîte DSG7 et 5 portes, la Skoda Fabia RS est une sportive destinée également à emmener les enfants à l’école et à mesurer sa consommation. Malgré tout, c’est sur un circuit que nous avons terminé l’essai de la belle, et pas des moindres : Spa Francorchamps.

Conception :

La déclinaison RS de la Fabia sort tout juste au moment du restyling de l’auto. Celui-ci a été assez subtil : les phares avant sont plus grands, les boucliers ont été révus et de nouveaux moteurs ont fait leur apparition. Justement, la Skoda Fabia RS reprend le bloc 1.4 TSI 180 des Seat Ibiza Cupra et Polo GTI.

Alors que la Skoda Fabia RS première génération utilisait un bloc 1.9 TDI 130 à injecteurs pompe (  moteur unique sur le marché français ), cette fois-ci le sport est au rendez-vous avec un turbo essence, couplé à une boîte DSG7. Celle-ci n’est pas une option, et fait partie de la dotation de série ! Mais qui s’en plaindra ?

La Fabia RS joue la carte du sport mais ne propose qu’une seule carrosserie 5 portes.

Skoda Fabia RS

Skoda Fabia RS

Présentation sport

Notre Fabia RS d’essai ne manque pas d’allure. Rouge Corrida avec le toit et les jantes 17″ en blanc ( 2 options à 275 € et 100 € ), elle bénéficie  aussi de boucliers avant RS spécifiques. La double sortie arrière la distingue également de ses soeurs TDI. Un spoiler de toit est présent afin de renforcer la pression exercée sur l’essieu arrière à grande vitesse. Les étriers de freins sont peints en rouge.

La personnalisation façon Mini permet de choisir entre trois couleurs de toit ( noir , gris ou blanc ) en option, en alternative au toit couleur carrosserie. Le spoiler de toit reprend systématiquement la couleur du toit. Quatre modèles de jantes alliage 17″ sont disponibles, avec des coloris argenté, blanc ou anthracite.

Skoda Fabia RS

Skoda Fabia RS

A l’intérieur, l’habitable reste un peu trop proche des Fabia classiques. Excepté le pédalier aluminium ou le volant siglé RS, la planche de bord reste très austère. Les plastiques sont rigides : une Polo est un peu mieux présentée. Malgré tout l’assemblage reste de bon niveau, et même sur chaussée dégradée, aucun bruit parasite ne se fait entendre.

La sellerie est badgée RS. A l’avant, les sièges maintiennent très bien, chose que nous avons pû vérifier sur circuit. Ces sièges sont en tissu, et aucune option cuir ou alcantara n’est disponible.

Skoda Fabia RS

Skoda Fabia RS

La Fabia RS sur le circuit de Spa Francorchamps

Accouplé à la boîte à double embrayage DSG7, le “petit” 1.4 TSI réalise de très bonnes performances.  La puissance maxi de 180 ch est délivrée à 6200 tr/min. D’ailleurs, le moteur grimpe sans broncher à un régime de 7000 tr/min. Comme sur un TDI, le couple est présent à bas régime, avec 250 Nm constants de 2000 à 4500 tr/min. Cela apporte un confort d’utilisation au quotidien, et évite de devoir grimper dans les tours pour profiter du brio mécanique.

Ce bloc est doté d’une double suralimentation : compresseur et turbo sont au programme. La Fabia RS peut ainsi réaliser le 0 à 100 km/h en 7,3 s. La vitesse de pointe est donnée pour 224 km/h, de quoi envisager de rouler sur la voie de gauche des autobahn allemands.

La boîte DSG7 dispose de palettes au volant (en option à 160 €), mais le levier permet également de descendre des rapports à la volée. Pour économiser du carburant, la boîte monte vite jusqu’en septième. Mais un dépassement pied au plancher fera aussitôt tomber 4 rapports d’un coup, et grimper dans les tours sans avoir eu le temps de prévenir les autres passagers. Avec Madame sur le siège passager, cela ne sera pas forcément trop apprécié…mais le conducteur sera ravi de la réactivité de cette transmission.

Skoda Fabia RS

Skoda Fabia RS

Au niveau dynamique, la Fabia RS a revu ses trains roulants.

Le différentiel XDS monté au niveau de l’essieu avant freine la roue située à l’intérieur du virage afin d’accroître le couple de la roue opposée. Avec ce dispositif, la motricité reste souveraine dans tous les cas de figure.

Le châssis Sport de cette version RS est surbaissé de 15 mm. Ajouté aux pneumatiques taille basse, cela rend la Fabia RS assez raide sur route. Dommage que le train avant semble manquer de précision, avec une direction qui manque un peu de consistance.

L’ESP est déconnectable, mais il se réactive en phase de freinage. Il est très difficile de partir en tête à queue avec cette Fabia RS.

La pédale de frein n’est d’ailleurs pas très ferme, et il ne faut pas hésiter à taper dedans pour ralentir fortement.

Skoda Fabia RS

Skoda Fabia RS

Pilote Skoda au trophée Andros, Paul Belmondo nous a fait faire le tour du circuit de SPA au volant de la Fabia RS. Leçon d’humilité pour nous autres journalistes auto, qui sommes loin d’un vrai pilotage professionnel comme celui de Paul Belmondo ! Si le circuit de Spa ne permet pas de monter au-delà de 185 km/h en Fabia RS, les virages s’enchaînent eux à vive allure, et la voiture passe d’un vibreur à l’autre avec une agilité déconcertante. D’après notre pilote, la Fabia RS dispose d’un châssis très équilibré, et globalement neutre. Elle permet une conduite sportive avec sécurité, car elle n’est jamais piégeuse. Seuls les freins auront souffert de quelques heures de circuit : les freins de série ne sont alors pas suffisamment endurants, mais c’est le cas de toutes les petites GTI.

Skoda Fabia RS

Skoda Fabia RS

 

Budget :

Affichée à 21750 € sans les options, la Fabia RS permet d’économiser 2000 € au prix tarif par rapport à une Polo GTI 3 portes qui reprend la même mécanique. La Polo 5 portes s’affiche encore 600 € plus cher, ce qui porte la différence à 2600 €.  Le prix des options de la petite Skoda est également plus avantageux : 650 € pour son GPS, contre 849 € pour celui de la Volkswagen.

La revente sera sans doute plus à l’avantage de la Polo GTI.

L’équipement de série est déjà complet avec climatisation automatique, régulateur de vitesse, radar de recul, ordinateur de bord, jantes 17″…

Pas de malus écologique pour la Fabia RS qui ne rejette que 148 g de Co2/km. Un joli score !

Nous avons réalisé sur parcours routier une consommation mixte de 7,5 litres. La Fabia RS est donnée en usage mixte pour 6,2 litres, un chiffre sans doute réalisable au quotidien en ayant le pied léger.

Skoda Fabia RS

Skoda Fabia RS

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Skoda Fabia RS 1.4 TSI 180 : bilan, galerie photos, caractéristiques