Essai Dacia Duster 1.5 dCi 90 FAP Lauréate

Dacia Duster

Dacia Duster

Essai Dacia Duster 1.5 dCi 90 FAP 4X2 Lauréate

Le Duster sera à n’en pas douter la première Dacia de nombreux français. Ca tombe bien, c’est également la première Dacia dont je prends le volant !

Conception :

Low cost oblige, le Duster reprend un grand nombre de pièces à ses soeurs Logan et Sandero. La plate-forme est celle de la Logan berline, l’essieu arrière est celui de Logan MCV, le pare-brise vient de la Sandero…Les moteurs sont aussi partagés, comme ce petit 1.5 dCi utilisé sous le capot des Logan, Sandero, mais aussi les Renault Twingo, Clio, et Mégane !

Le Duster dispose d’une garde au sol surélevée avec des angles de franchissement importants. A l’intérieur, le Duster reprend la planche de bord de Sandero, mais ajoute sur les versions haut de gamme un inédit placage laqué sur la console centrale.

Dacia Duster

Dacia Duster

Design

Par rapport à la première Logan, le design est devenu un élément de séduction chez Dacia ! Le Duster affiche des lignes plutôt réussies pour un SUV low-cost. Cette version Lauréate se paye même le luxe de jantes alliage 16″, de barres de toit et de coques de rétroviseurs couleur aluminium, de sabots de protections avant et arrière, de vitres surteintées…On est loin de la première Logan à 7500 € !

L’économie est visible au niveau de la jointure entre les portes avant et les ailes, où l’écart est assez impressionnant. Les portes avant sont en effet les mêmes que sur la Sandero… Les designers n’ont donc pas pu poursuivre la forme du passage de roue comme ils l’ont fait à l’arrière.

Le Duster propose des coloris réussis, comme ce bleu minéral. (option à 400 euros)

Dacia Duster

Dacia Duster

Vie à bord

L’équipement de la version Lauréate comprend de série les vitres avant électriques ( mais pas impulsionnelles ), l’ordinateur de bord, les rétroviseurs électriques, la climatisation manuelle, le volant façon cuir. Dommage que celui-ci ne dispose pas d’une jante un peu moins fine.

L’ergonomie n’a pas été étudiée, avec des commandes de lève-vitres très mal placées, sur la console centrale et non sur les contre-portes. Idem pour la commande des rétroviseurs électriques placée sous le frein à main, on a vu mieux…

Et si le conducteur veut piloter les vitres arrière, il devra tendre le bras derrière lui, entre les sièges avant !

Dacia Duster

Dacia Duster

Pour bénéficier de l’autoradio CD Mp3 avec commandes au volant, il faudra débourser 290 euros. Et pour l’instant, Dacia ne propose aucune option GPS. Avec un Duster, il faudra donc rester au GPS nomade avec une bonne vieille ventouse.

L’accès aux places arrière est très pratique. La banquette accueille trois personnes, mais le passager central devra attraper sa ceinture derrière lui, vers le coffre. L’espace aux jambes est assez conséquent pour que des adultes puissent prendre leurs aises.

Avec 475 dm3 le volume du coffre du Duster est imposant. Le seuil de chargement sera en revanche plus haut que sur une Logan, SUV oblige ! La banquette est rabattable 2/3-1/3, et permettra alors de disposer d’un volume plus conséquent encore. Le Duster sera sollicité pour les petits déménagements…

Dacia Duster

Dacia Duster

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Dacia Duster 1.5 dCi 90 : à conduire et budget

Essai Dacia Duster 1.5 dCi 90 : bilan, photos et caractéristiques

Une réflexion au sujet de « Essai Dacia Duster 1.5 dCi 90 FAP Lauréate »


  1. J’aime beaucoup cette voiture :D . Elle est grande !! Et pis elle vraiment pas chère .. Ca serait bien qu’ils mettent simplement un toit ouvrant en option..

Les commentaires sont fermés.