Essai Citroën C4 Picasso Millenium 2.0 HDI 150

Essai Citroën C4 Picasso Millenium 2.0 HDI 150

Essai Citroën C4 Picasso HDI 150

Essai Citroën C4 Picasso HDI 150

Le récent 2.0 HDI 150 coiffe la gamme diesel du Citroën C4 Picasso. Disponible uniquement en boîte manuelle, il se marie ici à une finition Millenium qui propose une configuration d’équipement complète. S’agit-il du meilleur C4 Picasso disponible ?

Design

Le C4 Picasso se distingue du Grand C4 Picasso par un joli décroché latéral au niveau des portes arrière. La ligne chromée présente sur cette version Millenium souligne d’ailleurs joliment cet effet de style. Les inserts chromés se retrouvent également sous les anti-brouillard du bouclier avant, et en bas du bouclier arrière.

Le hayon arrière est incliné, avec un petit becquet qui donne un air dynamique au C4 Picasso vu de profil.

Dynamique, le C4 Picasso Millenium l’est également avec des jantes alliage en 17″ de série, contrairement à la version Exclusive qui se contente de jantes 16″. ( jantes 17″ et 18″ optionnelles )

Essai Citroën C4 Picasso HDI 150

Essai Citroën C4 Picasso HDI 150

A conduire

Avec 150 ch et un couple de 340 Nm disponibles à 2000 tr/min, le nouveau 2.0 HDI 150 surclasse les 1.6 HDI 110 et 2.0 HDI 136. Il est de surcroît conforme aux normes Euro 5. Partagé avec les Peugeot 3008 et 5008, ce bloc autorise au C4 Picasso des reprises plutôt dynamiques. Les accélérations ne sont pas exceptionnelles : il lui faut 31,6 s pour réaliser le 1000 mètres départ arrêté. Les reprises sont heureusement de bon niveau, y compris sur les deux derniers rapports.

Ce moteur donne au C4 Picasso une vigueur qu’on ne lui connaissait pas.

Essai Citroën C4 Picasso HDI 150

Essai Citroën C4 Picasso HDI 150

Sur autoroute, il ne sera pas nécessaire de rétrograder : on peut rester en sixième et relancer vigoureusement de 90 à 130 km/h. Le couple de 340 Nm est largement plus plaisant que celui de 240 Nm du petit 1.6 HDI 110 !

En outre, ce moteur est plus silencieux que les 1.6 HDI 110 et 2.0 136.

Dommage que la commande de boîte manque de précision. Elle est d’ailleurs mal située sur le tableau de bord du C4 Picasso. Les changements de rapports ne se font pas naturellement, et on cherche un peu la grille.

Essai Citroën C4 Picasso HDI 150

Essai Citroën C4 Picasso HDI 150

Chaussé en 17″, le C4 Picasso ne prend pas trop de roulis. Les pneumatiques Michelin Primacy HP procurent une bonne adhérence, tout en absorbant une partie des irrégularités de la chaussée.

Globalement, le châssis n’est pas aussi incisif que celui du cousin Peugeot 3008, qui lui emprunte la même plate-forme.

Le frein de stationnement électrique et automatique est couplé à l’assistante au démarrage en côte.

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Citroën C4 Picasso Millenium 2.0 HDI 150 : vie à bord, budget

Essai Citroën C4 Picasso Millenium 2.0 HDI 150 : bilan, galerie photos, caractéristiques