Essai Volvo C30 D4 R-Design

Essai Volvo C30 D4 R-Design BM6  : qui peut le plus, peut le moins

Volvo_C30_D4

 

 

Coqueluche des quartiers chics, la nouvelle C30 n’en finit pas de nous surprendre. Après avoir subi un petit coup de jeune en début d’année, c’est à ses moteurs que le constructeur suédois s’attaque ou plutôt à la chasse au Co2.

Exit le cinq cylindres diesel de 2.4 litres, celui-ci est désormais remplacé par une toute nouvelle motorisation de 2 litres de cylindrée (le D4).

Alors baisse de cylindrée implique-t-elle automatiquement une baisse de performances ? Pas forcément

Volvo C30 D4

Volvo C30 D4

DESIGN :

Nouveau regard, nouveau bouclier, nouvelles jantes et nouveaux coloris, la C30 dernière génération gagne en modernité et en dynamisme.

Le refacing opéré sur la C30 est pour le moins perceptible : la calandre est agrandie et confère à l’auto davantage de prestance.

Les feux avant sont étirés et apportent désormais à l’auto une stature plus imposante.

Longue de 4,26 m, la Volvo C30 conserve une vraie allure de coupé et une proue originale qui rappelle les Volvo d’autrefois (480ES & P1800ES) : la recette est pour le moins éprouvée.

La finition R-Design apporte également un supplément d’âme avec : un spoiler avant spécifique teinte caisse, bas de caisse latéraux et jupe arrière ton carrosserie et enfin des coques de rétroviseur de calandre Argent Mat.

Enfin, notre version d’essai dans sa livrée Blanc Cosmique métallisé disposait de la surmonte 18 pouces.

Volvo C30 D4

Volvo C30 D4

VIE A BORD :

L’habitacle évolue lui beaucoup plus timidement par rapport à la première génération. Cependant de nouveaux coloris plus modernes font leur apparition comme l’orange, le vert ou le bleu pour l’aménagement intérieur.

Tandis que sur certaines versions la fameuse console centrale s’enrichit d’un ton nacré (aluminium R-design ici sur notre version).

Volvo C30 D4

Volvo C30 D4

Dans sa déclinaison R-Design l’ambiance sportive s’invite à bord avec notamment une sellerie Flex-Tec en cuir gris anthracite sur laquelle figure le label “R-Design“.

Le volant sport est composé  d’un subtil mélange de cuir et d’aluminium pour la partie intérieur de la jante.

Enfin, on retrouve quelques pièces en aluminium anodisé « R-Design Aluminium » comme le pédalier, la console centrale ou les poignées de portes.

Niveau habitabilité, les deux places avant offrent un espace de vie appréciable pour le segment.

Les multiples réglages du volant et du siège permettent de trouver rapidement une bonne position de conduite.

Les deux places arrière offrent également un espace correct pour deux adultes, seul leur accès est très peu confortable.

Vos passagers devront composer entre le siège avant qui a une fâcheuse tendance à coulisser en arrière et la ceinture avant qui vient faire obstacle : très problématique lors de la montée ou de la sortie du véhicule.

Volvo C30 D4

Volvo C30 D4

 

EQUIPEMENT :

La dotation d’équipements sur cette version R-Design est très complète : commande impulsionnelle des clignotants, air conditionné automatique bizone, jante 17 pouces, l’alarme, la sellerie cuir, ordinateur de bord, peinture métallisée, phares bi-xénon, régulateur de vitesse, rétroviseur intérieur électrochrome, rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement, détecteur automatique d’essuie-glace.

A noter que les prochaines versions de C30 disposeront en option de l’éclairage de jour moyennant 150 euros. Cet éclairage de jour est composé de leds intégrés dans les antibrouillards.

A son bord, la Volvo C30 offre une ergonomie très aboutie. Les différentes commandes (climatisation, téléphonie et système audio) sont idéalement placées et on ne peut plus faciles d’utilisation.

Enfin notre modèle d’essai disposait de l’option BLIS (détection des véhicules dans les angles morts). Ce système s’avère très efficace lorsque vous roulez sur des axes encombrés où les deux roues surgissent à tout moment. Ce qui permet au conducteur de maintenir une vigilance renforcée dans les angles morts de la voiture. Seul regret à ce dispositif,  cette option est facturée 500 euros.

La Volvo C30 peut compter en outre sur : le correcteur électronique de trajectoire DSTC, le système d’assistance au freinage d’urgence EBA, l’ABS avec répartition du freinage EBD, feux de freinage d’urgence, airbags conducteur et passager, airbags latéraux, rideaux gonflables, système de protection contre les chocs latéraux SIPS, système de protection contre le coup du lapin WHIPS.

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Volvo C30 D4 R-Design : à conduire, motorisation, budget

Essai Volvo C30 D4 R-Design : bilan, galerie photos, caractéristiques techniques