Essai Audi S5 Sportback 3.0 TFSI Quattro S Tronic

Essai Audi S5 Sportback – 3.0 TFSI Quattro S Tronic

 

Essai Audi S5 Sportback

 

 

 

Subtil mélange entre berline traditionnelle et coupé, l’Audi Sportback reprend le concept inauguré par la marque à l’étoile, à savoir : un coupé à quatre portes.

Désireuse d’attirer non seulement les esthètes, mais aussi les automobilistes ambitieux, la version S5 réserve également des prouesses techniques et des performances au diapason. Contact .

DESIGN :

Sur le segment des coupés, le design occupe une place primordiale lors de la conception automobile.

Dérivé de l’Audi A5, la version S5 Sportback reprend la même face avant mais avec un empattement allongé de 6 cm.

Si cette version Sportback se veut un peu plus haute que le coupé de 2 cm, elle conserve néanmoins l’avantage d’une ligne plus basse qu’une berline classique.

Audi S5

Audi S5

Un capot long, un arrière court, une arête saillante le long du flanc, ainsi se présente l’Audi S5 Sport back. La face avant estampillée S5 se veut agressive grâce au graphisme des phares souligné par une ligne horizontale de leds du plus bel effet.

Par rapport au coupé A5, les principales modifications apportées sur la version Sportback touchent la partie arrière qui reçoit un hayon et par conséquent un coffre de plus grande dimension.

Une carrosserie qui s’étend sur 4,71 mètres, un toit bas et surtout des portières sans cadre, telles sont les particularités de  cette version Sportback.

La déclinaison S5, apporte également un supplément d’âme à l’auto avec : une calandre estampillée S5,  des coques de rétroviseurs en alu, des jantes 19 pouces au dessin original (en option) et deux doubles sorties d’échappement disposées symétriquement de chaque côté du diffuseur arrière.

Le logo S5 est repris à la fois sur la calandre avant et sur la malle arrière.

D’un point de vue esthétique, entre une face avant agressive et un profil dynamique, l’auto ne manque pas de style ni de caractère. Elle affirme sans détour sa sportivité mais l’ensemble est très élégant et sans faute de goût.

Audi S5

Audi S5

 

 

VIE A BORD :

La polyvalence de cette déclinaison Sportback réside dans l’allongement de l’empattement par rapport à la version A5 coupé, permettant d’intégrer deux ouvrants supplémentaires pour accéder au rang 2.

L’accès à bord y est relativement facile d’accès, les occupants gagnent leur place facilement sans se cogner la tête contre le pavillon de toit grâce une assise relativement creusée.

Audi S5

Audi S5

Le coffre profite d’une contenance pour le moins généreuse (480 dm3) et frôle les 1 000 dm3 en configuration banquette arrière rabattue ce qui est fort agréable pour la catégorie.

Par contre, la longueur et donc la hauteur du hayon lorsque ce dernier est en position ouvert ne facilite pas la prise en main lors de la refermeture du coffre. Un système de motorisation serait le bienvenu.

Audi S5

Audi S5

Le conducteur bénéficie d’une position de conduite idéale et se trouve parfaitement calé dans les sièges sport avec appuie-tête intégrés qui évoquent d’emblée l’ambiance sportive sans pour autant négliger le confort.

Les designers se sont attelés à apporter une touche de sportivité à cet intérieur. Les couleurs ainsi que le choix des matériaux contribuent à apporter un sentiment de qualité.

Comme il se doit sur une Audi, la présentation ainsi que la finition de cette S5 est pour le moins majestueuse et ce dans les moindres détails.

Mention particulière, pour le soin apporté à l’ergonomie des différentes fonctions : ordinateur de bord, radio, navigation. Tout comme la commande du volume située sur le volant qui se contrôle avec la plus grande facilité. La qualité audio est par ailleurs d’excellente qualité.

Audi S5

Audi S5

La dotation intègre : la sellerie cuir spécifique S5 à réglages électriques, le volant Sport 3 branches multifonction en cuir avec palettes, la commande impulsionnelle des clignotants, l’air conditionné automatique bizone, l’alarme, l’ordinateur de bord, le régulateur de vitesse adaptatif, le rétroviseur intérieur électrochrome, le détecteur automatique de pluie, et une caméra arrière accouplée aux radars pour la détection d’obstacles et enfin le système de navigation couleur Advanced.

On regrettera que les rétroviseurs extérieurs d’origine soient dépourvus de la fonctionnalité escamotable (option à 270 euros).

 

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Audi S5 Sportback : à conduire, budget

Essai Audi S5 Sportback : bilan, galerie photos, caractéristiques techniques