Essai Seat Ibiza ST 1.6 TDi 105 Sport: du volume

seat-ibiza-st-intro

Seat compte bien se tailler une part du marché des breaks compacts dominé par les Renault Clio Estate et Peugeot 207 SW. Pour cela, la marque ibérique commercialise depuis l’été dernier, l’Ibiza ST, la déclinaison break de sa citadine. Cette version s’adresse en partie aux jeunes couples avec enfant recherchant un véhicule à la fois compact, pratique et dynamique. Quels sont ses atouts pour séduire cette clientèle ?

Design

Il est loin le temps des breaks où l’on se souciait peu du design et de l’intégration d’un coffre plus généreux. Aujourd’hui, ceux-ci sont même parfois plus sexy que la version berline. C’est le cas ici avec notre Ibiza ST. Les flancs sculptés de lignes obliques, les barres de toit chromées et le coffre bien intégré rendent l’ensemble très réussi contrairement à certaines de ses concurrentes. La face avant est identique à la version berline. On retrouve la calandre dite “Arrow design” et un bouclier avant bien aéré par des grilles en nid d’abeille. L’arrière de la voiture est également très soigné avec de larges feux situés dans le prolongement de la ligne de caisse et un becquet de toit intégrant le 3ème feux de stop. Notez que notre modèle d’essai dans sa livrée Beige Balea reste très discrète, trop peut-être direz vous. Certains préfèreront le rouge Dakota plus en phase avec l’image de la marque. Enfin, la finition Sport reçoit un vitrage arrière surteinté et de très belles jantes alu 16’’ en parfaitement harmonie avec les lignes sportives de l’auto.

seat-ibiza-st-design

 

A son bord

A bord, pas de surprise. La planche de bord reprend celle de la berline. L’ambiance intérieur est à l’image du design extérieur: très sportif. Le combiné donne le ton avec ses deux compteurs cerclés de fûts en aluminium surmontés d’une visière à la manière d’une moto. Le volant à trois branches gainé de cuir suscite lui aussi la sportivité et dispense une bonne préhension. La console centrale est plus classique avec une platine supérieure destinée à l’autoradio et une inférieure regroupant les commandes de chauffage et climatisation. La qualité perçue est correcte mais sans plus. Hormis, la partie frontale de la planche de bord qui est recouverte d’un revêtement moussé le reste reçoit des plastiques durs peu flatteurs au toucher. Malgré une finition perfectible, l’ensemble semble être conçu avec sérieux, nous n’avons pas relevé de bruits parasite durant les 1000 km parcourus. Du côté de l’ergonomie, les commandes sont faciles d’accès et l’utilisation des diverses fonctions assez intuitives. L’habitabilité aux places avant est généreuse tant en largeur aux coudes qu’en hauteur de plafond. Les sièges avant sport offrent un très bon maintien latéral. Ceux-ci sont assez fermes mais se révèlent plutôt confortables sur de longs trajets. Aux places arrière, les passagers bénéficient d’une bonne garde au toit en revanche l’espace aux jambes est compté. Les rangements quant à eux se limite au strict minimum ( boite à gant, bac de portes, etc) en l’absence du pack optionnel “Rangement” (voir détail plus bas).

seat-ibiza-st-finition

Le coffre, grande spécificité de ce modèle, se veut très facile d’accès. L’ouverture du volet s’effectue de manière originale en basculant le logo Seat. Une fois ouvert, celui ne gène en rien la tête des usagers et le chargement est grandement simplifié grâce au seuil assez bas. Le volume est assez généreux avec 430 litres mais se révèle un peu moins vaste que celui de la Clio Estate (439 litres). Notez qu’il n’existe aucun dispositif de retenu ou de compartiment de série ce qui n’est pas très pratique pour le transport de petits objets. Les filets de coffre sont proposés en option même sur notre finition la plus cossue. Nous vous conseillons vivement le pack “Rangement” qui pour 200€ vous offre les filets de coffre, un accoudoir avant, un rangement sous la boite à gants, des rangements sous les sièges avant, une prise 12V dans le coffre et un rangement sous le cache-bagages. Enfin, la modularité du coffre se limite à une banquette arrière rabattable 60/40 qui une fois abaissée libère un volume de 1164 litres mais n’offre pas un plancher plat.

seat-ibiza-st-coffre

 

En conduite

Sous le capot, notre modèle d’essai possède une motorisation 1.6 TDi associé à un filtre à particule. Le bloc diesel common rail développe une puissance de 105ch à 4400 tr/min et un couple de 250 Nm de 1500 à 2500 tr/min. Au premier abord, ce moteur apparait assez sonore au ralenti, en particulier à froid. Après quelques kilomètres, il se fait plus silencieux au point de devenir très discret sur autoroute. Les rapports de boites assez long participent pour beaucoup au confort acoustique mais nuit malheureusement aux reprises. Il aurait été judicieux de proposer une transmission à 6 vitesses mieux étagée en lieu est place de celle de notre modèle à 5 rapports. Malgré tout, rien de dramatique, le conducteur sera contraint de rétrograder fréquemment mais les performances demeurent honorable avec le 0 à 100 km abattu en 10,9 secondes. De plus, nous avons apprécié la disponibilité et la souplesse du 1.6 TDi à bas régime ce qui rend la conduite très agréable au quotidien en ville comme sur route. Autre satisfaction, la commande de boite ferme mais très précise qui dispose d’un débattement assez court.

seat-ibiza-st-moteur

Passons maintenant au comportement routier de notre Ibiza ST. Cette version Sport est dotée d’un châssis plus ferme ( amortisseurs au tarage spécifique, barre antiroulis plus large) pour un comportement encore plus dynamique. Le train avant  de type Mac Phersonoffre une excellente précision et se révèle assez incisif lorsque l’on hausse le rythme. Le train arrière assure une parfaitement stabilité en toute circonstance. L’Ibiza ST, peu sensible au roulis, enroule les grandes courbes rapides sereinement tout en sachant se montrer vive quand il le faut. Globalement, le véhicule est équilibré sans pour autant être ennuyeux à conduire ce qui correspond à sa vocation familiale. A la sécurité active des liaisons au sol s’ajoute des assistances électroniques. Notre modèle est équipé de série du contrôle de trajectoire ESP et du dispositif XDS, ce dernier assure la fonction de différentiel autobloquant. Malgré les conditions hivernales de notre essai, nous avons rarement pu observer l’activation de ses aides à la conduite. Il faut dire que les pneumatiques Bridegestone Turanza assurent un excellent grip sur chaussée humide même par des températures inférieures à zero.

En dépit d’un typage “sport”, notre Ibiza ST sait se montrer assez confortable. Les suspensions assurent un bon filtrage à basse comme à haute vitesse. Ceci dit, elle n’offre pas le moelleux d’une Clio Estate.

Budget

La finition Sport constitue le haut de gamme Ibiza ST. Cette version se distingue par ses équipements :

  • Jantes alliage léger 16’’ STRATOS + pneus 215/45 R16
  • Sièges avant sport
  • Châssis sport
  • Volant et levier de vitesse cuir
  • Vitres arrière surteintées

Affiché à un tarif de 19.175€, la Seat Ibiza ST Sport est à équipement équivalent un peu plus de 1000€ moins chère qu’une Peugeot 207 SW. Si l’on ajoute à cela le bonus gouvernemental de 500€ et l’équipement plutôt complet, cette version est on ne peut plus attractive. Enfin, elle se révèle est assez économique à l’usage. Lors de notre essai nous avons enregistré une consommation moyenne de 5,9 L/100km (1155 km dont les 2/3 effectué sur autoroute ou voies rapides). Notez qu’un indicateur de changement de rapport vous permet d’optimiser votre conduite et ainsi réduire votre consommation.

Bilan

A l’issu de cet essai, nous terminons sur une impression assez positive de ce nouveau break compact. Sa ligne dynamique, sa motorisation TDi 105 agréable et son excellent rapport prix/prestation ont font une très sérieuse rivale des Peugeot 207 SW, Skoda Fabia combi et autre Clio Estate. Seat réussit avec cette Ibiza ST à conjuguer la compacité, le sens pratique avec une touche de dynamisme. Un cocktail qui séduira à n’en pas douter une clientèle à la recherche d’un break compact séduisant sans pour autant sacrifier toutes leurs économies.

Ce que nous avons aimé :

La ligne réussie

Le tarif attractif

Les qualités routières

L’insonorisation soignée

Ce que nous avons moins aimé :

Les lacunes d’équipements

La finition perfectible

 

Performances chiffrées constructeur :

- 0 à 100 : 10,9 secondes

- Vitesse maximale : 188 km/h

Consommations chiffrées constructeurs :

- Urbaine : 5,4 L/100km

- Extra urbaine : 3,6 L/100km

- Mixte : 4,2 L/100km

Moyennes enregistrées lors de notre essai : 5,9 L/100km

Motorisation :

Cylindrée : 4 cylindres 1598 cm3

Puissance : 77 kW (105 ch)

Couple : 250 nm

Rejet CO2 : 112 g/km (bonus 500 euros)

Puissance fiscal : 5 CV

Dimensions :

Longueur : 4,23 m

Largeur (rétroviseurs dépliés) : 1,69 m

Hauteur : 1,44 m

Empattement : 2,47 m

Masse à vide : 1 225 Kg

TARIF :

Seat Ibiza ST 1.6 TDi 105 Sport: 17.175 €

Prix de la version essayée : 17.735 €

Dont options :

- Peinture métallisée : 400 €

- Pack Technique : 160 €

Une réflexion au sujet de « Essai Seat Ibiza ST 1.6 TDi 105 Sport: du volume »

Les commentaires sont fermés.