dacia-duster-dci-txt

Après avoir lancé avec succès ses Logan et Sandero, Dacia s’attaque à présent au marché du 4×4 en proposant le Duster.

Design
Avec son look baroudeur et ses lignes affirmées, le Duster prouve ainsi que la marque a fait des progrès sur le plan esthétique, et qu’un SUV low cost peut être tout à fait séduisant.

dacia-duster-dci-07
Long de 4,31 mètres et haut de 1,62 mètre, le Duster se rapproche d’un Nissan Qashqai en taille. Ces mensurations sont intéressantes au vu du prix annoncé. Quelques éléments ont été repris de la Sandero, comme les portes avant ou encore le pare-brise.
La face avant reprend les gènes 4×4, avec un bouclier protecteur, des ailes élargies et une calandre chromée. De profil, on remarque tout de suite une garde au sol élevée et des passages de roue marqués. A l’arrière le hayon et les feux sont arrondis.

Un pack look extérieur est disponible en option à 380€. Il comprend les jantes alliage 16 pouces, les rétroviseurs extérieurs, les barres de toit longitudinales, et les skis avant/arrière aspect chrome satiné, et enfin les vitres surteintées. Pour 465€, le pack baroudeur protège un peu plus le véhicule en ajoutant des élargisseurs d’ailes, des bavettes avant/arrière, et des protections latérales de portes larges.

Enfin, nous notons que les teintes proposées sont assez réussies.
dacia-duster-dci-09
Ses formes équilibrées, et son aspect robuste montrent que le Duster a une réelle intention de séduire, et invite également à sortir des sentiers battus.

A bord

Même si l’extérieur ne fait pas penser forcément au low cost, ce n’est pas le cas pour l’intérieur. Les plastiques peu flatteurs, les boutons basiques, et les rares équipements vous ramènent à la réalité, surtout lorsqu’il faut régler ses rétroviseurs manuellement…
dacia-duster-dci-24
La position de conduite est bonne mais nous aurions aimé pouvoir régler le volant en profondeur. L’ergonomie n’est pas spécialement bien étudiée, avec les commandes de lève-vitres avant situées sur la console centrale et le bloc climatisation logé un poil trop bas. Il est toutefois possible de piloter l’autoradio via une commande satellite sous le volant si vous prenez la radio en option (290€). Le son de celui-ci n’étant pas d’une qualité exceptionnelle. Autre point faible, l’affichage de la jauge à carburant manque de précision et peut vous jouer des tours… Avec le réservoir plein et après à peine 100 km, une seule barre sur neuf était allumée.
dacia-duster-dci-29
Quatre finitions sont proposées, Duster, Ambiance, Lauréate et Prestige. Si vous souhaitez avoir un minimum d’équipements convenables, comme par exemple la climatisation, l’ordinateur de bord, les phares antibrouillard, et les rétroviseurs électriques, optez plutôt pour Lauréate, d’autant plus que l’écart de prix entre les finitions n’est pas spécialement important (environ 1 000€).

Côté habitabilité, nous n’avons pas été déçus. Les places arrière bénéficient d’un accès aisé, et la banquette peut accueillir trois personnes, l’espace aux jambes est conséquent, et la garde au toit conviendra aux passagers de plus de 1,80 mètre.

Le coffre est très généreux malgré le gabarit compact du Duster. Il offre un volume de chargement de 475 litres, et une fois la banquette arrière 2/3-1/3 rabattue, 1 636 litres s’offrent à vous. Pour comparaison, c’est plus qu’un Peugeot 3008. Les voyages à plusieurs se font ainsi sans contrainte. Le cache bagages est très basique, il ne s’enroule pas et cela peut s’avérer énervant à l’usage.
Enfin, les rangements ne sont pas nombreux, mais la boîte à gants est profonde.
dacia-duster-dci-35
A conduire

Assez discret à l‘oreille, le quatre cylindre dCi de 110 ch convient parfaitement au Duster. Les accélérations et les reprises sont bonnes. Avec le poids contenu, les performances sont satisfaisantes.
dacia-duster-dci-40
Sur route le SUV se montre très agile avec sa direction précise, le confort est très correct, l’amortissement est efficace sans être trop ferme. Autre point fort constaté, la caisse est peu sensible au roulis, ce qui est remarquable sur ce type de véhicule.

La version 4×4 est légèrement plus lourde de 90 kg que la 4×2 et bénéficie d’une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, dont le premier est très court.
De plus trois modes de transmission s’offrent à vous, « 2WD » uniquement les deux roues motrices, « Lock » verrouille les quatre roues motrices (jusqu‘à 80 km/h), et « Auto » le couple est géré entre les trains avant et arrière automatiquement en fonction des conditions d’adhérence. La sélection s’effectue à l’aide d’une commande située au bas de la console centrale, et peut être activable même en roulant.

Une fois la théorie évoquée, comment se comporte le Duster hors du bitume ?
Et bien la réponse est claire, il possède de réelles qualités de franchisseur ! Avec sa garde au sol de 21 cm, un poids relativement léger, et une première vitesse très courte très appréciable, tout est réuni pour passer tout type de difficultés. Sans oublier la transmission qui est une vraie réussite.

Enfin au niveau adhérence, le SUV ne souffre pas de reproche particulier, il s’est plutôt bien comporté sur la neige durant notre essai. Seul regret, l’ESP n’est pas de série. Facturé 300€, cet équipement de sécurité peut se montrer utile dans certaines conditions.
dacia-duster-dci-17
Budget

Les 4×4 sont souvent onéreux à l’achat mais peuvent se montrer utiles pour beaucoup de personnes. Dacia propose donc un vrai 4×4 à un prix défiant toute concurrence !

Pour bénéficier des quatre roues motrices il faut compter 2 000€ de plus que la version 4×2, soit à partir de 13 900€ en essence et 16 700€ en Diesel.
Si vous souhaitez avoir un minimum d’équipements, les finitions Lauréate et Prestige sont les mieux adaptées. En version haut de gamme le Duster avoisine tout de même les 20 000€… Il reste cependant intéressant par rapport aux autres 4×4 neufs sur le marché.
Le moteur dCi 110 est un bon choix, sa consommation est annoncée entre 5l et 6,5l/100 km, ce qui parait raisonnable, de plus l’écart de prix entre le 90 ch et le 110 ch est de seulement 500€.
La fiabilité étant bien sûr de mise, la garantie constructeur est de trois ans ou 100 000 km.

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Dacia Duster 1.5 dCi 110 4×4 : bilan, galerie photos, caractéristiques


Mots clés pour ce billet :

3 réponses à Essai Dacia Duster 1.5 dCi 110 4×4 Ambiance

  • Look fort sympathique et tarif imbattable.

  • Bonjour,
    Avez-vous contacté DACIA au sujet de la jauge ?
    Cordialement,

  • si j’ai bien compris,il est écrit ci-dessus que le pack baroudeur était composé d’élargisseurs d’ailes,de protections latérales et de bavettes……sur la notice Dacia,on peux lire : pack baroudeur,élargisseurs d’ailes et protections latérales* compatible uniquement avec le pack loock……….nous sommes nombreux à nous poser la question……