Essai Audi A6 2.0 TDI 177 & V6 3.0 TDI 204 la petite A8

Audi A6

Audi A6

Essai Audi A6 2.0 TDI 177 Ambiente & V6 3.0 TDI 204 Ambition Luxe : la petite A8

Dans le monde la routière A6 est la seconde vente pour Audi : c’est un modèle important, qui n’entre pas en France dans le trio de tête constitué des A1-A3-A4. Soumise à une rude concurrence des BMW Série 5 et Mercedes Classe E, l’Audi A6 de septième génération frappe fort avec de solides arguments. Efficience, contenu technologique, sécurité et style sont au rendez-vous. Voici l’essai de la nouvelle Audi A6 2.0 TDI 177 Ambiente et V6 3.0 TDI 204 Ambition Luxe.

Audi A6

Audi A6

En vraie routière, la nouvelle Audi A6 affiche une prestance et un équilibre qui rappellent la grande A8. L’évolution du style reste linéaire afin de ne pas rompre avec le modèle précédent : les propriétaires de l’A6 de sixième génération apprécieront. Ce principe de continuité permet à Audi d’assurer une valeur résiduelle importante à ses modèles, ce qui sera un facteur déterminant pour l’A6 en grande partie destinée aux flottes d’entreprise.

Extérieurement, la nouvelle Audi A6 ne partage aucun élément de carrosserie avec l’A7 Sportback. Sa face avant respire le sérieux, avec une calandre aux angles biseautés et des optiques très bien dessinées qui peuvent même fonctionner uniquement aux LED.
Désormais la signature visuelle Audi avec les feux de jour à LED évolue, avec des LED croisées. Cela donne un effet plus linéaire et moins bling-bling aux optiques, que nombre de concurrents ont plagié.

Audi A6

Audi A6

Difficile de ne pas se rendre compte de la qualité de finition en pénétrant dans l’habitacle de l’A6 : les matériaux sont d’excellente facture et les assemblages soignés.
Audi marque des points en proposant une planche de bord visuellement moins massive, avec un écran GPS escamotable. En comparaison, celle d’une Classe E paraît en effet moins agréable car plus massive.

Audi A6

Audi A6

Le GPS MMI propose en version Advanced un petit trackpad baptisé “MMI Touch” qui permet d’écrire du bout du doigt les destinations à saisir dans la navigation, lettre par lettre. Cette version de GPS comprend aussi un écran couleur 8″ qui offre une excellente visibilité. L’option est tout de même à 4200 euros sur Ambiente, et de série sur la finition haut de gamme Avus.

Avec la 3G, la navigation peut même utiliser Google earth, pour afficher le véritable environnement autour de la voiture !

Audi A6

Nous n’avons pas pu tester l’affichage tête haute sur nos véhicules d’essai, mais cet équipement facturé 1680 € offre une sécurité et un confort appréciable d’après nos confrères.

Habitable, l’A6 est aussi très confortable, à condition de ne pas opter pour des jantes de 20″ !
A l’arrière les deux passagers latéraux profitent d’un espace aux jambes remarquable : l’A6 a perdu 1 cm en longueur mais son empattement a été allongé de 7 cm. En revanche la place centrale sera peu prisée, du fait du tunnel de transmission mais aussi d’un dossier très rigide constitué de l’accoudoir central…

Cet espace aux jambes convaincant sera encore plus probant en Chine, où l’A6 sera vendue dans une version rallongée baptisée A6L.

Audi n’a pas oublié le coffre, qui présente une contenance de 530 litres.

Audi A6

Audi A6

Avec une monte pneumatique en 18″, le confort d’amortissement de l’A6 est excellent.

Toute une panoplie d’options pour une configuration à la carte

L’Audi A6 peut être équipée d’une foule d’innovations technologiques : feux de virage dynamiques Adaptive Light, assistant de maintien de trajectoire, Audi park assist, système d’immobilisation et de localisation par satellite, vision nocture, fermeture assistée des portières…

Parmi les équipements de confort, citons également la climatisation automatique qui peut même gérer 4 températures différentes.

Audi A6

Audi A6

L’offre moteurs comporte pour le lancement trois motorisations diesel. Le quatre cylindres 2.0 TDI compte désormais 177 ch pour un couple de 380 Nm de 1750 à 2500 tr/min.
Cette première proposition est déjà séduisante avec des performances plus qu’honnêtes : 228 km/h en pointe et le 0 à 100 km/h en 8,7 secondes.
L’agrément de conduite est au rendez-vous, avec une commande de boîte manuelle bien guidée.
Sobre, l’Audi A6 a été allégée avec l’utilisation d’une structure innovante employant jusqu’à 20 % d’aluminium. Toutes les versions sont également dotées du stystème Start /Stop, bien utile pour contenir la consommation en ville ou dans les bouchons.

Le premier 6 cylindres développe 204 ch pour une cylindrée de 3.0 L. Les performances font un bond comparé au 2.0 TDI, sans que la consommation n’évolue véritablement à la hausse. Lors de notre essai nous avons ainsi pu constater des consommations similaires au niveau de l’ordinateur de bord autour des 7 L /100 km.

Audi a réussi à faire tomber les rejets de CO2 à seulement 137 g, un chiffre plus qu’étonnant pour une grande berline 6 cylindres à boîte automatique. La Mercedes Classe E 250 CDI se situe à 139 g pour la même puissance de 204 ch, mais avec 2 cylindres de moins.

Audi A6

Audi A6

La boîte de vitesse automatique Multitronic à 8 rapports n’apporte pas la même rapidité que la S-Tronic, mais son agrément est très adapté à la vocation routière de l’A6.

La direction, le moteur et la transmission peuvent être gérées sur toutes les versions de l’A6 via le système “Audi Drive Select”. Ce système propose plusieurs réglages : Efficience, Confort, Auto, Dynamique et individuel.

Audi A6

Audi A6

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Audi A6 2.0 TDI 177 & V6 3.0 TDI 204 : bilan, galerie photos

Une réflexion au sujet de « Essai Audi A6 2.0 TDI 177 & V6 3.0 TDI 204 la petite A8 »


  1. Bonjour,

    Les photos son superbes. Quelle est la couleur du modèle photographié ?

    Merci,
    Marc

Les commentaires sont fermés.