Essai Volvo XC60 DRIVe : en toute modestie

essai-VOLVO-XC60-DRIVE-000 copie

Véritable vedette dans la gamme Volvo sur le marché hexagonal, le XC60 propose également une variante à deux roues motrices. Pour mieux séduire la clientèle européenne et répondre aux normes environnementales, le constructeur suédois se devait de proposer une version “écologiquement correctet” de son XC60 portant les émissions de Co2 à 149 g/km.

DESIGN :

Le XC60 a été développé sur la même plate forme que celui du Land Rover Freelander, mais avec un empattement différent.

Même en version DRIVe, le XC60 conserve son look de 4 x 4 et se positionne naturellement entre le break baroudeur XC70 et le XC90.

La partie inférieure, tout en muscles, donne un sentiment de robustesse et de sécurité tout en préservant une certaine fluidité, tandis, que la ligne fuselée et la poupe marquée lui confèrent une allure sportive.

essai-VOLVO-XC60-DRIVE-006 copie

Ce SUV aux pliures de caisse insolites n’a pas eu de mal à trouver son public sur le marché des SUV dit  de « loisirs ».

Notre version d’essai disposait de jantes alliages 18 pouces « ZEPHYRUS » à la présentation diamant/anthracite mat originale.

VIE A BORD :

La bonne surprise est à mettre au compte d’une habitabilité très appréciable due à un empattement très généreux (2,77 m).

L’accès à bord, est particulièrement aisé et le seuil d’assise positionné plus haut par rapport au niveau du sol favorise l’installation des passagers. L’habitabilité est également un des points forts du modèle avec d’astucieux rehausseurs pour enfants intégrés au rang 2 (en option à 275 euros).

Tout d’abord, il convient de rappeler que c’est la finition haut de gamme « Xénium » qu’il nous a été donné d’essayer. L’ensemble apparaît bien fini, si bien qu’il est difficile d’émettre la moindre critique, l’ambiance est très lumineuse avec une sellerie et un volant de couleur beige clair.

essai-VOLVO-XC60-DRIVE-001 copie

On relèvera une carence de rangements, trop peu nombreux pour un véhicule de cette envergure.

Reste que l’habitacle et surtout la sellerie cuir respire la qualité. Cuir et plastiques sont de bonne facture et ergonomie de bon aloi rivalisent sans mal avec les standards germaniques.

Notre version d’essai disposait du toit ouvrant panoramique en deux parties avec pare-soleil électrique : un véritable « plus » pour l’habitable qui gagne en luminosité. A noter que ce toit ouvrant est de série sur la version Xénium.

 

Une ergonomie sans faille :

La position de conduite proposée par cet habitable confiné, à la finition soignée, permet de trouver très rapidement ses marques.

essai-VOLVO-XC60-DRIVE-008 copie

La console centrale regroupe les principales commandes (climatisation, téléphone, radio & multimédia).

EQUIPEMENT :

La dotation d’origine sur cette version Xénium dispose d’un niveau d’équipement pour le moins princier : sellerie cuir, système de navigation couleur, sièges avant à réglage électrique avec mémoire pour le siège conducteur, jantes alliage 18 pouces, phares directionnels double xénon, rétroviseur extérieurs inclinables indexés à la marche arrière, toit ouvrant panoramique, radar de stationnement avant et arrière avec caméra de recul, démarrage sans clé, détecteur de pluie, rétroviseur intérieur électrochrome, frein de stationnement électrique, système mains libres Bluetooth, alarme et vitres latérales feuilletées.

En revanche, si le système de navigation « RTI » déçoit par son manque de convivialité, l’accès aux différentes fonctionnalités est pour le moins contraignante.

Opter pour un XC60 c’est également une histoire de sécurité. Et sur ce point, ce SUV dans sa livrée Xénium ne déçoit pas, avec : un régulateur de vitesse et de distance adaptatif « ACC », une alerte vigilance conducteur avec une alerte de franchissement de ligne « LDW », une surveillance d’angle mort « Blis », un système d’anti  collision « City Safety », un correcteur électronique de trajectoire « DSTC »,  un contrôle de stabilité  au roulis « RSC ».

 

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Volvo XC60 DRIVe : budget, à conduire

Essai Volvo XC60 DRIVe : bilan, galerie photos