Essai pneumatique Continental ContiSportContact 5 sur Caterham R300

Continental ContiSportContact 5

Continental ContiSportContact 5

Continental lance un nouveau pneumatique appelé ContiSportContact 5. Ce nouveau pneu sport est dédié aux berlines et SUV puissants, et c’est sur circuit et sur une Caterham R300 que j’ai pu tester ses nombreuses qualités lors des Conti Safety Days 2011. Il va y avoir du sport…

En 2010 Continental avait déjà lancé le pneumatique ContiSportContact 5P destiné aux voitures d’exception, avec des dimensions de 18″ à 22″ et des indices de vitesse Y et Z.

Un mélange Black Chili spécifique pour réduire la consommation et les distances de freinage !

Le nouveau Continental ContiSportContact 5 débute en 17″ et s’arrête au 20″. En indice de vitesse il est classé V W et Y. Concrètement ce pneumatique est tout à fait adapté aux sportives , avec un mélange de gomme baptisé “Black Chili” étonnant. Même après une séance sportive sur circuit, le pneumatique est froid à l’avant et à peine tiède à l’arrière ! L’énergie thermique est dégagée vers l’extérieur du pneu, ce qui permet de réduire la résistance au roulement de 10%.

Ces efforts de réduction de la consommation et des émissions de Co2 sont importants pour Continental, car la marque est numéro 1 en Europe pour la première monte chez les fabricants automobiles. Comme le pneu représente 20% de la consommation d’une voiture, même les pneumatiques destinés aux sportives doivent progresser afin d’aider les modèles à réduire leurs émissions et à échapper aux vilains malus écologiques !

Continental ContiSportContact 5

Continental ContiSportContact 5

La Caterham R300 de cet essai est chaussée en dimensions 205/45 R17, une dimension qui concerne notamment la DS3 THP 150.

Un atelier freinage réalisé sur un sol mouillé du fait de la météo m’a permis de tester les bons résultats au niveau du freinage dès le début de la journée. Mais c’est en tournant sur le circuit de Marcoussis que j’ai pu apprécier les excellentes distances de freinage au courant de l’après-midi, qui m’ont notamment d’éviter une méchante collision.

Le mélange de caoutchouc Black Chili exploite les vibrations du pneumatique pour obtenir des progrès en distances de freinage : les vibrations sont absorbées et transformées en chaleur, ce qui augmente l’adhérence au moment voulu !

Une maniabilité de premier ordre

Continental annonce de très bonnes performances en adhérence et en maniabilité avec ce nouveau pneumatique. Le ContiSportContact 5 s’est en effet révélé très efficace lors des changements de direction et en courbes.

Concernant le niveau sonore généré par ces pneumatiques, je ne pourrais pas me prononcer, car la conduite d’un roadster tel que la Caterham R300 avec un casque ne facilite pas une bonne perception des sons ! En usage dynamique, on aura beaucoup de mal à les faire crisser. Ils deviennent bruyants lors d’un blocage de roue, ce qui n’arrivera pas sur une voiture normalement constituée avec ABS !

Continental ContiSportContact 5

Continental ContiSportContact 5

La Caterham R300

Quelques mots tout de même sur cette voiture atypique, la Caterham R300. Continental l’a choisie pour être le véhicule officiel des Safety Days 2011, et a commandé à Caterham plusieurs exemplaires dédiés au circuit.

Cette Caterham R300 est basée sur un châssis de Caterham S3, et possède un moteur Duratec 2.0 de 175 ch. Son échappement libéré donne un son exquis. Avec 450 kg à vide pour 175 ch, avouez qu’il y a de quoi se faire plaisir ! Cet excellent rapport poids/puissance n’est pas le seul intérêt de la Caterham, celle-ci est une propulsion dépourvue d’ABS, d’anti-patinage et d’anti-dérapage !

Cela permet de tester le nouveau pneumatique Continental ContiSportContact 5 sans aucune intervention électronique, afin de profiter de la motricité réelle du pneu.

Continental ContiSportContact 5

Continental ContiSportContact 5

La préparation inclut des bacquets Tillet en carbone, et un harnais de sécurité 6 points. Assis au ras du sol, on redécouvre la conduite sous un autre jour. Propulsion, la R300 demande parfois un peu de doigté pour ne pas faire d’erreur de pilotage. Le freinage dégressif est une condition sine qua non pour charger le train avant et profiter de l’excellente maniabilité assurée à la fois par le train avant et les pneumatiques ContiSportContact 5.

Survireuse, la Caterham reste facilement dans les clous avec de telles gommes. Les ContiSportContact 5 se caractérisent en effet par un design “macro-bloc” de l’épaulement extérieur, qui s’adapte à la surface de la chaussée pour assurer une très bonne adhérence et un maximum de sécurité dans les virages. Si le train arrière peut légèrement décrocher, le phénomène est en partie gommé par les nouveaux pneus Continental, ce qui donne un peu plus de marge pour lever le pied et éviter de partir en tête à queue !

Continental ContiSportContact 5

Continental ContiSportContact 5

Gamme de dimensions disponibles pour le Continental ContiSportContact 5

Le nouveau Continental ContiSportContact 5 est dédié aux sportives mais également aux SUV dynamiques, avec des homologations jusqu’à 300 km/h. Voici l’ensemble des dimensions qui seront disponibles :

Série 50 : 205/50 R 17 W XL
215/50 R 17 W XL
225/50 R 17 Y XL
Série 45 : 205/45 R 17 W XL
215/45 R 17 W / W XL
225/45 R 18 Y XL
235/45 R 18 Y XL
Série pour SUV : 235/55 R 18 V
255/50 R 19 Y XL
275/45 R 19 Y XL
275/40 R 20 Y XL
275/45 R 20 Y XL

Bilan

Sans aucun garde-fou électronique, la sécurité d’une voiture repose en grande partie sur les pneumatiques…et l’adresse du conducteur ! Mission réussie pour ce nouveau pneu Continental qui permet de rouler très fort, et de freiner très court, avec un potentiel dynamique qui lui permet même d’être très efficace sur circuit, et cela avec des pneumatiques “tièdes”.

Ce nouveau pneumatique Continental ContiSportContact 5 va immanquablement se retrouver sur de nombreuses voitures en première monte, avec des atouts à la fois pour la sécurité et la consommation. En seconde monte, il s’agira également d’un très bon choix pour les voitures puissantes et sportives.

Continental ContiSportContact 5

Continental ContiSportContact 5

3 réflexions au sujet de « Essai pneumatique Continental ContiSportContact 5 sur Caterham R300 »


  1. Un peu étonnant de tester un pneu “sport (est) dédié aux berlines et SUV puissants” sur une caterham, non ? :D


  2. J’ai monté 4 enveloppes CSC5 sur ma ma clubman cooper S. En version non runflat “évidemment”
    Le pneu est rassurant mais manque de grip général même une fois son rodage terminé. En fait ils n’ont rien de sportif : on perd vite l’adhérence mais cela se fait en douceur tres progressivement. Sous la pluie il est facile mais pas très performant, sans lacune toutefois.

    Avant j’avais 4 yokohama parada spec-2 : les yoko avaient un grip incroyable, y compris sous la pluie notamment au freinage. Par contre en latéral ils étaient délicats à cerner sur le gras mouillé. Un pneu tres sportif mais qui ne favorisait pas la piètre motricité de la mini cooper S.

    Au final : le contisport contact 5 est facile, rassurant mais demande à ne pas etre brusqué. Et il ne faut pas s’attendre à voir les qualités chassis (et ses defauts) de la mini améliorées.

    Je ne les rachèterai pas mais ça n’enlève rien au fait que ce sont de bons pneus modernes. A mon avis ils ont trop axé le développement sur la baisse de la résistance au roulement et ça se solde par une baisse de l’adhérence. Ca ne gènera pas pas la plupart des acheteurs de ce pneu…

Les commentaires sont fermés.