Usine Dacia en Roumanie

Usine Dacia en Roumanie

S’il faut aller chercher l’usine Dacia à 200 km de Bucarest, celle-ci n’a plus rien à voir avec les anciennes lignes de montage qui étaient en place avant le rachat de la marque par Renault.  Renault a appliqué son process, et l’intégralité des contrôles qualités à Pitesti. En revanche, la différence se situe au niveau de la main d’oeuvre : les chaînes sont nettement moins robotisées qu’ailleurs, en raison d’un coût de main d’oeuvre très réduit. C’est donc le cas pour le montage, mais aussi pour les soudures dans les ateliers d’emboutissage. Le salaire moyen de l’ouvrier Dacia pour 40H en 3X8 tourne autour de 400 euros. Des revenus annoncés comme au-dessus de la moyenne des ouvriers en Roumanie, qui gagnent en général plutôt 300 euros mensuels.
C’est plus de 1350 voitures qui sortent par jour : l’usine tourne à plein régime ! Voilà pourquoi les délais de livraison Dacia restent élevés notamment pour la France, premier marché de la marque.

On est loin de l’époque où Dacia assemblait des dérivés de la Renault 12 sous l’appellation Dacia 1300.

Usine Dacia en Roumanie

Usine Dacia en Roumanie

La chaîne de montage Dacia accueille l’intégralité des modèles de la marque ! Les modèles sont tous mélangés, et les Duster sont pris en étau entre des Sandero, des Logan MCV, Logan Pick-up…

Usine Dacia en Roumanie

Usine Dacia en Roumanie

Ce n’est pas moins de 320 postes de montage que parcourent les véhicules. Après l’emboutissage, la tôlerie et l’atelier peinture, les portières des voitures sont démontées et retrouveront la caisse quelques dizaines de minutes plus tard. Ce système généralisé dans l’automobile facilite la manutention des ouvriers et évite que les portes reçoivent des impacts.

Usine Dacia en Roumanie

Usine Dacia en Roumanie

Les opérations se font sur des véhicules en mouvement, car la rotation est continue, y compris pour l’insertion du moteur sous le châssis.

Usine Dacia en Roumanie

Usine Dacia en Roumanie

Depuis dix ans, la plate-forme industrielle de Mioveni a bénéficié de 1,5 milliard d’euros d’investissements; le site de 2,9 millions m2 emploie 15250 personnes. Usine châssis, usine moteurs et centre logistique sont ici regroupés.
L’année passée, 341.408 voitures ont été produites et 837.036 m3 de pièces ont été expédiées vers plus de 60 marchés. La production est en hausse constante depuis l’année 2000, mais le changement concerne la part des exportations. En effet le marché local roumain est en chute depuis 2006, avec un effondrement en 2008. Les roumains achètent donc moins de voitures qu’il y a quelques années, et les exportent chez nous en masse ! La raison en est simple : la France est le premier marché de Dacia, qui profite d’une très forte implantation du réseau Renault.

Le prochain modèle lancé par Dacia, un monospace, sera lui assemblé dans une nouvelle usine à Tanger. De quoi poursuivre encore la hausse de la production Dacia, avec des ventes en pleine croissance…

Usine Dacia en Roumanie

Usine Dacia en Roumanie


Mots clés pour ce billet :

4 réponses à Visite de l’usine Dacia : la fabrication du Duster

  • Je ne vois pas très bien l’étape où on fixe les matériaux insonorisants dans le compartiment moteur du Duster?
    Ah oui c’est vrai, il n’y en a pas: quelle riche idée, d’atteler un moteur Diesel dans une si volumineuse caisse de résonnance!
    Bonne voiture, c’est indiscutable, mais le bruit à bord est insupportable.
    Enfin, quid du volet “social”: les ouvriers sont payés 33% plus cher que la moyenne en Roumanie, la belle affaire?
    Je n’ignore pas non plus que les ouvriers Chinois qui ont assemblé ma Honda se sont mis en grève l’année dernière pour réclamer leur part du gateau de la croissance économique.
    Le low-cost, ça tiendra jusqu’à quand?

  • la reussite commerciale …precaire de Dacia repose sur cette seule main d’oeuvre a bas cout et a la conception archaique de ces modeles…une belle idee de genie de mr goshn encore une …maintenant qu’on a tout bien tiré vers le bas (salaire qualité prix de vente et rentabilité) ..place au tout electrique…ca nous promet encore de belles visite d’usine de retraitement des batterie lithium….si elles sont prevues

  • Vous êtes dur Chaperon ! Ma 2ème voiture est un Duster et j’en suis enchanté. Le Duster, vous savez, la voiture élue 4×4 de l’année 2011. Contrairement à vous, mon salaire n’a pas été tiré vers le bas et la qualité de ma 1ère voiture, une Renault, n’a pas à rougir de ses rivales allemandes. Profitez des vacances pour vous détendre…

  • GREG nous dit que le bruit dans le duster est insupportable,c’est complètement faux,désolé,je possède un duster depuis le début de l’année et je le trouve très bien,hè oui,bruyant à l’extérieur ok,on entend bien le moteur c’est sur,sinon que du bonheur!
    Et puis c’est un véhicule TT,pas une bentley…