Luttons contre les incohérences de limitations de vitesse

signalisation

Alors que les radars fixes prolifèrent sur les routes, l’automobiliste se retrouve confronté à une question préoccupante : à combien faut-il rouler ? Respecter les limitations de vitesse semble évidemment une sage décision, mais les incohérences des limitations de vitesses sont très nombreuses. Et combien de fois est-il impossible de relever les panneaux car ils sont masqués par un poids-lourd que l’on est en train de doubler ? Dans la pratique, le respect des limitations n’est donc pas si évident que cela.

Les limitations de vitesse en France 50-90-130 sont simples, sur le terrain rien ne va plus !

Actuellement les commissions consultatives d’usagers auxquelles participe l’association 40 Millions d’automobilistes travaillent sur un listing des limitations de vitesses inadaptées, sur demande du Ministre de l’intérieur Claude Guéant.

L’association 40 Millions d’automobilistes propose à chacun de participer en relevant des problèmes de signalisation routière. Vous pouvez donc soulever un problème sur la page suivante : 40 Millions d’automobilistes, la parole est aux usagers.

Cet appel à témoignage est une excellente initiative, et pourrait permettre de faire évoluer de façon positive la sécurité routière.

signalisation2

3 réflexions au sujet de « Luttons contre les incohérences de limitations de vitesse »


  1. Principales incohérences :

    -Panneaux d’un seul côté de la route non visibles si l’on double
    -Panneaus”Rappel” sans avertissement préalable
    -Sur autoroute absence de présignalisation (en cours de dépassement à 130 on rencontre brusquement un panneau 110 à effet immédiat …que faire ?)
    -Fins de limitation non annoncées
    -Vitesse non signalée en entrée sur une voie
    -Limitations différents pour une même difficulté selon les endroits
    -Pour les ronds points limitation à l’entrée à une cetaine distance…..pourquoi y mettre fin à la même distance de l’autre côté alors que la zone dangereuse a été franchie?
    -Limitations à 50 bien trop éloignées de l’entrée de dertaines villes
    -Limitations à 30 très souvent abusives et irréalistes


  2. Je suis tout a fait d accord avec MARTY. j’ajouterais quand il est présent le panneau “trous en formation”, mais c’est plus facile de mettre le panneau que de reboucher les nids de poules. 1 km/h de trop vous êtes un “criminel”, mais laisser les routes dans un état de plus en plus lamentable, avec des bas cotés effondré, ça c’est pas dangereux!!!!!


  3. Je propose qu’au lieu de faire des bosses (ralentisseurs) on bouche les trous

Les commentaires sont fermés.