Les français achètent moins de voitures neuves mais dépensent plus

Renault Clio

Renault Clio

Depuis le début de l’année 2012, le marché de l’automobile est en crise. Normal assurent les constructeurs : les ventes sont comparées au premier trimestre 2011, qui bénéficiait des dernières livraisons des commandes réalisées en 2010. Il y a deux ans, les acheteurs de voitures neuves pouvaient bénéficier d’alléchantes primes à la casse et de bonus écologiques très intéressants sur des modèles diesel rejettant jusqu’à 120 g.

Aujourd’hui la donne a changé, les français ont anticipé le remplacement de leurs citadines, et les bonus écologiques ont fondu comme neige au soleil. Désormais pour récolter un bonus de 400 euros, il faut se contenter d’un petit 3 cylindres diesel couplé à une boite aux rapports exagérément longs. En gros, il faut acheter un veau !

Avec un pouvoir d’achat en baisse, les français sont donc moins nombreux à acheter des voitures neuves. Qu’on se rassure, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. D’après nos confrères de l’Argus, le prix de la voiture moyenne a augmenté de 1414 euros de 2010 à 2011. Il s’agit là encore de l’effet achat massif de citadines en 2010 qui joue à plein, mais aussi d’un accroissement de l’écart de richesses dans notre pays. Sans surprise, les SUV de luxe ont pris une augmentation de 3660 euros de 2010 à 2011. Le prix d’une ou deux options sur un Porsche Cayenne, ou d’une moitié de Dacia Sandero…

La Clio 3 est restée en tête des ventes l’année dernière, avec un prix de vente moyen largement inférieur aux 21181 euros de la voiture moyenne de l’Argus.