Mercedes SL 65 AMG : l’étoile au sommet

Mercedes SL 65 AMG

Mercedes SL 65 AMG

Les 12 cylindres survivent pour le moment malgré les politiques de downsizing appliquées chez la majorité des constructeurs. Il faut dire qu’à l’échelle des ventes de Mercedes, la marque peut se permettre de vendre quelques poignées de 12 cylindres essence sans compromettre son bilan carbone global.

Le nouveau roadster SL s’offre donc une seconde version AMG, tout comme son prédécesseur. Le SL 65 AMG dispose d’un V12 biturbo développant 630 ch et un couple de 1000 Nm ! Et pour ne rien gâcher, le poids est en baisse de 170 kg par rapport à l’ancienne génération. Cela permet au nouveau SL 65 AMG d’abattre le 0 à 100 en seulement 4 secondes.

Pas de boîte mécanique, mais une transmission 7G Tronic Plus AMG avec un mode Sport +. Cette boîte comprend un double débrayage automatique au rétrogradage pour assurer des sensations au conducteur.

De face, vous reconnaitrez le nouveau SL 65 AMG grâce à de nouvelles lamelles de calandres doublées et chromées. D’autres éléments distinguent le SL 65 AMG du 63 AMG : les applications chromées sur la jupe avant et le cache des feux de jour à led AMG, ainsi que sur les sorties d’air des ailes avant et du capot.

Commercialisé en septembre prochain, le nouveau SL 65 AMG coûte évidemment un bras : 236334 euros pour l’Allemagne, avec une TVA de 19%.

Vous retrouverez prochainement l’essai du nouveau roadster Mercedes SL 500 sur Actu Automobile.

Mercedes SL 65 AMG

Mercedes SL 65 AMG

Mercedes SL 65 AMG

Mercedes SL 65 AMG