Peugeot 301

Peugeot 301

Surprise : contrairement à des rumeurs, la remplaçante de la Peugeot 308 ne s’appelera pas 301, elle s’appellera encore 308.

Cette Peugeot 301 est donc un tout nouveau modèle destiné aux pays émergents. Berline tri-corps, la Peugeot 301 se place dans la gamme de nombreux pays juste au-dessus de la 206 Sedan. Ave c 4,44 m de long, la 301 dispose d’une habitabilité intéressante notamment à l’arrière, et d’un coffre de 506 dm3 de contenance.

Le style extérieur est en partie proche des dernières créations Peugeot : le capot sculpté, le logo et la calandre flottante évoquent la 508 et la 208. Pour le reste, les lignes sont assez classiques. Les blocs optiques de la face avant sont horizontaux, alors que les feux arrière reprennent une dessin de griffe façon 208 mais sans la découpé latérale. Les coûts de fabrication doivent être plus réduits que pour une 308 vendue en Europe !

Au niveau sécurité, l’ABS et l’ESP sont disponibles, et la 301 peut être sécurisée avec 4 airbag maximum.

L’habitacle est inédit : la planche de bord présente une console centrale en V jamais vue sur un modèle Peugeot. La présentation semble valorisante, avec des inserts chromés et noir laqué.

Sous le capot, la 301 profite des dernières motorisations, à savoir le 1.6 HDI 92 ch, le 3 cylindres 1.2 VTI 72 ch et le 1.6 VTI 120.

Assemblée en Espagne puis en Turquie, la Peugeot 301 vise de nombreux marchés : la Russie, l’Ukraine, la Grèce, l’Afrique, le Maghreb, le Moyen-Orient et l’Amérique latine.

Souhaitant monter en gamme en Europe, Peugeot ne devrait pas commercialiser la 301 en Europe de l’Ouest.

Peugeot 301

Peugeot 301

Peugeot 301

Peugeot 301

Peugeot 301

Peugeot 301

Peugeot 301

Peugeot 301


Mots clés pour ce billet :