Exagon Motors Furtive eGT

Deux ans après sa première présentation sous forme de concept-car, la Furtive eGT revient au Mondial de Paris. Exagon Motors a travaillé sans relâche depuis son annonce qui avait fait l’effet d’une bombe en 2010. Cette nouveauté est en effet non seulement une supercar française, mais qui plus est électrique. La Furtive eGT est présentée en version définitive, et singe même les belles italiennes avec un coffre avant ouvert sur de la bagagerie haut de gamme.
Le partenariat avec Siemens a fait progresser le projet : l’entreprise fournit les deux moteurs électriques de la GT. 402 ch de puissance, 516 Nm de couple pour des performances époustouflantes : 3,5 secondes pour le 0 à 100 km/h et 250 km/h en vitesse de pointe.
Fin août, la Furtive eGT avait subi deux jours intensifs sur le circuit allemand du Nürburgring. Sabine Schmitz, qui a bouclé le circuit plus de 20.000 fois, a trouvé la Furtive eGT particulièrement efficace et performante.

Autre point important pour un véhicule électrique : l’autonomie. Celle de la Furtive eGT est annoncée à 310 km. Un prolongateur d’autonomie optionnel pourra permettre de porter cette valeur à 800 km, en faisant fonctionner un petit moteur thermique.

Le prix de la Furtive eGT Exagon Motors est annoncé à 400.000 euros, pour la seule sportive française à même de concurrencer la Mercedes SLS AMG Electric Drive.

Exagon Motors Furtive eGT
Exagon Motors Furtive eGT
Exagon Motors Furtive eGT
Exagon Motors Furtive eGT


Mots clés pour ce billet :