BMW X1 sDrive 20d X Line

BMW X1 sDrive 20d X Line

Les nouveaux montants du malus écologique 2013 vont certainement encore plus peser dans la balance que cette année, avec davantage de tranches de malus, et des montants qui grimpent à 6000 euros. Ca va faire mal !

Chez Renault, les motoristes ont eu beau monter un système Stop & Start, la Mégane RS 265 ch est homologuée à 174 g. En 2013, les acheteurs devront acquitter un malus écologique de 1500 euros. Pour une Latitude V6 dCi 240 ch qui rejette 188 g, le malus écologique passera à 3000 euros.

Le dernier SUV Audi, le Q3, rejette 156 g en version Quattro TDI 177 ch. Bilan : 1500 euros de malus. Une A6 Bi-TDI de 313 ch s’en sort avec le même montant, ce qui semble raisonnable au vu des performances.

Le Fiat Freemont 2.0 JTD de 170 ch AWD sera concerné par un malus écologique de 5000 euros ! Un chiffre dur à avaler pour un véhicule familial au prix abordable.

Les clients Jeep qui opteront pour un Grand Cherokee 3.0 CRD de 241 ch payeront le prix fort : 6000 euros de malus ! L’arrivée de la boîte automatique à 8 rapports pourrait arranger un peu les choses. A suivre.

Un Mercedes G350 Bluetec, une SL 500 ou une C63 AMG : même combat, 6000 euros de malus. Mais même un Mercedes GLK 350 Bluetec 4Matic sera concerné par 2000 euros de malus.

Le nouveau Peugeot 4008 HDI 150 est dans une petite catégorie : il se contente de 400 euros de malus. Même chose pour le cousin Citroën C4 Aircross HDI 150.

La nouvelle Toyota GT86 rejette 181 g de Co2 : ce joli coupé sera pénalisé par 2600 euros de malus…Dissuasif pour une voiture à 29900 euros.

Le roadster Nissan 370Z BVA souffrira aussi du montant maximal de 6000 euros. Et en 2014, on passe à 12000 euros ?

Chez Volvo, les modèles essence ne seront pas à la fête. Quand une V60 D5 Geartronic sera soumise à un malus de 1500 euros contre 750 euros précédemment, le moteur T5 de 240 ch sera soumis en 2013 à 3000 euros de malus, et le gros T6 de 306 ch à 6000 euros de malus !

Bilan : SUV, sportives, moteurs essence puissants à boîte automatique : les victimes seront nombreuses en 2013. Les constructeurs vont devoir prendre le temps pour poursuivre leurs efforts de réduction des émissions de CO2, mais la France n’est pas leur seul marché ! Autant dire que les modèles aux ventes anecdotiques risquent de devenir complètement inexistants. Au final, les nouveaux malus 2013 sont un véritable couperet pour la diversité automobile. Faut-il s’en réjouir ?

Voici le détail des nouveaux montants de malus écologiques 2013 en France :
- De 136 à 140 g : malus de 100 €

- De 141 à 145 g : malus de 300 €

- De 146 à 150 g : malus de 400 €

- De 151 à 155 g : malus de 1.000 €

- De 156 à 175 g : malus de 1.500 €

- De 176 à 180 g : malus de 2.000 €

- De 181 à 185 g : malus de 2.600 €

- De 186 à 190 g : malus de 3.000 €

- De 191 à 200 g : malus de 5.000 €

- Au-dessus de 200 g/km : malus de 6.000 €


Mots clés pour ce billet :

8 réponses à Nouveaux montants de malus 2013 : les modèles qui vont souffrir

  • C est le plan de relance de l automobile française ou le moyen de réduire le trou de la sécu avec toujours plus de particules.

  • Pas facile de produire des autos et de vendre sur notre territoire… La fin de l’automobile en France ? A vouloir grapiller de l’argent sur le dos des automobilites, l’addition risque d’être (trop) salée lorsque que le marché va s’effondrer. Les signes avant-coureur ne semblent pas inquiéter nos gouvernements successifs…

  • En 2013, les gens n’achèteront plus que des voitures d’occaz là où il n’y a pas de malus … et les petites marques un peu sportives genre Subaru, Lotus, Caterham ou américaine genre Jeep, Chrysler vont tout simplement mourir. C’est beau l’idéologie socialiste ; retour à l’URSS.

  • Je pense que ce nouveau bareme sera un choc psychologique pour le pays tout entier : acheter une voiture pour la famille = il faut payer une taxe donc c’est mal ! (discours officiel relayé par l’ensemble des institutions et des médias).
    Il ne faudra pas s’étonner de voir en 2013 un effondrement des ventes.
    Ensuite, ce barème favorise les petits diesel et les citadines. Or elles sont majoritairement fabriquées à l’étranger. Là encore, l’impact est direct sur l’emploi dans l’automobile et nous devons avoir une pensée pour les dizaines de millier de personnes concernées par ces mesures, pour le chomage qui les attend…

  • Une remarque spécifique pour la Jeep Gd Cherokee : il existe une alternative au 6000 euros de malus de la version diesel avec la version v6 essence/flexfuel dont le malus est de seulement 200 euros.
    Que devient l’abattement des moteurs flexfuel dans ce nouveau barème (Saab, Volvo) ?

  • Et l’image reprenant les compteurs BMW, c’est une coïncidence alors que BMW reste le constructeur au meilleur rapport puissance/conso/pollution, en essence y compris !!!

  • bien venue aux milliers de chomeurs et aux nouvelles Trabant
    tous dans les memes vehicules

  • bienvenue aux milliers de chomeurs et aux nouvelles Trabant
    tous dans les memes vehicules