Citroën C3 Picasso
Arrivé à mi-carrière, le Citroën C3 Picasso bénéficie dès à présent d’un léger restyling. La nouvelle face avant se démarque par un bouclier avant redessiné, et des chevrons désormais intégrés dans une calandre chromée. Des feux de jour à LED apparaissent désormais en-dessous des phares antibrouillard. Entre les deux photos avant/après ci-dessus, avouez que la nouveauté n’est pas flagrante. Dommage que les blocs optiques n’évoluent pas, notamment avec des clignotants blanc et non plus orange.
Les prix débutent à 15850 euros pour un Citroën C3 Picasso Attraction VTI 95, et à 17850 euros pour un C3 Picasso Attraction HDI 90 ch.
La gamme comporte toujours 3 finitions Attraction, Confort et Exclusive.
En diesel, Citroën propose trois solutions : HDI 90 ch avec boîte manuelle à 5 rapports, e-HDI 90 avec boîte BMP6, ou HDI 115 avec boîte manuelle à 6 rapports. Il faudra encore patienter pour bénéficier du nouveau e-HDI 115 avec Stop & Start, qui vient d’apparaître sur la Citroën C4.
Peu de nouveautés dans l’habitacle, si ce n’est l’apparition du GPS eMyWay des C4 et DS4, et des diodes pour l’éclairage d’ambiance.
Ce segment des minispaces abandonné l’année prochaine par Renault avec l’arrêt du Modus, est désormais investi par Ford avec son B-Max. Fiat lance également la 500L, un modèle qui vise directement le C3 Picasso.

A défaut d’apporter de vraies nouveautés avec ce restyling, le Citroën C3 Picasso devra donc se battre commercialement avec des séries spéciales offensives.

Citroën C3 Picasso

Citroën C3 Picasso

Citroën C3 Picasso
Citroën C3 Picasso


Mots clés pour ce billet :