Bonus-malus 2013 : un système plus renforcé que jamais

Bonus-malus 2013

Avec la nouvelle année, le nouveau barème de bonus-malus 2013 entre en vigueur en France pour les acheteurs de voitures neuves.

Du côté des véhicules bonussés, on reste sur les nouvelles valeurs de l’été 2012.

Les montants de malus écologiques sont en revanche en nette évolution, puisque les voitures émettant entre 136 g et 140 g sont désormais frappés d’un malus de 100 euros, et que tous les autres montants sont pour la plupart doublés. Il y a désormais 10 tranches de malus écologique : il n’y en avait jamais eu autant. Les gros 4X4 et les voitures de luxe ne sont pas les seules dans la ligne de mire, puisque de très nombreux modèles mêmes compacts, diesel et avec boîte automatique sont concernés. Exemple avec une Citroën DS4 HDI 163 BVA, qui rejette 149 g et se voit pénalisée d’un malus de 400 euros. Il s’agit d’un modèle compact français vendu moins de 30.000 euros.

Un Peugeot 3008 THP 155 ch en boîte manuelle est à 167 g, soit 1500 euros de malus ! Avouez que pour une voiture familiale compacte à boîte manuelle qui n’a rien d’une sportive, c’est un peu le coup de grâce.

Chez Renault, même le petit cabriolet Wind n’est pas à la fête. Malgré sa base de Twingo, la Wind 1.6 16V de 133 ch rejette 159 g  : elle s’offre le malus à 1500 euros. Pour un véhicule vendu 19900 euros en prix neuf, on est pas loin de 10% du prix d’achat en majoration…

La pilule est difficile à avaler pour les constructeurs, qui ne peuvent pas adapter leurs moteurs pour le seul marché français une à deux fois par an.

Pénaliser autant les constructeurs que les consommateurs est vraiment une calamité, surtout en cette période de crise où le marché automobile souffre. Car les bonus écologiques intéressants sont cantonnés à des véhicules hybrides souvent chers, et à des voitures électriques qui ne conviennent pas à tout le monde en raison d’une autonomie limitée.

Voici le détail des nouveaux montants de malus écologiques 2013 :

- Véhicules émettant entre 136 et 140 grammes : malus de 100 €

- Véhicules émettant entre 141 et 145 grammes : malus de 300 €

- Véhicules émettant entre 146 et 150 grammes : malus de 400 €

- Véhicules émettant entre 151 et 155 grammes : malus de 1.000 €

- Véhicules émettant entre 156 et 175 grammes : malus de 1.500 €

- Véhicules émettant entre 176 et 180 grammes : malus de 2.000 €

- Véhicules émettant entre 181 et 185 grammes : malus de 2.600 €

- Véhicules émettant entre 186 et 190 grammes : malus de 3.000 €

- Véhicules émettant entre 191 et 200 grammes : malus de 5.000 €

- Véhicules émettant plus de 200 grammes : malus de 6.000 €

Une réflexion au sujet de « Bonus-malus 2013 : un système plus renforcé que jamais »


  1. Toujours pas de politicien français courageux afin de nous protéger des méfaits des moteurs diesel ! ! !

Les commentaires sont fermés.