Essai BMW 650i xDrive Gran Coupé

BMW 650i xDrive Gran Coupé

Dernier arrivé dans la gamme BMW Série 6, le Gran Coupé s’enrichit de la transmission intégrale xDrive. Il a aussi étrenné un nouveau moteur V8 de 450 ch, qui succède à celui des 650i Coupé et Cabriolet.

Pour tester ce nouveau moteur V8, prenons la direction du pays Basque et de ses petites routes qui invitent à la détente.

Style

La carrosserie de coupé 4 portes de la Mercedes CLS a fait des émules chez BMW, qui a lancé en 2012 son premier Gran Coupé Série 6. Mais BMW n’est pas non plus connu pour être un suiveur : le X6 par exemple, est un SUV coupé unique en son genre !

Mais revenons à cette luxueuse routière qu’est la Série 6 Gran Coupé. Presque aussi longue qu’une Série 7, cette Série 6 Gran Coupé fait la part belle au design avec une ligne de toit plongeante. Comme pour ses soeurs coupé et cabriolet, les portes sont dépourvues d’encadrements de vitres, y compris pour les portes arrière. Les ingénieurs sont tout de même parvenus à intégrer des pare-soleils électriques sur les portes arrière !

BMW 650i xDrive Gran Coupé

Chaque détail est très soigné. Pour camoufler la caméra de recul, celle-ci a été intégrée sous le logo BMW qui pivote en cas de besoin.
De derrière, la poupe donne une impression de puissance avec une largeur impressionnante. De profil, la longueur qui tutoie les cinq mètres est digne d’une voiture présidentielle. Mais avec un profil de coupé 4 portes, la Série 6 Gran Coupé fait davantage rêver!

A conduire

Le bloc V8 qui développait 407 ch sur un Coupé 650i passe désormais à 450 ch. A noter que le Gran Coupé Série 6 a hérité de ce nouveau moteur dès sa commercialisation. La 650i Coupé de précédente génération devait se contenter de 367 ch, avec un V8 plus gros d’une cylindrée de 4,8 L. Le downsizing se poursuit, et le niveau de puissance ne cesse de grimper.

BMW 650i xDrive Gran Coupé

En ajoutant la motricité de la transmission intégrale xDrive, cette BMW 650i XDrive Gran Coupé peut réaliser le 0 à 100 km/h en seulement 4,4 secondes. C’est seulement deux dixièmes de plus qu’une M6 !

La vitesse de pointe est bridée électroniquement à 250 km/h, et aucun pack n’est proposé pour le débridage. Ce privilège reste l’apanage de la version M6. La 650i se démarque par un moteur plus discret, et davantage de confort, notamment du fait d’une boîte automatique à 8 rapports au lieu d’une boîte double embrayage sur la M6. Il est possible de passer soi-même les rapports grâce aux palettes situées de chaque côté du volant. Autre différence avec la M6 : la sonorité. Avec une BMW M6, même à faible allure en ville, les passants se retournent en l’entendant arriver. La 650i Gran Coupé est autrement plus discrète, et même à allure nettement plus soutenue. Pour un moteur de 450 ch, c’est un peu dommage, mais la vocation de GT est au rendez-vous.

Le nouveau V8 TwinPower Turbo d’une cylindrée de 4,4  L développe un couple de 650 Nm maximum, disponible de 2000 à 4500 tr/min. Autant dire que cette souplesse est un régal, et l’association avec la boîte automatique est parfaite.

Avec la transmission intégrale xDrive, l’efficacité est étonnante. Même sur des petites départementales, le conducteur n’a pas l’impression de jongler avec une voiture de cinq mètres de long et dont le poids se rapproche des deux tonnes. Les suspensions adaptatives filtrent parfaitement les inégalités de la chaussée, et le conducteur peut les paramétrer suivant ses choix pour plus de fermeté.

BMW 650i xDrive Gran Coupé

BMW 650i xDrive Gran Coupé

En conduite de nuit, la Série 6 Gran Coupé peut désormais profiter d’un éclairage Full LED, de série sur la finition Sport Design ou en option. Les anneaux luminieux restent la signature lumineuse des BMW !

Au sommet des modèles BMW, la Série 6 Gran Coupé profite des dernières technologies en matière d’assistants à la conduite. Parmi les plus étonnants, la vision nocturne avec détection des piétons, ou la caméra d’intersection. Le stationnement de ce grand coupé 4 portes est facilité par le système park assist, la caméra de recul, et le surround view, une vue de la voiture vue du dessus.

Vie à bord

Voulue très haut de gamme et encore plus que ses concurrentes Audi A7 Sportback et Mercedes CLS, la BMW Série 6 Gran Coupé se devait de marquer des points dans la présentation intérieure.

Avant de démarrer, on enclenche le système Hifi Bang & Olufsen, on ajuste la hauteur de l’affichage tête haute, la longueur de l’assise, et on est paré.

La planche de bord est comme toujours tournée légèrement vers le conducteur, un classique chez BMW.

BMW 650i xDrive Gran Coupé

Et pour aller encore plus loin, la personnalisation de l’offre Individual s’accompagne de cuirs exceptionnels avec des teintes plus variées.

L’équipement de série de la BMW Série 6 Gran Coupé comprend la sellerie cuir, le système de navigation Professionnal, les sièges avant électriques à mémoires, le réglage électrique du volant en hauteur et en profondeur, les projecteurs bi-xénon, le système Hifi, et les rétroviseurs électrochromes.

Par rapport à une Série 6 Coupé, la version Gran Coupé est plus longue, ce qui profite à l’empattement et donc à l’habitabilité. Elle est homologuée 5 places, avec une configuration 4+1. La place arrière centrale peut dépanner pour de petits trajets, sinon elle se montrera trop inconfortable.

BMW 650i xDrive Gran Coupé

Le coffre de 460 litres ( comme dans le coupé ) peut embarquer ce qu’il faut de bagages. Et pour transporter des objets plus long, le dossier arrière est rabattable en deux parties 40/60.

BMW 650i xDrive Gran Coupé

Mais la vie en Série 6 Gran Coupé ne s’arrête pas là. Pour réserver un billet d’avion ou une table dans un bon restaurant, le service de conciergerie répondra présent. Avouez qu’on entre dans un autre monde…

Budget

A 98900 euros, la BMW 650i XDrive Gran Coupé est juste située sous la barre des 100.000 euros. Le tarif peut grimper jusqu’à 117500 euros.

Pour 3400 euros, la transmission intégrale xDrive apporte un niveau de sécurité et d’efficacité appréciable sur une voiture de cette puissance.

En consommation mixte, il est facile d’atteindre les 15 L lorsqu’on utilise les palettes au volant pour profiter des montées en régime et des performances annoncées.

BMW 650i xDrive Gran Coupé

Mais la consommation est homologuée à seulement 9,2 L, un chiffre très raisonnable au vu de la puissance et du poids de l’engin.

Avec 215 g de rejets de CO2, il ne faudra pas espérer se dispenser d’un méga-malus en France. Le montant a grimpé à 6000 euros, une somme qui pourra être à même de gêner ceux qui ont déjà l’impression de payer trop d’impôts.

Les concurrentes ne sont pas mieux placées : 251 g pour la Porsche Panamera GTS, 225 g pour une Audi S7 Sportback, et 224 g pour une Mercedes CLS 500 4Matic.

Pour s’affranchir du super-malus, il faut se tourner vers une 640d Gran Coupé ( lire notre essai BMW 640d Gran Coupé ).

LIRE LA FIN DE L’ESSAI :

Essai BMW Série 6 Gran Coupé 650i xDrive : conclusion, galerie photos