Mitsubishi Outlander
Le nouveau Mitsubishi Outlander voit sa gamme étoffée par l’arrivée d’une boîte automatique. Cette BVA à 6 rapports est proposée avec le moteur diesel de 150 ch, pour 1550 euros de plus que la version à boîte manuelle. Ainsi le Mitsubishi Outlander 2.2L DI-D Cleartec Instyle B/A est affiché à 40950 euros. Il s’agit désormais de la version la plus chère de la gamme !

Cette nouvelle boîte automatique propose trois modes de conduite : D pour Drive, L pour un démarrage forcé en seconde, et Sport pour une sélection des rapports avec les palettes au volant. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 11,7 s, contre 10,2 s pour la version à boîte manuelle. La vitesse de pointe descend elle aussi : de 200 km/h elle passe à 190 km/h.
Les émissions de Co2 sont de 153 g, et donc soumises à un malus écologique en France. Mitsubishi a malgré tout intégré un nouveau mode ECO qui agit sur la climatisation, la gestion moteur, et le mode de transmission intégrale. La consommation mixte est homologuée à 5,8 L, contre 5,4 L pour la version 150 ch AWD BVM.
Mais les nouveautés ne s’arrêtent pas là, puisque l’Outlander reçoit aussi de nouveaux équipements de sécurité uniquement disponible sur la version à transmission automatique. Il s’agit d’un régulateur de vitesse adaptatif, d’un système anti-collision qui parvient à réduire les risques de choc avec des voitures en mouvement quand l’écart de vitesse est inférieur à 30 km/h, et d’un système d’alerte au franchissement de ligne. Ce dernier fonctionne à plus de 65 km/h avec des voies de circulation plus larges que 2,60 mètres.

Il reste aussi à patienter pour la commercialisation de l’Outlander PHEV hybride, le plus écologique de la gamme avec sa consommation annoncée à seulement 1,9 L/100 km.


Mots clés pour ce billet :