Essai nouvelle Renault Clio Estate Dynamique dCi 90

nouvelle Renault Clio Estate

Alors que Peugeot ne sortira pas de 208 SW, Renault commercialise une nouvelle Clio Estate avec un design plus séduisant que jamais.

Le marché des petits breaks est en baisse depuis 2008, et la tendance ne devrait pas s’inverser avec l’arrivée sur le marché des petits SUV comme les 2008 et Captur. Mais Renault va proposer les deux offres en parallèle : Captur et nouvelle Clio Estate, afin de capter le maximum de clients.

Les seules concurrentes de la Clio Estate sont les Seat Ibiza ST et Skoda Fabia Combi, deux modèles en fin de vie. La nouvelle Renault Clio Estate est fabriquée en Turquie, et possède ce qu’il faut pour se faire une place en Europe.

Un design affirmé pour la nouvelle Renault Clio Estate

Autant la première déclinaison break était fade sur une Clio 3, autant la nouvelle carrosserie Estate de la Clio 4 est séduisante. Elle a été prévue dès le lancement du projet, ce qui a permis aux designers de pouvoir créer un dessin réellement abouti.

La longueur évolue de 204 mm par rapport à la berline, ce qui donne à la Clio Estate le gabarit d’une petite compacte.

La ceinture de caisse monte en douceur vers l’arrière, mettant en valeur des ailes arrière musculeuses.

nouvelle Renault Clio Estate

Les portes arrière conservent leurs poignées masquées dans les montants de portes, comme sur la berline.

La version Dynamique essayée est encore davantage mise en valeur avec la peinture spéciale Rouge Flamme et des jantes alliage 16 pouces noires et diamantées.

Par rapport à ses rivales et aux précédentes générations de petits breaks, la nouvelle Renault Clio Estate est la plus belle voiture du segment. Voilà qui devrait permettre de doper les ventes !

Vie à bord : un volume de chargement appréciable

L’habitacle de la nouvelle Clio n’a pas fait l’unanimité à sa sortie. Pour gagner du poids et faire des économies, la partie supérieure de la planche de bord est en plastique thermogainé alors qu’il était auparavant rembourré à coeur sur les Clio 3 ( en versions hautes ). La qualité de finition n’est pas particulièrement flatteuse, avec des assemblages qui manquent de précision et des vis apparentes, comme sur les poignées de portes intérieures.

nouvelle Renault Clio Estate

Heureusement la vie à bord ne se résume pas à ça : le nouveau dessin de la planche de bord positionne à portée de main l’écran tactile du système Media Nav ( de série dès le niveau Expression ), et l’espace est dans la moyenne supérieure de la catégorie des citadines pour les places avant. Pour la première fois, la Clio peut aussi bénéficier d’un programme de personnalisation, avec différentes ambiances intérieures. Plusieurs éléments de décoration comme l’insert laqué sur le volant sont disponibles avec différents motifs.

L’espace aux places arrière de la nouvelle Renault Clio Estate gagne en hauteur sous plafond, mais évolue de 1,5 cm seulement.

nouvelle Renault Clio Estate

Avec un volume de 443 dm3 sous tablette, dont 85 dm3 situés sous le plancher, la Clio Estate peut rivaliser avec des compactes du segment supérieur. La Clio Berline se contente de 300 dm3, avec un accès au coffre nettement plus haut.

En repliant la banquette, le plancher est plat et la capacité grimpe à 1380 dm3.

nouvelle Renault Clio Estate

Le siège passager avant est repliable, afin de charger des objets longs jusqu’à 2,48 mètres. Pratique pour aller acheter des meubles en kit !

Le fameux système R-Link arrive dès le départ sur cette Clio Estate, avec plus de possbilités que le Media Nav ( qui reste disponible ). Ce système est compatible avec la caméra de recul, une première sur une Clio ! On peut télécharger des applications, comme Coyote.

Et parmi les fonctionnalités inédites, le système R-Sound permet d’entendre dans l’habitacle le son d’un modèle ancien ou sportif comme la Clio V6. Le son du faux moteur est synchronisé avec les sollications sur l’accélérateur : résultat, à l’intérieur de la Clio Estate et avec les vitres fermées on n’entend pas du tout le moteur diesel mais seulement celui d’un V6 essence…

A conduire

La nouvelle Renault Clio Estate récupère les motorisations de la berline, dont ce bloc Energy dCi 90 ch. Il est également disponible dans deux versions homologuées à 83 g et 90 g. Les deux sont dotées d’un système Stop & Start, et donnent droit au même bonus de 550 euros.

La version 90 g est logiquement la plus performante, tout en préservant sa consommation. A moins d’être un gestionnaire de flottes, c’est donc cette version diesel qu’il faudra privilégier. Mais le moteur TCE 90 ch bien moins cher peut être intéressant si vous n’effectuez pas un kilométrage annuel important ( lire notre essai de la nouvelle Clio TCE 90 )

nouvelle Renault Clio Estate

Avec un poids contenu à 1119 kg, les performances de cette Renault Clio Estate dCi 90 sont suffisamment dynamiques pour dépasser en sécurité sur route, au point que Renault n’a pas jugé bon d’envisager la commercialisation d’une version diesel plus puissante.

Dans quelques mois, ce 1.5 dCi sera disponible avec la boîte double embrayage EDC. En essence, le moteur attendu est le 4 cylindres essence 1.2 TCE qui passe à 120 ch. Il sera uniquement disponible avec le boîte EDC.

Le châssis de la Clio Estate se démarque de la berline par une barre anti-roulis à la raideur augmentée, et une raideur de ressort supérieure de 10 % à l’arrière. L’agilité et la tenue de route est excellente pour une citadine, et a de quoi rivaliser avec de nombreuses compactes. Le châssis semble même surdimensionné pour un moteur de cette puissance.

Budget

L’écart de prix pour la carrosserie Estate est de 600 euros, et apporte un volume supplémentaire intéressant.

La gamme débute à 14300 euros pour une nouvelle Renault Clio Estate Authentique 1.2 16V 75 ch à 14300 euros, et se termine à 20500 euros pour ce modèle essayé en finition Dynamique, avec le moteur Energy dCi 90 ch homologué à 90 g. Un prix qui se positionne comme très compétitif face à une Mégane berline 5 portes dotée d’un équipement similaire, et d’un moteur dCi 110 ch pour compenser son poids supérieur. Une Mégane Dynamique dCi 110 ch sans GPS de série est facturée 26050 euros, soit 5550 euros de plus que la Clio Estate Dynamique dCi 90 ch.

Avec 90 g de rejets, l’achat de cette version donne droit à un bonus écologique de 550 euros : une aide sympathique pour financer la carte grise et une petite option.

nouvelle Renault Clio Estate

En équipement de série, la Clio Estate Dynamique possède plus que l’essentiel avec la carte mains libres, l’assistance au démarrage en côte, la climatisation automatique, les jantes alliage 16 pouces, le système de navigation Media nav, le système son Bass Reflex, les barres de toit chrome satiné, les capteurs de pluie et de luminosité, les projecteurs anti-brouillard, et le volant cuir.

LIRE LA FIN DE L’ESSAI :

Essai Renault Clio Estate 2013 Dynamique dCi 90 : conclusion, galerie photos

Une réflexion au sujet de « Essai nouvelle Renault Clio Estate Dynamique dCi 90 »


  1. Certainement le break compact le plus séduisant du marché !

Les commentaires sont fermés.