Essai Mini Paceman Cooper S ALL4 : le croisement

Essai Mini Paceman Cooper S

Essai Mini Paceman Cooper S

Deux ans après la présentation du concept-car, le Mini Paceman arrive en concessions avec un style qui ne le fera pas passer inaperçu. Ce cross coupé lance une nouvelle tendance, avec un croisement des genres inédit pour faire de la conquête.

En France le Countryman cartonne et représente déjà près de 30  % des ventes Mini. Le Paceman ne sera pas destiné à faire un volume aussi conséquent, mais devrait surtout jouer la carte du véhicule image. Voici le septième modèle Mini, à l’essai dans sa version Cooper S ALL4, prête à grimper un col enneigé !

 

Style : du neuf chez Mini

Le Paceman abandonne les feux arrière verticaux pourtant typiques du design Mini. Il adopte sa propre signature : est-ce qu’il s’agira d’une nouvelle tendance pour les futures Mini ?

La partie arrière est marquée par des lignes horizontales, contrairement aux lignes verticales qui caractérisent la poupe d’un Countryman.

L’avant est repris du Countryman : il s’en diffère par le nombre de lamelles sur la calandre !

En version Cooper S, l’harmonie bi-ton est de série : autant en profiter. Sur ce modèle d’essai, le toit et les rétroviseurs blancs se marient plutôt bien à la teinte ”Starlight Blue”.

Essai Mini Paceman Cooper S

Essai Mini Paceman Cooper S

La sportivité transparait pleinement avec les sorties d’échappement séparées, une spécificité partagée avec les version Cooper SD er JCW.

Globalement le style a plutôt attiré les passants lors de séances photo dans la région de Verone, où de nombreux curieux s’intéressaient à la date de sortie du modèle. De bonne augure pour la marque anglaise !

Comme le Countryman, le Paceman est assemblée dans une usine BMW en Autriche.

 

Vie à bord  : ambiance Mini

Avant d’être un Paceman, ce nouveau coupé SUV est avant tout une Mini. L’ambiance à bord ne laisse guère de doute ! On retrouve notamment le gros bloc compteur situé au centre de la planche de bord, et qui accueille même le système de navigation optionnel. Cette présentation est unique en son genre : on reconnaît bien là le côté décalé des anglais. Le design a été soigné sur des détails comme le dessin des contre-portes, avec un ovale qui se prolonge jusqu’aux places arrière.

 

Essai Mini Paceman Cooper S

Essai Mini Paceman Cooper S

Ce nouveau membre de la famille Mini dispose de selleries inédites. Pour bénéficier du charme british, je recommande vivement la sellerie cuir, qui ajoute vraiment à la qualité perçue globale. Le modèle d’essai photographié ici est en sellerie mixte cuir-tissu.

A l’arrière, les deux passagers seront installés dans des sièges individuels : l’esprit coupé prime ! Ils sont séparés par le système de fixation Mini Center Rail, qui peut être prolongé en option jusqu’aux places avant.

Essai Mini Paceman Cooper S

Essai Mini Paceman Cooper S

 

Par rapport à une Mini, la capacité du coffre est plus que doublée puisqu’elle est de 330 litres sur un Paceman et de 160 litres seulement sur la Mini classique. En rabattant les deux dossiers, le volume de chargement passe même à 1080 litres.

 

Essai Mini Paceman Cooper S

Essai Mini Paceman Cooper S

A conduire

 

Sans surprise, le Mini Paceman pioche dans les moteurs de ses soeurs pour créer sa gamme. Le moteur qui correspond à l’offre Cooper S est le 4 cylindres 1.6 turbocompressé, fruit d’un partenariat entre BMW et PSA. Les motoristes Mini ont fixé la puissance de cette version à 184 ch : la même que sur une Mini Roadster Cooper S, ou qu’une Mini Cooper S, ou un Countryman Cooper S…

Le moteur 1.6 profite de l’injection directe, d’un turbo Twin-Scroll mais aussi de l’admission variable Valvetronic de BMW.

 

Grâce à son turbo et à un couple de 260 Nm, ce bloc ne manque pas de pêche pour motoriser le Paceman, même si le poids ajouté par la présence de la transmission ALL4 n’est pas favorable aux performances. Dommage qu’il manque d’une sonorité sportive, sur une version Cooper S on aurait aimé un échappement plus démonstratif.

Il y a un gouffre entre cette version et le Paceman Cooper, qui doit de contenter du même bloc 1.6 mais sans turbo, avec 122 ch et 160 Nm. Le 0 à 100 km/h passe de 7,5 s pour le Paceman Cooper S ( traction ) à 10,4 s pour le Paceman Cooper.

 

Essai Mini Paceman Cooper S

Essai Mini Paceman Cooper S

Légèrement rabaissé avec son châssis sport, le Paceman Cooper S peut enchaîner les épingles sans rechigner, avec un placement du train avant digne de la réputation de kart des Mini.

 

La boîte de vitesses manuelle est plutôt bien étagée et son maniement n’est pas désagréable.

Dérivé du Countryman, le Paceman peut bénéficier d’un argument de poids face aux autres Mini plus basses : une transmission intégrale ! Celle-ci comprend un mode DTC pour contrôle de traction dynamique, qui aide au démarrage sur de la neige en permettant aux roues de patiner ce qu’il faut.

L’antidérapage est déconnectable: dans cette configuration la transmission ALL4 joue aussi son rôle avec un blocage électronique du différentiel. Dans une courbe serrée, la roue avant qui patine va être freinée pour récupérer de la motricité.

 

Malgré une meilleure motricité, le Paceman Cooper S ALL4 perd 3 dixièmes de secondes au 0 à 100 km/h par rapport à la version traction avec 7,8 secondes. La version john Cooper Works automatiquement ALL4 gagne près d’une seconde, avec 6,9 s.

 

Pour obtenir les meilleurs performances en Cooper S, il vaut donc mieux se dispenser de la transmission intégrale. Mais celle-ci est un des atouts du Paceman par rapport à la majorité des modèles Mini…

 

Malgré sa vocation de petite sportive, le Paceman Cooper S profite de la technologie MINIMALISM qui comprend arrêt et démarrage automatique du moteur, récupération d’énergie au freinage, et indicateur de changement de rapport.

 

Budget

Acheter une Mini, c’est se faire plaisir. Les clients Mini ne sont donc pas particulièrement près de leurs sous. La gamme débute au prix de 24850 euros mais pour s’offrir une version Cooper S, il faudra débourser la somme de 29800 euros sans les options, et même de 31500 euros avec la transmission intégrale ALL4.

 

Les prix sont supérieurs de 900 à 1200 euros à ceux du Countryman.

Essai Mini Paceman Cooper S

Essai Mini Paceman Cooper S

 

Le Paceman Cooper S est homologué à 143 g… en traction ! Avec la transmission intégrale ALL4, les rejets passent à 157 g, et le malus passe dans le même temps de 300 à 1500 euros.

 

En consommation mixte nous avons été à moins de 10L sur cet essai autour de Verone, malgré des routes de montagne et une conduite en bonne partie dynamique. Et ce en transmission intégrale. La consommation mixte en usage normal devrait donc facilement pouvoir descendre à 7,5 L/100 km.

Essai Mini Paceman Cooper S

Essai Mini Paceman Cooper S

 LIRE LA FIN DE L’ESSAI : 

 

Essai Mini Paceman Cooper S : conclusion, photos, caractéristiques