Range Rover Sport Hybride : 6,4 L !

Range Rover Sport Hybride

Range Rover Sport Hybride

Land Rover s’attaque aux systèmes d’hybridation avec le Range Rover Sport Hybride. Réduire la consommation et les rejets de Co2 n’épargne en effet aucun constructeur, à l’exception peut-être des marques de prestige comme Ferrari ou Lamborghini.

Les acheteurs de gros SUV sont plus rationnels que les acheteurs de GT, et tous n’ont pas envie de payer des impôts supplémentaires sous forme de super malus écologiques. Land Rover innove donc en proposant le nouveau Range Rover Sport Hybride, qui reprend le même système que le Range Rover Hybride. Nous n’avons pas affaire à un hybride essence, mais à un hybride diesel. Le moteur thermique placé sous le capot est un 6 cylindres, TDV6 d’une cylindrée de 3,0 L et d’une puissance de 258 ch. La puissance cumulée est annoncée à 340 ch, avec l’appoint du moteur électrique de 35 kW. Le couple total de 700 Nm assure une souplesse bienvenue pour un SUV de plus de deux tonnes !  6,7 secondes : c’est un chiffre plutôt réduit pour le 0 à 100 km/h d’un tel engin.

Il ne faudra pas espérer effectuer de longs trajets en mode tout électrique : en l’absence de dispositif de rechargement, la batterie ne permet pas de rouler plus de 1,6 km sans émettre de pollution.

La consommation mixte du Range Rover Sport Hybride est annoncée à seulement 6,4 L ! Les rejets de Co2 sont malgré tout situés en zone malussée pour la France, avec 169 g. Mais les acheteurs n’auront à acquitter qu’un petit malus de 1500 euros contre 5000 euros pour un Range Rover Sport diesel.

Les premières livraisons auront lieu début 2014.

Range Rover Sport Hybride

Range Rover Sport Hybride

Range Rover Sport Hybride

Range Rover Sport Hybride

Range Rover Sport Hybride

Range Rover Sport Hybride

Range Rover Sport 2014 Hybride

Range Rover Sport Hybride

Range Rover Sport 2014 Hybride

Range Rover Sport Hybride

Range Rover Sport 2014 Hybride

Range Rover Sport Hybride