Essai Ford Tourneo Connect Ecoboost 100 & TCDI 95

Ford Tourneo Connect 2013

Ford Tourneo Connect 2013

Le Ford Tourneo Connect est la déclinaison VP 5 ou 7 places d’un utilitaire. Ce nouveau ludospace arrive ainsi sur le terrain des Kangoo et Berlingo, en remplacement d’une génération qui n’a jamais percé en France. Le challenge est donc difficile pour le constructeur américain !

Mais le nouveau Tourneo Connect semble cette fois-ci mieux armé pour conquérir de nouveaux clients adeptes d’espace à prix malin. Nous avons découvert cette version familiale 5 places dans la région de Munich, en Allemagne.

Style : tout pour le volume

Comment caser un maximum de volume sur une surface compacte ? Le Ford Tourneo Connect est évidemment haut perché, avec des formes cubiques pour la partie arrière : la version utilitaire impose un cahier des charges sans équivoques.

La partie avant est plus fine avec des blocs optiques effilés, et une grande bouche positionnée sous la calandre : il s’agit du nouveau regard Ford lancé en 2012 et qui sera progressivement généralisé à la gamme entière.

Ford Tourneo Connect 2013

Ford Tourneo Connect 2013

Deux déclinaisons du Tourneo Connect sont disponibles : le Tourneo court et le Grand Tourneo, disponible en 5 ou 7 places comme un monospace compact.

Cette version présentée dans cet essai est un Tourneo Connect Titanium court, avec surmonte optionnelle 17 pouces.

 

A vivre : un esprit monospace

L’habitacle du Tourneo Connect est typiquement Ford, avec une planche de bord qui rappelle beaucoup les Fiesta et Focus. Sans surprise les plastiques sont tous rigides, mais cela correspond aux normes du segment des ludospaces très proches des utilitaires. L’aménagement est dans l’esprit de celui d’un monospace, avec une modularité poussée, particulièrement sur la version allongée.

Ford Tourneo Connect 2013

Ford Tourneo Connect 2013

L’accès aux places arrière est facilité par les deux portes coulissantes arrière, de série sur toutes les versions.

On peut rabattre les sièges arrière depuis le coffre, mais curieusement la commande par tirettes ne plie pas automatiquement le dossier : il faut donc opérer en deux fois en utilisant deux tirettes différentes.

Ford Tourneo Connect 2013

Ford Tourneo Connect 2013

Le Grand Tourneo Connect est plus élaboré avec les sièges du second rang qui forment un plancher plat en continuité avec les sièges repliés du troisième rang ! Les places situées dans le coffre et qui empiètent largement sur celui-ci sont dignes d’un monospace compact 7 places, avec des dossiers inclinables. Les passagers arrière peuvent même profiter de la luminosité du toit panoramique : on est loin de l’esprit d’un utilitaire de base.

La version 5 places propose déjà une capacité de coffre supérieure à 1000 L : une vraie soute, pour charger des matériaux, du matériel de camping…

Ford Tourneo Connect 2013

Ford Tourneo Connect 2013

De nombreux rangements ont été aménagés, comme la capucine au-dessus des gigantesques pare-soleil et même un petit compartiment discret sous la casquette des compteurs.

Le système de navigation n’est pas présent sur notre modèle d’essai mais arrivera l’année prochaine, avec un écran tactile. Une bonne nouvelle puisque jusqu’à présent les GPS installés sur les Ford n’étaient pas particulièrement simples d’utilisation.

En attendant ce nouveau système multimédia début 2014, les premiers Tourneo Connect qui arriveront en concessions pourront déjà profiter du système SYNC, avec commandes vocales pour la téléphonie, la lecture et l’envoi de SMS, et même le lancement de votre playlist préférée.

Ford Tourneo Connect 2013

Ford Tourneo Connect 2013

 

On retrouve également MyKey, un dispositif qui permet de faciliter la conduite des jeunes conducteurs en les obligeant à boucler leur ceinture, à ne pas écouter la musique trop fort, et même à respecter les limitations de vitesse spécifiques de 110 km/h sur autoroute avec une fonction de programmation.

A vivre, le nouveau Ford Tourneo Connect fait donc un pas de géant, avec au passage une insonorisation plus soignée.

 

A conduire : un downsizing efficace

Le Tourneo Connect est le premier de sa catégorie à disposer d’un petit 3 cylindres essence. Le moteur 1.0 Ecoboost de 100 ch déjà vu sous le capot des Fiesta, B-Max et Focus est couplé à une boîte manuelle à 6 rapports. Ce moteur profite d’un turbo pour éviter l’anémie, mais aura du mal à permettre des dépassements éclairs ou des départs canon aux péages.

Le conducteur est plutôt incité à pratiquer l’éco-conduite,  en réduisant le régime moteur au maximum, en passant la sixième dès 80 km/h ! Le niveau de bruit est alors très contenu et appréciable.

En ville, le système Auto Start Stop réduira la consommation lors des arrêts.

Ford Tourneo Connect 2013

Ford Tourneo Connect 2013

Mais sur les parcours empruntés en Allemagne dans la région de Munich, pour tourner sous les 7L/100 km il fallait se retrouver coincé à 70 km/h derrière un poids-lourd sans possibilité de doubler.

Dès que le rythme augmente et qu’on monte un peu dans les tours, la consommation peut vite grimper au delà de 8 L. La consommation mixte homologuée est à 5,6 L : bon courage pour y parvenir.

De toute manière, le comportement routier n’incite pas à conduire sportivement, même s’il reste très sécurisant de prime abord. Cette version  rejette 129 g de rejets de CO2, ce qui lui permettra d’échapper au malus écologique.

En diesel, le 1.6 TDCI de 95 ch représente le coeur de gamme, mais sera prochainement remplacé par une version downsizée à 1.5 L aux normes Euro 6.

Ce moteur fait son office dans ce ludospace avec un couple de 240 Nm qui apporte des reprises logiquement supérieures à celle du modèle Ecoboost dont le couple est de 170 Nm seulement. Mais le diesel est nettement plus bruyant, avec une insonorisation moins soignée que celle d’un C-Max.

Comme les derniers modèles Ford, le Tourneo Connect intègre l’Active City Stop qui active tout seul le freinage pour éviter les collisions à basse vitesse. En-dessous de 15 km/h le véhicule peut-être stoppé automatiquement, au-delà de 15 km/h le freinage forcé réduira les dommages matériels.

Le système d’appel d’urgence avec localisation en cas d’accident est aussi proposé : Ford est en avance sur la réglementation européenne qui imposera cet équipement à partir de 2015 sur les nouveaux modèles.

 

Budget : un positionnement intéressant

 

La gamme Tourneo Connect débute avec ce moteur Ecoboost 100 ch à 18400 euros avec la finition Ambiente. Un petit TDI 75 sera proposé à 19400 euros en entrée de gamme diesel.

Le moteur TDCI 95 qui sera certainement plébiscité en France est vendu pour 2000 euros de plus que le bloc Ecoboost 100 ch.

Chez Citroën, le Berlingo Multispace débute à 17150 euros, soit 1250 euros de moins. Il s’agit d’un moteur VTI 95 avec 155 g de rejets de Co2, et de la finition Attraction qui est assez dépouillée. Le malus 2014 pénalisera ce Berlingo de 1600 euros !

Ford positionne donc très bien son Tourneo Connect qui est mieux doté et moins polluant.

Le coeur de gamme Trend est dépourvu de la clim mais propose déjà les vitres arrière électriques, les phares anti-brouillard, les rétroviseurs électriques couleur carrosserie, le système bluetooth, la prise USB, le système audio avec commandes au volant, et le siège conducteur réglable en hauteur avec fonction lombaire.

La climatisation manuelle nécessite une rallonge de 840 euros, mais elle est indisponible sur ce 1.0 Ecoboost ! Les acheteurs de ce Tourneo Connect essence n’auront pas d’autre choix que de passer sur la finition Titanium pour ne pas mourir de chaud en été.

Pour passer sur le Grand Tourneo, il faudra ajouter 600 euros.

Ford Tourneo Connect 2013

Ford Tourneo Connect 2013

 

LIRE LA FIN DE L’ESSAI FORD TOURNEO CONNECT 2013