Mini 3 en 2014

Mini 3 en 2014

 Et voici la troisième génération de Mini, en piste pour 2014 ! La Mini 3 correspond à la troisième version de Mini hachtback lancée sous la direction de BMW, et bien que nouvelle, ça ne sautera pas forcément aux yeux du premier regard.

La Mini change pourtant du tout au tout, avec une nouvelle plate-forme, de nouveaux moteurs, de nouveaux équipements, et une carrosserie inédite. Le style reste évidemment dans la lignée de la précédente, avec des volumes très proches, toujours les élargisseurs de roues en plastique noir mat, des chromes un peu partout, et des montants de vitres noirs qui permettent de bien séparer la carrosserie du pavillon avec des harmonies bi-ton.

La nouvelle plate-forme permet de gagner du poids et le châssis évolue avec l’arrivée d’un amortissement adaptatif : du jamais vu dans la catégorie des citadines ! Avec 3,82 m de longueur, la Mini n’est plus un format aussi réduit et se rapproche des citadines comme la Peugeot 208 à peine plus encombrante d’une dizaine de centimètres.

Ici présentée en version Cooper S, cette Mini sportive abandonne le 1.6 turbo essence conçu en collaboration entre PSA et BMW pour un bloc 2.0 turbo essence d’une puissance de 192 ch. Le couple de 280 Nm passe à 300 Nm lorsque l’overboost est sollicité. Plus révolutionnaire, la Mini Cooper troque le quatre cylindres 1.6 atmosphérique pour un nouveau 3 cylindres 1.5 turbo essence de 136 ch et 220 Nm. Un moteur qu’on devrait à terme retrouver chez BMW sur la Série 1. Au lancement au printemps, la nouvelle Mini Cooper SD ne sera pas encore de la partie. Il faudra donc composer avec une unique version diesel elle aussi dotée d’un nouveau moteur 3 cylindres. Ce moteur 1.6 développe 116 ch et 270 Nm.

Dans l’habitacle, la Mini évolue en devenant plus pragmatique : le tachymètre est enfin placé derrière le volant ! L’instrumentation est même complétée d’un affichage tête haute unique sur le segment, qui n’est pas projeté sur le pare-brise comme sur les BMW pour raisons de coût mais sur une lamelle translucide comme un Peugeot 3008 ou la nouvelle Mazda 3.

La technologie embarquée fait un bond en avant et monte en gamme avec l’arrivée du freinage automatique d’urgence pour la ville, le système de stationnement automatisé, la reconnaissance des panneaux, la caméra de recul, le régulateur de vitesse adaptatif, et la commutation automatique des phares aux feux de croisement.

Pour une citadine, c’est un arsenal unique actuellement. La nouvelle Mini prend ainsi le large sur ses concurrentes généralistes en se positionnant comme un modèle premium bien dans son époque.

Les aspects pratiques ne sont pas oubliés avec une contenance de coffre en progrès de 51 L, elle est portée à 211 L.

Des prix qui débutent à 19950 euros pour la nouvelle Mini Cooper S

Les tarifs ne seront évidemment pas minimalistes avec un prix de départ de 19950 euros pour une Mini Cooper, passent ensuite à 21600 euros et grimpent à 24750 euros pour la sportive Cooper S. Des prix en général plancher dans le sens où il est difficile de passer commande d’une Mini sans ajouter des packs et profiter du vaste programme de personnalisation du modèle so british !

La nouvelle Mini évolue donc assez peu esthétiquement à la manière d’une Golf, mais est nettement plus aguichante quand on prend le temps de lire sa fiche technique et de voir les technologies proposées.

Mini 3 en 2014

Mini 3 en 2014

Mini 3 en 2014

Mini 3 en 2014

Mini 3 en 2014

Mini 3 en 2014

Mini 3 en 2014

Mini 3 en 2014

Mini 3 en 2014

Mini 3 en 2014


Mots clés pour ce billet :


-

Une réponse à Mini 3 : en piste pour 2014