Essai nouvelle Renault Mégane Bose Energy dCi 130

Nouvelle Renault Mégane Bose

Nouvelle Renault Mégane Bose

Cinq ans après son lancement, la Renault Mégane s’offre un second restylage, plus conséquent cette fois-ci. Nouveau visage, nouveaux équipements, consommations optimisées : la compacte la plus vendue en France s’offre une nouvelle cure de jouvence pour entamer la dernière ligne droite de sa carrière.

Edit : Vous pouvez retrouver également notre essai de la Renault Mégane 4 dCi 130 réalisé fin 2015

Style 

La Renault Mégane  lancée fin 2008 a bénéficié d’un premier rafraichissement en 2012, appelé “Collection 2012“. A cette occasion des feux de jour avaient été ajoutés, et les boucliers avaient été revus. Mais le style restait encore différent du nouveau visage des Renault dessinées par l’équipe de Laurens Van den Acker. La Mégane profite donc d’un restylage important, avec une face avant qui marque très nettement sa différence. L’air de famille est indéniable avec la Clio 4 et le Renault Captur. Ces modèles partagent un logo redimensionné, qui va jusqu’à mordre sur le capot.

Nouvelle Renault Mégane Bose

Nouvelle Renault Mégane Bose

La Mégane s’offre donc plus de caractère et attire les regards ! Cette finition Bose est bien pourvue avec de nouvelles jantes alliage 17 pouces Akhiro noires et diamantées, des bas de portes couleur carrosserie avec un jonc chromé, des vitres arrière surteintées et des rétroviseurs noir laqué.

Vue de derrière, cette Mégane 2014 ne se démarque pas des précédents millésimes. Il aurait été de bon ton de modifier au moins les blocs optiques arrière pour faire la différence avec une Mégane de 2008.

Vie à bord

Depuis cinq ans, l’habitacle de la Renault Mégane n’a pas beaucoup évolué et ce restylage ne change pas non plus la donne. Les inserts évoluent légèrement, avec un élément chromé et non plus argenté sur la partie basse du volant, et des inserts latéraux du volant qui passent de l’argent au gris.

Nouvelle Renault Mégane Bose

Planche de bord nouvelle Renault Mégane Bose

Le bandeau décoratif de la planche de bord reste noir laqué, comme sur une Mégane Bose Collection 2012. Parmi les nouveautés de 2014, le système de navigation est remplacé par le nouveau système R-Link à écran tactile de 7 pouces de diagonale.

Auparavant, la carte SD contenant la cartographie était insérée à droite de l’écran. Sur la Mégane restylée, elle descend près du port USB, au niveau du porte-gobelets. Un emplacement gênant, car on aura forcément tendance à poser son smartphone devant le levier de vitesses ( la seule place possible ), et il suffira qu’il appuie à peine sur la carte SD pour qu’elle s’éjecte. Avec pour conséquence de stopper la navigation en cours….

Le système R-Link apporte aussi une caméra de recul, qui complète l’aide au parking avant et arrière également de série sur cette finition Bose. Des applications font partie du programme, comme le système Coyote qui avertit le conducteur des zones dangereuses. Attention, sur les différents parcours effectués plusieurs radars fixes ou mobiles n’étaient pas signalés. Il ne faut donc pas se reposer uniquement sur ce type d’applications.

 GPS R-Link nouvelle Renault Mégane Bose

GPS R-Link nouvelle Renault Mégane Bose

Devant le conducteur, le blocs de compteurs n’a pas bougé. Le compteur de vitesse est toujours digital, et cerclé de voyants vert qui passent au rouge quand les accélérations sont vigoureuses et font grimper la consommation. Sur le compte-tours, la zone rouge reste jaune ! On aurait apprécié un graphisme repris de celui de la version RS, nettement plus design ( versions depuis 2012 ).

Si la qualité de finition n’est pas particulièrement enthousiasmante, elle reste meilleure que celle des Clio et Captur avec une partie supérieure moussée.

Qui dit Mégane Bose dit système hifi Bose, et les passagers apprécieront la qualité sonore avec des basses plus présentes que sur un système son basique. En matière de confort, la Mégane Bose est un peu ferme avec sa monte pneumatique 17 pouces, mais se révèle agréable sur longs parcours avec des assises confortables. Le coffre de la Mégane berline offre une contenance de 372 dm confortable; pour ceux qui en souhaitent davantage il faudra se tourner vers une Mégane Estate.

Coffre Renault Mégane Bose

Coffre nouvelle Renault Mégane Bose

A conduire

Le moteur Energy dCi 130 va comme un gant à cette Mégane berline. Ce bloc 1.6 L inauguré en 2011 sur le Scénic cumule des technologies dernier cri : pompe à huile à cylindrée variable, 16 soupapes, vanne EGR basse pression et thermomanagement spécifique. De quoi combiner pour la Mégane des performances très honorables avec des consommations record !

Moteur Energy 1.6 dCi 130 Renault Mégane

Moteur Energy 1.6 dCi 130 Renault Mégane

Sur route et sur voies rapides, cette Mégane peut se contenter d’une consommation mixte de 4,2 L, un chiffre réalisé sur un aller-retour Dreux-Boulogne de 150 km. Sur autoroute, la moyenne grimpe légèrement au-delà des 5 L. Cela reste tout de même excellent pour une compacte de 130 ch. Avec un réservoir de 60 L, l’autonomie annoncée peut ainsi afficher des chiffres impressionnants de l’ordre de 1500 km ! La publicité actuelle de la Mégane annonçant 1700 km correspond à une version Energy dCi 110 homologuée à 90 g.

Malgré ses caractéristiques tournées vers une consommation très basse, les performances sont dignes d’une compacte diesel de 130 ch. Avec 130 ch et un couple de 320 Nm, ce bloc 1.6 Energy dCi 130 prend logiquement l’ascendant sur le moteur Energy dCi 110 en agrément et en performances. 80 % du couple est disponible dès 1500 tr/min, de quoi circuler en ville sur les rapports supérieurs pour réduire la consommation.

Une Mégane dCi 130 peut abattre le 0 à 100 km/h en 9,8 s et réaliser le 1000 m départ arrêté en 31,1 s, quand une Mégane Energy dCi 110 met respectivement 12,1 s et 33,5 s pour ces deux exercices. L’écart de performances est même plus important entre ces deux moteurs, qu’entre les blocs de 130 et 165 ch ( 2.0 dCi 165 uniquement disponible sur la Mégane Coupé restylée ).

Avec une monte généreuse en 17 pouces, cette Mégane Bose tient très bien le pavé et se révèle très efficace sur tous les types de parcours.

Nouvelle Renault Mégane Bose

Consommation nouvelle Renault Mégane Bose

Pour 250 euros, on peut s’offrir l’alerte de franchissement de ligne ainsi que l’allumage automatique des feux de route ( option Visio System ). L’alerte de franchissement s’active via un bouton situé sur le boîtier derrière le rétroviseur intérieur.

Budget

La nouvelle Renault Mégane berline est proposée à des tarifs débutant à 20400 euros pour une version Life Energy TCe 115. La finition Bose est la plus haute de la gamme ( hors séries spéciales ) et cette finition proposée à partir de 25200 euros grimpe à 28550 euros avec ce moteur Energy dCi 130, le plus puissant proposé dans la gamme berline.

Une Renault Mégane Bose est très bien équipée avec radars de stationnement avant et arrière, caméra de recul, carte d’accès et de démarrage mains libres, rétroviseur intérieur électrochrome, sellerie mixte tissu / TEP ( imitation cuir ), volant cuir perforé, jantes alliage 17 pouces. Peu d’options sont disponibles, il reste le toit ouvrant panoramique ou encore la sellerie cuir-alcantara avec siège conducteur électrique et sièges chauffants.

Avec des rejets de Co2 situés à 104 g, la Mégane Energy dCi 130 est située en zone neutre du bonus-malus. Quelques années auparavant, elle aurait eu droit à un bonus !

LIRE LA FIN DE L’ESSAI RENAULT MEGANE BOSE 2014

3 réflexions au sujet de « Essai nouvelle Renault Mégane Bose Energy dCi 130 »


  1. Une belle voiture efficace, des trains qui collent à la route, bien au-dessus du comportement d’une golf, extrêmement voisin d’une 308, enthousiasmant.


  2. @BOUGNAT : Pourquoi vouloir toujours comparer les voitures françaises aux allemandes ? Je comprend pas cette façon de voir les choses. Une voiture française, c’est plus confortable, des trains avant au top, la ou les allemandes sont plus fermes, mieux fini et plus robustes dans le temps. Pourquoi bon dieu vouloir toujours faire ces rapprochement qui finissent par être des lapalissades ???

Les commentaires sont fermés.