Livre : les sportives 60 et 70 dont a rêvé mon père

Les sportives 1960 et 1970 dont a rêvé mon père

Les sportives 1960 et 1970 dont a rêvé mon père

Qu’en ont commun la R8 Gordini, la Mustang Fastback et la Triumph Spitfire ? Pour Patrice Vergès, elles font partie des voitures dont on pouvait rêver dans les années 60 ou 70. Que l’on soit un père, ou un fils !

Est-ce que l’auteur s’est concentré sur les fantasmes de son père ou sur les siens ? Toujours est-il que le fait que son père roulait dans des familiales Peugeot sans donner libre court à ses désirs a sans aucun doute poussé Patrice Vergès à se faire plaisir, même quand il avait “charge d’âmes”. La passion de l’automobile a poussé cet informaticien de formation à devenir journaliste automobile, avec des années passées à réaliser des essais de modèles rétro qui l’avaient fait rêver.

Dans “Ces sportives 1960 1970 dont a rêvé mon père” ce ne sont pas moins d’une trentaine de voitures qui sont racontées par Patrice Vergès. Racontées, car l’auteur n’est pas seulement un journaliste automobile mais également un romancier !

Chaque voiture est parfaitement replacée dans le contexte de l’époque, avec les sentiments qu’elle pouvait susciter à son conducteur, ses passagers, et tous ceux qui n’avaient pas la chance de pouvoir s’installer à bord.

Car les sportives des années 60 et 70 sont avant tout des voitures de rêve, dont une grande partie n’était déjà pas accessible au commun des mortels à leur époque. Aujourd’hui les côtes sont parfois stratosphériques, ce qui ne manque pas d’alimenter de nombreux fantasmes automobiles.

Mais comme l’écrit Patrice Vergès “pour que des rêves restent des rêves, il ne faut jamais les réaliser…”.