Kia Soul EV

Kia Soul EV

Avec le Soul, Kia détenait déjà une voiture très originale. Mais ce crossover urbain ne s’arrête pas là avec une version électrique sans concurrence directe !

Nous avons pris le contact de ce nouveau venu dans le petit monde des voitures électriques en région parisienne, le terrain de jeu idéal pour ce Kia Soul EV.

 

Style

 

Conçu en même temps que la version thermique, ce Kia Soul EV  est différent des Soul essence et diesel. Il est livré avec une carrosserie bi-ton, avec pavillon dit “flottant”. A l’avant, la calandre fermée comprend la trappe avec les deux prises pour le rechargement. Mais ce n’est pas tout, puisque le bouclier est spécifique, et perd la grande bouche des versions thermiques. De profil, on remarquera les jantes alliage 16 pouces spécifiques blanches assorties au toit et aux rétroviseurs, et les badges ECO Electric au niveau des ailes avant.

Kia Soul EV

Kia Soul EV

Vu de derrière, ce Kia Soul reprend la forme générale du nouveau Soul mais avec un bouclier différent, et des feux légèrement retouchés avec un fonctionnement à led.

Celui qui souhaite se démarquer en roulant électrique trouvera donc un bon allié avec le Soul, moderne et moins baroque que la BMW i3.

 

Vie à bord

 

Ce qui frappe dès qu’on s’installe à bord, c’est une position de conduite très haute. Voilà qui devrait séduire ceux qui ont envie de dominer le trafic.

L’habitacle du Kia Soul EV peut rappeler celui de la Renault ZOE avec son nuancier qui utilise principalement du blanc et du beige. Ambiance zen au programme ! Cette version Ultimate vendue seulement 1500 euros de plus que la première finition comprend de série la sellerie cuir, les sièges chauffants et ventilés à l’avant, la caméra de recul, les radars avant et même la banquette arrière chauffante !

Planche de bord Kia Soul EV

Planche de bord Kia Soul EV

La première version est loin d’être dépouillée avec système de navigation, écran tactile 8 pouces,  régulateur-limiteur de vitesse, jantes alliage 16 pouces, peinture métallisée, projecteurs antibrouillard avant, rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement, vitres arrière surteintées, climatisation automatique programmable pendant la charge, caméra de recul, rétroviseur intérieur jour-nuit automatique, système d’entrée et de démarrage sans clé…

GPS Kia Soul EV

GPS Kia Soul EV

 

Pour économiser les batteries, la climatisation propose un mode innovant lorsque le conducteur est seul à bord.

Confortable et bien équipé, le Kia Soul EV donnerait même envie de partir en week-end. Chose évidemment difficile en raison de la nature électrique de l’engin ! Dès lors, le volume de coffre de 281 L se révèle bien suffisant.

Coffre Kia Soul EV

Coffre Kia Soul EV

 

A conduire

 

Plus puissant qu’une Renault ZOE, le Soul EV est aussi plus performant avec un 0 à 100 km/h réalisé en 11,2 s seulement. Son moteur électrique développe l’équivalent de 110 ch, mais le poids est à la hausse avec 1513 kg sur la balance.

Avec une consommation mixte annoncée au niveau de la ZOE et une batterie lithium-ion polymère, Kia promet une autonomie de 200 km. Largement suffisant pour des déplacements maison-travail ou pour aller faire les courses. Partir en week-end sera plus problématique. Mais le câble de recharge permet de se brancher sur une simple prise domestique 230 V.

Levier de vitesses Kia Soul EV

Levier de vitesses Kia Soul EV

Au volant du Kia Soul EV, le conducteur a le choix entre deux modes pour la marche avant : D pour Drive et B pour Brakes. Le premier mode est classique, le second permet de récupérer au maximum l’énergie lors de la décélération.  Il est donc très utile lors de fortes descentes pour recharger un peu les batteries !

Sous la commande du frein à main électrique, on peut aussi choisir de désactiver le mode ECO : les accélérations sont plus franches, mais l’autonomie descend plus rapidement…

L’agrément de conduite de ce Kia Soul EV est réel, avec une douceur d’utilisation et un silence appréciables. Des qualités partagées avec les modèles concurrents électriques.

Mais ce Soul EV met en avant sa position de conduite en hauteur bien pratique en ville. Sur ce point, il se distingue de la majorité des voitures électriques proposées sur le marché. Avec des batteries placées sous le plancher, le Soul EV dispose d’un centre de gravité réduit, qui bénéficie à la stabilité du châssis.

 

Budget

 

On arrive au chapitre qui fâche. Il est vrai que jusqu’à présent les voitures électriques ne sont jamais très abordables, la faute à de trop coûteuses batteries. Là aussi, quand un Kia Soul est proposé à partir de 17450 euros en essence 1.6 GDI 132 ch ou 19650 euros en diesel 1.6 CRDI 128 ch, ce Soul EV est nettement moins accessible. Il s’offre à 35290 euros avec la première finition, et à 36790 euros avec le haut de gamme Ultimate ultra-équipé. On va ensuite pouvoir retrancher les 6300 euros du bonus écologique, ce qui fait descendre la facture mais place tout de même ce Soul électrique à un prix élevé pour une voiture cantonnée à une utilisation de véhicule secondaire.

 

La BMW i3 est vendue sans bonus à partir de 35200 euros, un prix similaire avec un niveau d’équipement plus réduit, mais une puissance supérieure et une consommation moindre.

 

En alternative, Kia propose une location sur 36 mois et 37500 km à partir de 249 euros par mois, avec un apport de 2900 euros.

Une formule plus sage pour une voiture électrique dont la revente ne sera pas forcément aisée.

 

Phare avant Kia Soul EV

Phare avant Kia Soul EV

Kia estime aujourd’hui à 3 euros le coût d’une charge complète des batteries pour pouvoir parcourir 200 km. Soit seulement 150 euros pour parcourir 10000 km en électrique ! En comparaison, avec un Soul essence 1.6 GDI consommant en moyenne 7,5L/100 km, et un prix de 1,45 € pour du SP95, le budget annuel est de 1087,50 euros de carburant. Soit 937,50 euros en faveur du Soul EV.

Pour amortir l’écart de prix entre un Soul finition L à 19450 euros avec en plus un malus de 2200 euros,  et les 28990 euros d’un Soul EV bonus déduit il faudra donc presque 8 ans, à raison d’un kilométrage annuel de 10000 km. Mais c’est sans compter sur l’entretien nettement plus réduit d’une voiture électrique qui se dispense de vidange. De quoi réduire sensiblement le budget global.

Kia Soul EV

Kia Soul EV

 

Le constructeur coréen garantit son Soul EV pendant 7 ans et 150.000 km, de quoi voir venir !

LIRE LA FIN DE L’ESSAI KIA SOUL EV


Mots clés pour ce billet :