Faut il acheter ou louer sa voiture en LOA et LLD ?

i20-calculette

A entendre les constructeurs, louer sa voiture en LLD serait bien plus avantageux que d’acheter de façon classique.

 

Est-ce vraiment intéressant ? Nous allons vous décortiquer les points les plus importants. Lire également notre article sur les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD sans apport.

 Les formules de financement en LOA se généralisent

Ces dernières années, de plus en plus de constructeurs mettent en avant leurs nouveautés avec des budgets mensuels, et non plus des prix pour s’offrir la voiture ! La LOA, pour location avec option d’achat, est une alternative au crédit classique. Elle se calcule selon une durée déterminée au départ au moment de la commande, avec un kilométrage annuel fixé. La location longue durée ( LLD ) revient au même, mais sans la possibilité de payer un montant en fin de contrat pour devenir propriétaire de la voiture.

L’idée est loin d’être idiote, car même en achat classique ou comptant une voiture représente un coût mensuel. La dépréciation d’une voiture se fait tous les mois, suivant sa date de mise en circulation et l’évolution de son kilométrage. Plutôt que de voir fondre son investissement acheté comptant en un coup lors de la revente, il n’est pas inintéressant de payer tous les mois une somme qui s’approche de la perte réelle, et donc du coût réel de détention du véhicule.

 

Tous les constructeurs ne sont pas compétitifs en offres de financement

 

En LLD et LOA, vous pouvez directement demander une offre à votre concessionnaire pour le véhicule de votre choix.

Dans le calcul des coûts de mensualités n’interviendront pas seulement le prix réel de la voiture et sa valeur résiduelle au terme du contrat, mais aussi un montant de remise qui n’est jamais dévoilé durant la transaction, et un taux de crédit qui est là encore bien différent d’un constructeur à l’autre.

 

Exemple dans le groupe Volkswagen, que ce soit pour une Audi A3 ou une Seat Leon, c’est Volkswagen Banque qui finance.

Une Seat Leon FR TDI 150 vendue 27200 euros prix catalogue sera facturée 340 euros par mois dans le cadre d’une LLD de 36 mois sur 15000 km annuels, sans l’option maintenance.

Une Audi A3 Sportback TDI 105 Ambition Luxe vendue 34000 euros est proposée en location à 465 euros par mois.

 

Chez Peugeot, mauvaise surprise pour une demande d’offre en LLD. Crédipar, la filiale bancaire qui se charge des prêts et des contrats de location de Peugeot et Citroën, n’est pas au top de sa forme.

Pour un Peugeot 2008 Feline e-HDI 115 de catégorie B vendu 24000 euros, cela vous coûtera aussi cher que pour la Seat Leon.

 

Vous n’êtes pas pour autant obligé de passer par le concessionnaire pour financer le véhicule en LLD. Votre banque peut aussi s’en charger. La Banque Populaire par exemple, fait appel à Natixis pour ce type de contrats. Malgré notre demande d’information par mail puis plusieurs mails et coups de fils, ce fut la croix et la bannière pour obtenir des offres et un suivi correct.

 

Vous n’êtes pas propriétaire de la voiture

 

Par rapport à un achat classique comptant ( 10 % des ventes d’après BMW France ) ou à crédit, louer une voiture en LLD ne permet donc pas d’être propriétaire de la voiture, d’autant plus qu’il n’y a pas d’option d’achat au terme de la dernière mensualité.

 

Avantage : vous n’avez plus qu’à laisser les clés de la voiture au garage, et repartir…à pieds ! Ou dans une autre voiture louée bien entendu.

Mais dès le départ, il faudra s’engager sur un kilométrage annuel. Pour un contrat souscrit sur 15000 km annuels, il ne faudrait donc pas dépasser les 45000 km au moment de la restitution. Il est bien évidemment possible de dépasser, mais chaque kilomètre sera alors facturé .

A la restitution de la voiture, il ne faudra pas non plus compter s’en tirer à bon compte pour d’éventuels dégâts en carrosserie.

Le vendeur de la concession Audi par exemple, me conseillait vivement de prendre une teinte métallisée et non pas le noir verni proposé gratuitement, car cette peinture serait plus sensible aux rayures et des frais risqueraient alors d’être décomptés au terme du contrat.

Chez Hyundai, l’offre actuelle de 149 euros par mois sans apport sur 49 mois pour une i20 Edition One est en LOA, mais la LLD est possible au même tarif. Il est toujours plus sympathique de pouvoir éventuellement racheter la voiture au terme du contrat si on le souhaite.

Renault vient de lancer les offres Easy One. Pour la même durée et le même prix que la Hyundai i20, la location d’une Clio 1.2 75 ch Life comprend l’entretien, mais l’équipement de série est nettement plus light.

 

Des offres de maintenance intégrées

 

En général, une offre de maintenance est automatiquement proposée dans un contrat de LLD, mais cela reste une option à la base. Plusieurs types de contrat de maintenance sont d’ailleurs proposés, avec ou sans changement de pneumatiques notamment.

Un contrat de maintenance de base facturé en moyenne 20 euros par mois pour une compacte diesel comprend les révisions, les changements de balais d’essuie-glace mais jamais les pneumatiques qui coûtent le plus cher !

 

Attention à ne pas payer des assurances auto en double

Les offres de LLD proposent fréquemment des assurances destinées à couvrir le prix du véhicule en cas de destruction totale. Mais si votre contrat d’assurance tous risques couvre déjà la valeur à neuf, pas besoin de payer en double pour une assurance perte financière.

 

Conclusion

 

En obtenant à la fois la future reprise du véhicule, le financement, le contrat de maintenance et l’extension de garantie, on comprend mieux pourquoi les constructeurs et les concessionnaires ont tout à gagner à vous louer une voiture en LLD ou LOA.

En ne faisant que vous vendre une voiture sans aucun service autour, les concessionnaires gagnent peu d’argent.

Pour les particuliers, l’achat classique reste donc financièrement plus avantageux, à condition de ne pas acheter une voiture avec une remise trop basse. Acheter en LOA reste une formule de financement qui a fatalement un prix, mais qui apporte un confort indéniable.

Pour les entreprises en revanche, une LLD permet de lisser les dépenses et d’intégrer la majeure partie des loyers dans les charges sans toucher à la capacité de financement de l’entreprise.