Essai nouveau Renault Espace

Essai nouveau Renault Espace

Siglé Initiale et non pas Espace, délaissant sa silhouette de grand monospace, le Renault Espace se renouvelle en profondeur. A-t-il eu tort de faire un tel pied de nez à ses ancêtres en reniant sa classe de monospace ?

 

Style : un autre monde

 

Exit le grand monospace : le nouvel Espace, cinquième génération devient un crossover ! Le succès de ce nouveau format a inspiré les designers Renault, qui ont revisité l’Espace en lui injectant les codes de ce type de véhicule à succès.

Tout en conservant la longueur de l’ancien Grand Espace, le nouveau venu voit sa garde au sol réhaussée, sa surface vitrée latérale revue à la baisse, ses passages de roues plus marqués.

Renault Espace 2015

Renault Espace 2015

Cette version Initiale met en avant une teinte exclusive : le noir améthyste, aux reflets prune. Elle bénéficie également de jantes alliage 19 pouces de série.

Au final, bien plus glamour qu’un insipide Volkswagen Sharan, le nouveau Renault Espace pourra ajouter le design aux motivations d’achat des acheteurs.

 

 

Vie à bord

 

Depuis sa création, le Renault Espace a toujours été un modèle à suivre pour son aménagement intérieur. Mais ça, c’était avant.

Oubliés, les fauteuils avant qui se retournent pour faire salon ! En délaissant sa silhouette de fourgon, l’Espace 5 laisse forcément quelques plumes au niveau du volume intérieur. Heureusement, la modularité n’a pas été mise de côté par les concepteurs. Dans le coffre, un panneau de commandes permet de commander le rabattage des sièges arrière. C’est simple et efficace, et cela libère un plancher plat.

En configuration 5 places, l’Espace affiche un volume de coffre de 660 dm3.

Coffre nouveau Renault Espace

Coffre nouveau Renault Espace

 

Au deuxième rang, l’espace aux jambes a progressé en passant de 264 mm à 308 mm mais la largeur aux coudes est en retrait. La surface vitrée ayant été réduite, le toit panoramique n’est pas de trop pour apporter un peu de lumière.

Les trois sièges du second rang sont coulissants sur 15 cm, inclinables individuellement et équipés d’appuie-tête confortables. Mais les passagers arrière ne bénéficient plus des fameuses tablettes aviation ! Au troisième rang, la sensation de confinement est encore plus présente, mais les sixième et septième places sont rarement très accueillantes.

 

Places arrière nouveau Renault Espace : rang 2

Places arrière nouveau Renault Espace : rang 2

Mais le volume n’est pas tout, installons nous aux places avant. Renault ne s’est pas contenté d’ajouter un bel écran tactile. Cette tablette R-Link 2 profite d’un agencement vertical, et d’une dimension de près de 9 pouces. L’écran est fractionnable et peut ainsi afficher simultanément la navigation, la radio et d’autres éléments au choix. Cet affichage faisant appel à des widgets nécessite un petit temps d’adaptation, mais se révèle très intuitif.

Nouveau haut de gamme Renault, l’Espace Initiale présente bien avec un tableau de bord gainé façon cuir, avec des surpiqûres. La sellerie cuir nappa pleine fleur est très qualitative, et fait honneur à cette nouvelle appellation classieuse.

Tableau de bord nouveau Renault Espace

Tableau de bord nouveau Renault Espace

 

A conduire

 

Nous avons essayé le seul nouvel Espace proposé avec un moteur essence. Il s’agit du quatre cylindres 1.6 turbo développant 200 ch, comme sur la Clio RS ! Mais ces deux véhicules sont radicalement opposés, et le TCE 200 EDC de l’Espace procure évidemment des sensations très différentes.

Même avec une baisse de poids de 250 kg, l’Espace pèse 1,6 tonne. Le 0 à 100 km/h est ainsi donné pour 8,6 s, contre 6,7 s pour la Clio RS 200 EDC.  Les 400 kg d’écart et le traitement différent de ce 1.6 L font de cet Espace un crossover agréable mais pas surpuissant. Face au 1.6 dCi 160 qui profite d’un double turbo et d’un couple généreux de 380 Nm, l’Espace TCE 200 affiche un couple de 260 Nm. Voilà un élément essentiel pour les reprises, qui seront fatalement plus réduites pour ce moteur essence.

On aurait préféré un bon bloc 2.0 L, mais la réduction de la consommation et des rejets de Co2 a poussé les motoristes à se tourner vers le 1.6 L. L’Espace Initiale TCE 200 s’en tire ainsi très bien à l’homologation avec 140 g de rejets et une consommation mixte de 6,2 L difficile à reproduire en conditions réelles.

Essai nouveau Renault Espace

Essai nouveau Renault Espace

 

Plus léger, l’Espace de cinquième génération dispose aussi d’une botte secrète: les roues arrière directionnelles de la Laguna Coupé !

A défaut de proposer une transmission intégrale ou une version hybride, l’Espace met donc en avant un comportement routier de haut niveau et une excellente maniabilité.

Nettement moins pataud que l’ancien Espace, le nouveau crossover Renault s’inscrit parfaitement dans les courbes et fait oublier son gabarit imposant. Stable, cet Espace est équipé d’une suspension adaptative qui peut réduire le débattement des suspensions pour une conduite dynamique.

 

Pour ceux qui n’ont pas prévu d’acquérir la version Initiale, il ne faudra donc pas oublier d’activer cette option 4Control à 1700 euros. Le diamètre de braquage passe de 12,40 m à 11,60 m grâce aux quatre roues directrices. On est effectivement vite bluffés de pouvoir faire un demi-tour aussi facilement !

 

Mais ce n’est pas tout, puisque le conducteur peut paramétrer son Espace comme il le souhaite. Le système Multi Sense joue sur une dizaine de paramètres, avec 5 modes de base : neutre, éco, confort, sport et perso.

En mode sport, la direction devient plus directe, le moteur répond plus rapidement à l’accélération, et les passages de rapports de la boîte EDC 7 sont modifiés pour des montées en régime plus importantes.

Cette boîte EDC à double embrayage propose non seulement 7 rapports, mais également une absence de tringlerie et de câbles. Le levier n’est pas vraiment simple à utiliser au départ, mais on devrait s’y habituer rapidement. En revanche, pas question d’envisager de passer les rapports manuellement : il n’y a ni palettes au volant ni modes impulsionnel sur le levier !
Vous l’aurez compris : l’Espace TCe 200 n’est pas une sportive. Ses terrains de jeux préférés sont la ville et l’autoroute, où il sait se faire oublier avec un niveau sonore réduit. A moins d’avoir activé le son artificiel qui passe par les enceintes…

 

Renault Espace noir améthyste

Renault Espace noir améthyste

 

 

Budget

 

Si la gamme du Renault Espace débute à 34200 euros, l’Espace TCE 200 EDC7 réclame 37700 euros avec le second niveau de finition Zen.

Pour cette version d’essai Initiale, il faut compter avec un budget conséquent de 44800 euros. Mais à ce tarif, la dotation de série est tout simplement impressionnante : pack 4Control, système Hifi Bose 12 haut-parleurs, jantes alliage 19 pouces, et sellerie cuir nappa pleine fleur. Des équipements spécifiques, qui s’ajoutent à l’équipement de série déjà riche de l’Espace Intens : easy park assist, hayon de coffre motorisé, sellerie cuir, sièges avant chauffants, massants et à réglages électriques, affichage tête haute et régulateur adaptatif. Cette finition Intens est vendue 4000 euros de moins que le haut de gamme Initiale Paris et devrait intéresser un grand nombre d’acheteurs.

Comme la plupart des modèles Renault, le nouvel Espace est garanti 3 ans ou 150.000 km.

Calandre Renault Espace Initiale Paris

Calandre Renault Espace Initiale Paris

LIRE LA FIN DE L’ESSAI NOUVEAU RENAULT ESPACE

Voir la conclusion et les photos de l'essai nouveau Renault Espace Initiale

Voir la conclusion et les photos de l’essai nouveau Renault Espace Initiale


Mots clés pour ce billet :