6 choses à savoir sur la Volkswagen Golf BlueMotion

Volkswagen Golf BlueMotion

Volkswagen Golf BlueMotion

1- Une consommation étonnante pour une compacte essence : 4,3 L ! Il y a quelques années, seules les citadines diesel parvenaient à descendre sous la barre des 100 g de rejets de CO2.

2- Seulement 99 g de rejets de CO2 pour la Golf TSI BlueMotion. C’est un net progrès, car jusqu’à présent la Golf essence ne parvenait pas en dessous des 113 g ( version 1.2 TSI de 85 ch )

3-Sous le capot, downsizing oblige, la Golf adopte un petit moteur 3 cylindres 1.0 TSI développant 115 ch. Rien d’extra-ordinaire en soi par les temps qui courent : Ford propose sa Focus en 3 cylindres de 125 ch depuis de nombreuses années.

4-Deux boites de vitesses au choix : boîte mécanique à 6 rapports, ou boîte double embrayage DSG à 7 rapports.

5-Rapide la Golf TSI BlueMotion ? Dans son communiqué de presse, Volkswagen ose la comparaison, puisque la puissance est supérieure aux 110 ch de la première Golf GTI ! Du temps où la Golf était plus petite et plus légère qu’une Polo…

Cette Golf TSI BlueMotion peut atteindre 204 km/h en vitesse de pointe, et accélère de 0 à 100 km/h en 9,7 s. Soit une meilleure vitesse de pointe que la première GTI, mais sept dixièmes de plus au 0 à 100 km/h malgré la présence d’un turbo !

6-Comment reconnaître la nouvelle Golf BlueMotion ? Il sera difficile de voir l’abaissement du châssis de 15 mm, en revanche la calandre fermée siglée BlueMotion est l’élément le plus distinctif à l’extérieur. Ces modifications améliorent le coefficient de pénétration dans l’air avec un Cx de seulement 0,

28.