Essai BMW Série 2 Gran Tourer 220d xDrive

Essai BMW Série 2 Gran Tourer

Essai BMW Série 2 Gran Tourer

Avec le monospace Série 2 Active Tourer, BMW est venu concurrencer la Mercedes Classe A. Avec la Série 2 Gran Tourer, BMW se retrouve tout seul sur le segment des monospaces compacts 7 places…premium !

 

La réussite est au rendez-vous en France, avec déjà 3000 exemplaires vendus, l’Active Tourer est la deuxième vente BMW dans notre pays derrière la Série 1 !

 

La face avant de la Série 2 Gran Tourer est strictement identique à celle de l’Active Tourer. De profil, le monospace s’allonge de 11 cm au niveau de l’empattement, et de 10 cm sur le porte-à-faux arrière. Le pavillon est également plus élevé à l’arrière de 5 cm ! Ces côtes profitent à l’habitabilité, avec un rang 2 plus généreux que celui de l’Active Tourer, et évidemment un coffre plus vaste quand les deux derniers sièges restent à leur place, pliés sous le plancher.

Profil de la BMW Série 2 Gran Tourer en version M Sport

Profil de la BMW Série 2 Gran Tourer en version M Sport

 

La configuration 7 places est de série en France, mais l’omission est possible pour un gain de 300 euros, lors de la commande en concession.

Au deuxième rang, dès le niveau 2 Lounge, les tablettes aviation sont réglables en hauteur et démontables, une bonne idée mais qui devrait vite poser des problèmes aux parents.

Rang 2 BMW Série 2 Active Tourer

Rang 2 BMW Série 2 Active Tourer

Le dossier est rabattable et inclinable en trois parties 40/20/40, mais l’assise est coulissable en deux parties seulement : 60-40. Voilà de quoi laisser un argument à un C4 Picasso avec ses 3 sièges arrière individuels.

 

Sous le hayon, la contenance varie suivant les configurations : 145 litres en 7 places, de 560 à 720 litres en 5 places suivant la position de la banquette, et 1820 litres en rabattant les sièges arrière. A cinq, le chargement des bagages ne posera donc plus vraiment de problèmes lors du départ en vacances. Des astuces facilitent la vie, comme l’emplacement réservé au cache-bagages sous le plancher lorsqu’on souhaite charger de gros objets.

Coffre de la BMW Série 2 Gran Tourer en configuration 5 places

Coffre de la BMW Série 2 Gran Tourer en configuration 5 places

Mais revenons aux places avant : on retrouve en toute logique la planche de bord de l’Active Tourer, très valorisante avec son revêtement cuir et ses matériaux de qualité. Le GPS Professionnal cerclé de métal et le levier de vitesses sont similaires sur le prochain X1 récemment dévoilé. Comme toujours chez BMW, l’ergonomie est bien pensée avec les fonctions les plus vitales positionnées sur le volant, et une molette HMI qui évite d’aller salir l’écran comme chez de nombreuses marques.

 

Planche de bord BMW Série 2 Gran Tourer

Planche de bord BMW Série 2 Gran Tourer

Pour son monospace 7 places, BMW limite la palette de moteurs : la version 225i n’est pas proposée. Nous avons testé lors de cet essai la version 220d xDrive M Sport, facturée 47050 euros. On est bien dans du premium ! Mais rares sont les monospaces proposés en 4 roues motrices avec un moteur diesel de 190 ch.

La Série 2 Gran Tourer M Sport est tournée vers une présentation sportive, qui n’est pas forcément dans l’esprit du modèle mais colle avec ce niveau de puissance ! Effectivement, une 320d dispose du même moteur mais s’en tire autrement au niveau du comportement routier. Quand la référence Série 3 est une berline propulsion très basse, la Série 2 Gran Tourer est une traction avant au poids haut perché. Enchaîner des courbes à allure soutenue se traduit donc par un transfert de masses qui ne passera pas inaperçu pour les passagers. La prise de roulis est plutôt importante, même sur cette version M Sport chaussée en 18 pouces.

La boîte de vitesses automatique n’est pas la boîte ZF des berlines de la marque mais une boîte Aisin. Cela se traduit par un levier qui ne revient pas à sa position de départ et se manipule avec un crantage traditionnel. Cette boîte 8 reste toutefois très agréable et possède un mode sport avec des palettes au volant.

Puissante, la 220d Gran Tourer profite d’un couple généreux de 400 Nm qui atténue l’effet du poids supplémentaire lors des dépassements.

BMW Série 2 Gran Tourer M Sport

BMW Série 2 Gran Tourer M Sport

 

De série, l’avertisseur de risque de collision avec fonction freinage peut éviter une collision si la différence de vitesse est inférieure à 18 km/h avec la vitesse qui précède. Autre équipement évolué : le “pilote automatique en embouteillage”. Plus besoin de freiner, de s’arrêter, de redémarrer, et cela en boucle une centaine de fois en 20 minutes. ( option à 1250 euros )

1500 euros en moyenne séparent l’Active Tourer du Gran Tourer, 7 places incluses. Les prix s’échelonnent de 26490 euros pour le prix d’appel 216i Première à 47050 euros pour cette version d’essai. Un tarif salé, mais il n’y a pas de concurrence !

LIRE LA FIN DE L’ESSAI BMW SERIE 2 GRAN TOURER

Essai BMW Série 2 Gran Tourer

Essai BMW Série 2 Gran Tourer