Essai jeu vidéo Battlefield Hardline sur PS4

Battlefield Hardline sur PS4

Battlefield Hardline sur PS4

On connaissait la série des Battlefield, mais oubliez l’armée pour ce nouvel épisode. Battlefield Hardline est la déclinaison inédite dédiée à des missions dans la police. Comme toujours, le jeu est divisé en deux modes : le mode solo et le mode multijoueur.

Dans le mode solo, vous êtes Nick Mendoza, un flic qui va oeuvrer à Miami et Los Angeles. Ce mode campagne met tout de suite dans l’ambiance et séduit par des graphismes très travaillés. Poursuites, arrestations, les missions s’enchaînent avec de bonnes surprises. En Floride, attention aux alligators ! Tout est joliment mis en scène avec une présentation façon série tv, plutôt sympa. A chaque nouvelle émission, on a droit à un récapitulatif du précédent avec une voix off qui débute par “précédemment dans Hardline…”. Et oui, le jeu parle bien français ! Par contre la synchro labiale n’est pas bien maîtrisée.

Battlefield Hardline

Battlefield Hardline

Chaque mission est présentée en détails avec une intro sous forme de briefing avec le chef de la police, toujours très dans l’esprit série télé. Les graphismes de ces séquences sont soignés, avec de très joli rendus de peau sur les visages.

On reprend ensuite le volant de la voiture de fonction plutôt sympa : une voiture très proche d’une Dodge Challenger. Chaque mission se déroule ensuite flingue dégainé ! Un scanner permet de marquer les ennemis et de les écouter à distance, pardon, les suspects ! Il permet aussi de trouver des indices, comme des fichiers sonores à retrouver sur une scène de crime.

Ce n’est d’ailleurs pas très compliqué : un bruit de vibreur signale qu’il y a un indice à scanner quand on se retrouve à proximité ( affaire : police des polices ). L’utilisation du scanner permet aussi de trouver comme par magie le code d’un coffre-fort…

Battlefield Hardline

Battlefield Hardline

Car pour faire face à une meute de voyous, on finit vite par laisser tomber l’idée de présenter sa plaque avant de butter tout le monde. Dans ce mode, pas de rapport à rédiger et pas de police des polices : on devient donc sans peine un policier peu regardant au niveau de la loi. Et on ne se contente pas d’utiliser le pistolet de service ( un M1911A1 ), puisqu’on peut aussi récolter les armes de guerre des criminels.

On retrouve aussi les malettes d’équipements tactiques chères à Batllefield avec des armes, des munitions, des premiers soins…Et aussi d’autres accessoires bien sympa comme le grappin et la tyrolienne.

Dans les missions, on peut désactiver l’alarme pour faire une approche en mode furtif. Les plus bourrins choisiront de foncer dans le tas, ce qui marche aussi très bien !

Parlons un peu de la conduite de véhicules, en mode solo il y en a malheureusement peu. Et quand on vous dit de voler une voiture dans un parking, le choix se réduit à un seul modèle : une copie de Cadillac CTS.  La partie conduite est très basique, aucune chance de faire des dérapages ou des freins à main malgré les poursuites. On devra se contenter de tourner bêtement à droite ou à gauche, mais de toute manière la trajectoire finale de la voiture est déjà dans la boîte. On vous demande surtout d’y croire…

Mais on achète rarement un Battlefield en priorité pour ses missions, dont la durée de vie n’est jamais très très longue. Non, ce qui compte, c’est bien d’aller dérouiller des adversaires connectés eux aussi derrière leur téléviseur.

Batllefield Hardline : le multijoueur

Et lorsqu’on passe en mode multijoueur, on se retrouve vite dans l’ambiance des autres Battlefield. Si les voitures de police remplacent les jeep de l’armée, l’ambiance est exactement la même : on lutte pour sauver sa peau et dérouiller le maximum d’adversaires. Voitures, hélicoptères et deux roues seront les engins disponibles pour se déplacer dans les maps.

Plusieurs parties sont proposées : Conquest, Conquest large, Team Deathmatch, Heist, Blood Money, Hotwire, Rescue…Il y a donc vraiment de quoi passer de bonnes heures de jeu avec ces différents modes qui vous mettent aux prises avec des joueurs

Notre avis :

Battlefield Hardline présente un mode solo assez long pour une fois et à l’ambiance sympathique. Pour le multi, si les adeptes des Battlefield militaires resteront peut-être sur leur faim, les autres trouveront de quoi s’occuper de longues heures.

On a aimé :

-l’ambiance de certains épisodes du solo ( ouragan de l’épisode 4 )

-les graphismes des personnages très bien réalisés

-les nombreux décors destructibles dans les missions

-la diversité des modes multi

On a moins aimé :

-la partie conduite très sommaire, pas de sensations

-certains graphismes pas au niveau de la PS4

Battlefield Hardline

Battlefield Hardline

Battlefield Hardline

Battlefield Hardline

Battlefield Hardline

Battlefield Hardline

Battlefield Hardline

Battlefield Hardline

Battlefield Hardline

Battlefield Hardline

Battlefield Hardline

Battlefield Hardline