Essai nouvelle Audi R8 V10 Plus : que du plus !

Essai nouvelle Audi R8 V10 Plus

Essai nouvelle Audi R8 V10 Plus

Audi R8 : deuxième ! Contrairement à Mercedes qui n’a pas directement renouvelé sa SLS AMG avec l’AMG GT, Audi nous propose un deuxième opus de sa supersportive R8. Une voiture dans la même veine esthétiquement, mais qui change pourtant pratiquement tout ! Elle conserve quand même son V10 atmosphérique pour notre plus grand plaisir, avec une évolution de puissance de 50 ch…

Un style préservé pour la nouvelle Audi R8

Tous ceux qui connaissent la première Audi R8 sauront que la nouvelle en est une. Au niveau du design, les excentricités n’ont pas été autorisées, même s’il s’agit de la nouvelle voiture de Tony Stark. Plus acérée, la nouvelle R8 nous rappelle fortement le concept car Audi Sport Quattro Concept de 2013 pour la partie avant. Les sideblades sont toujours présents, mais coupés en deux parties : on ne peut pas dire que rien ne change ! Sur cette version V10 Plus, ils s’habillent de carbone, qu’on retrouve également pour la lèvre sous le bouclier avant et pour l’aileron arrière fixe.

Essai nouvelle Audi R8 V10 Plus

Essai nouvelle Audi R8 V10 Plus

Sous la vitre arrière, on retrouve donc une vieille connaissance : le moteur V10 5,2 L FSI . Ce bloc développait 525 ch sur la R8 V10 que nous avions essayé en 2009, avant de passer à 550 ch sur la R8 V10 Plus.
Pas besoin d’attendre cette fois pour une évolution : la puissance est passée à 610 ch pour celle qui s’appelle directement R8 V10 Plus. C’est tout simplement le même moteur que celui de la Lamborghini Huracan !
En revanche, la boîte mécanique avec grille en H n’a pas été reconduite. D’après Audi, ce n’était pas nécessaire car les clients plébiscitaient la boîte double embrayage.
Voilà qui pourrait donner un aspect collector aux anciennes R8 V10 à boîte manuelle….

Moteur V10 de la nouvelle Audi R8

Moteur V10 de la nouvelle Audi R8

Difficile de ne pas avoir le sourire au démarrage : le son est évocateur de ce qui va suivre, un régal donc. Pour cruiser en ville, le mode Confort ajuste la suspension magnétique afin de préserver les lombaires. Dans ce mode le son de l’échappement est bridé : seules deux des quatre sorties sont activées. Voilà qui est parfait pour un moteur V10 avec un Start-Stop comme sur une citadine, et même une désactivation des cylindres façon Audi A1 TFSI 150 COD. Le bloc V10 peut ainsi fonctionner sur 5 cylindres seulement afin de réduire la consommation et les émissions polluantes.
Seule la largeur de la R8 est un peu gênante en ville, pour le reste elle est très maniable et facile à manoeuvrer.
Mais sortons des zones limitées à 50 km/h pour grimper un peu dans les tours…Une Audi R8 V10 Plus n’a pas vocation à passer son temps à 2000 tr/min. La puissance est délivrée très haut dans les tours : ce V10 est atmosphérique. Il apporte une certaine noblesse à l’auto, mais ne compte finalement que 5 ch de plus que la nouvelle S8 Plus motorisée par un V8 biturbo.
Le downsizing était une solution largement envisageable, mais la clientèle plébiscite le moteur V10. Et quitte à s’offrir la voiture d’Iron man et à signer un chèque de près de 200.000 euros, on peut le comprendre !

Essai nouvelle Audi R8 V10 Plus

Essai nouvelle Audi R8 V10 Plus

Sur route, le mode Dynamic joue sur de nombreux paramètres. Le niveau sonore grimpe, avec un son libéré pour l’échappement, qui joue sur ses quatre sorties dont deux lignes avec clapets. De quoi créer une ambiance sonore digne de ce nom avec de belles pétarades au levier de pied et au rétrogradage. Rien que pour le son, on en vient donc rapidement à accélérer pour avoir le plaisir d’une belle montée en régime, avant de freiner pour revenir à une allure plus compatible avec le trafic, tout en se faisant plaisir avec le bruit généré par l’échappement. Nul besoin de rouler à 150 km/h pour être dans l’ambiance !
Une petite accélération de 0 à 100 km/h pourra aussi convaincre les passagers, avec un temps de 3,2 s.

Comme l’Huracan, l’Audi R8 est livrée avec une transmission intégrale. Le système Quattro assure un niveau de sécurité qui rend cette R8 facilement pilotable. En mode Dynamic, il faut y aller de façon bien appuyée pour faire dériver l’arrière à la sortie d’une épingle. Heureusement, le mode performance retarde encore l’activation des dispositifs électroniques. Qui peuvent aussi se déconnecter entièrement : un plus pour le circuit ! Le dispositif Quattro comprend un différentiel à glissement limité sur le train arrière.

Volant de la nouvelle Audi R8 V10 Plus

Volant de la nouvelle Audi R8 V10 Plus

Toujours sécurisante, la nouvelle R8 offre beaucoup de sensations à ses occupants. Elle se jette d’un virage à l’autre avec une aisance étonnante, et avale les kilomètres sans jamais broncher. Précise, toujours très stable, la R8 donne vraiment envie d’envoyer du lourd. Ce qui peut parfois s’avérer frustrant quand on se retrouve derrière une file de voitures avec une vilaine ligne blanche…
Rouler en Audi R8 V10 Plus serait inconcevable sans faire chanter de temps à autre les 10 cylindres.
Une petite précision : la R8 est la première auto à être homologuée avec les nouveaux Continental ContiSport Contact 6. Des pneumatiques qui ont bluffé le responsable du parc Audi, étonné par l’état intact des bandes de roulement après une journée très dynamique en Ardèche.

Le poids de cette R8 V10 est très contenu : seulement 1555 kg. Le nouveau châssis spaceframe associe carbone et aluminium, avec 10 % de poids en moins et 40 % de rigidité en plus.

De série, le freinage carbone céramique est taillé pour le circuit. Seul un usage extrême pourra nécessiter une endurance de freinage telle que celle-ci. Attention, petite contrainte : ces disques carbone céramique nécessitent un rodage très particulier et précis sur les 1000 premiers kilomètres.
N’oublions pas que la puissance de freinage est nécessaire : cet engin peut tout de même grimper à 330 km/h !

Intérieur de la nouvelle Audi R8 V10 Plus

Intérieur de la nouvelle Audi R8 V10 Plus

L’habitacle de la nouvelle R8 change radicalement. Le système “Audi virtual cockpit” est de série. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, ce système innovant est apparu sur le nouveau TT il y a tout juste un an, et intègre aussi les nouvelles A4 les plus luxueuses. Exit l’écran de navigation central : l’écran se situe juste sous les yeux du conducteur, qui peut configurer l’affichage comme bon lui semble pour voir ou pas la cartographie en grand, en petit…Le volant intègre la touche de démarrage du moteur: tout simplement parfait. Mais ce n’est pas tout : le volant permet aussi d’activer l’échappement sport, de sélectionner les modes de conduite, ou encore de piloter les playlist et la navigation. Le conducteur en vient même à délaisser complètement la molette MMI…qui restera surement l’usage unique du passager.

Audi virtual cockpit

Audi virtual cockpit

Ne parlons pas des choses qui fâchent : le volume de chargement n’est assurément pas la priorité dans le cahier des charges. En témoignent les 112 litres du coffre placé sous le capot avant, qui peut accueillir un sac de sport. Mais derrière les sièges on peut encore caser une ou deux vestes et une sacoche d’ordinateur…

coffre de la nouvelle Audi R8

coffre de la nouvelle Audi R8

Justement parlons un peu des sièges : il s’agit de vrais sièges coques, des baquets qui sont très bien en usage dynamique mais manqueront de confort au quotidien. Pour les chanceux qui pourront s’offrir une R8 pour aller au bureau…Le confort sera donc meilleur avec une simple R8 V10.

Cette nouvelle Audi R8 V10 Plus est facturée 199.000 euros, soit 32000 euros de plus que la version V10 qui fait “seulement” 540 ch. L’équipement de série est complet, la preuve : cette version d’essai ne dispose que de 13000 euros d’options. Ce qui est bien peu pour une telle auto !

Le budget carburant sera inévitablement conséquent, mais la moyenne mixte baisse de 10 %. En conduite sportive, on monte à un bon 20 L/100. Ce qui n’est pas vraiment plus que bien des modèles Audi RS menés à la même allure !
Avec 287 g de rejets de CO2, il ne faudra pas espérer passer au travers du malus écologique en France…

Nouvelle Audi R8 V10 Plus

Nouvelle Audi R8 V10 Plus

LIRE LA FIN DE L’ESSAI AUDI R8 V10 PLUS

Essai nouvelle Audi R8 V10 Plus

Essai nouvelle Audi R8 V10 Plus