Essai nouvelle Audi A4 V6 TDI 272 Tiptronic Quattro

Essai nouvelle Audi A4 V6 TDI 272 Tiptronic Quattro

Audi renouvelle son A4, un moment crucial pour la marque. L’enjeu est d’envergure, puisqu’il s’agit du modèle le plus vendu de la marque dans le monde !

En France, l’A4 est la quatrième vente Audi derrière les A3, A1, et Q3.

 

Un style préservé pour la nouvelle Audi A4

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette nouvelle Audi A4 ne risque pas de choquer les sympathisants de la marque. Le design est conservateur, surtout pour la partie latérale dont les volumes restent proches de ceux de l’A4 B8.

Pour la première fois, la carrosserie break est commercialisée en même temps que la berline. Il faut dire que les ventes de l’A4 Avant sont élevées : elles représentent deux A4 sur trois pour le marché français.

Audi A4 Avant Design Edition

Audi A4 Avant Design Edition

Les nouveautés esthétiques les plus visibles se situent sur la face avant. La nouvelle Audi A4 adopte un capot à double nervure, une calandre redessinée, et des projecteurs très expressifs.

A noter que dans l’immédiat, les phares Matrix Led et les Full LED restent en option sur toute la gamme. En revanche l’entrée de gamme, la finition A4, est dotée des xénons en série. Les phares Matrix apparus fin 2013 sur l’A8 fonctionnent avec des LED pilotées individuellement pour éclairer la chaussée et les bas côtés en occultant les zones occupées par d’autres usagers de la route. Le résultat est bluffant, avec une conduite de nuit rendue plus agréable.

Phare Matrix LED sur la nouvelle Audi A4

Phare Matrix LED sur la nouvelle Audi A4

C’est dans le détail de la nouvelle Audi A4 que les nouveautés se voient, comme les petits déflecteurs des rétroviseurs placés sur les portes pour faciliter l’écoulement de l’air. Les résultats sont probants avec un Cx de 0,23 pour l’A4 berline et de 0,26 pour l’A4 Avant. Les ingénieurs ont travaillé sur la carrosserie, mais aussi sous la voiture avec un carénage important : on n’est pas loin d’un fond plat !

 

 Essai nouvelle Audi A4 : la vie à bord

 

Si l’Audi A4 reste très conservatrice pour ses lignes extérieures, ce n’est pas du tout le cas dans l’habitacle. Il faut dire que l’ancienne A4 présentait une planche de bord dont le design a depuis été abandonné sur l’ensemble des nouveaux modèles, y compris sur l’A6 de 2010. Le nouveau tableau de bord se présente avec un traitement horizontal et très fluide. L’écran horizontal n’est pas escamotable, contrairement à celui des A3 et A6.

Planche de bord de la nouvelle Audi A4

Planche de bord de la nouvelle Audi A4

Les versions hautes de la nouvelle Audi A4 sont équipées en série du fameux Virtual cockpit inauguré en 2014 sur le nouveau TT. Le conducteur peut ainsi bénéficier d’une grande carte pour suivre la navigation sans avoir à détourner le regard vers l’écran central. Les informations sont même complétées par un affichage tête haute au niveau du pare-brise, une première sur ce modèle. Et sur les A4 Design et Sport, l’option cockpit virtuel est très abordable : seulement 300 euros ! On devrait donc le retrouver sur de nombreuses A4.

Cockpit virtuelle de la nouvelle Audi A4

Cockpit virtuelle de la nouvelle Audi A4

Comme toujours chez Audi, la qualité de finition est exemplaire. Notre exemplaire d’essai se distingue par un bandeau central en bois mat de très belle facture.

 

Aux places arrière, les passagers de la nouvelle A4 seront heureux comme des papes si vous avez pris le soin de choisir l’option écrans arrière.

Places arrière nouvelle Audi A4

Places arrière nouvelle Audi A4

La place centrale reste comme toujours désagréable sur long parcours, avec un tunnel de servitude qui réduit l’espace aux jambes.

Bien amortie, cette A4 profite d’une suspension pilotée optionnelle qui fonctionne avec des amortisseurs hydrauliques.

 

La vocation familiale de l’A4 sera confortée par l’accès du coffre de cette version Avant. La capacité de chargement jusqu’au toit et l’accès seront les principaux points forts de cette carrosserie, car le volume évolue peu : 505 dm3 pour le break contre 480 dm3 pour la berline.

 

Coffre de la nouvelle Audi A4 Avant

Coffre de la nouvelle Audi A4 Avant

 

Essai nouvelle Audi A4 : à conduire

 

Basée sur la plate-forme MLB Evo déjà utilisée par le Q7, la nouvelle Audi A4 en profite pour s’équiper ( en option ) de toutes les technologies du SUV haut de gamme. Rien n’est trop beau pour l’A4, avec des équipements d’aide à la conduite plus évolués que jamais.

 

Sous le capot de cette Audi A4 d’essai, on trouve un généreux V6 3.0 TDI dont la puissance s’établit désormais à 272 ch ! Sachant que le poids est en baisse sur cette génération de 120 kg sur l’A4 Avant, le rapport poids/puissance est en nette progression. Pour une routière, un V6 TDI demeure un must. Evoluer sur le couple à très bas régime ou grimper dans les tours pour effectuer un dépassement canon d’une file de voitures, tout est possible.

Ce V6 est couplé d’office à une boîte Tiptronic, dont les paramètres évoluent en fonction du mode de conduite sélectionné dans l’Audi Drive Select. Et le mode sport par exemple, n’a rien de factice avec des performances étonnantes pour un break diesel. Cette version accélère de 0 à 100 km/h en à peine 5,3 s : des chiffres dignes d’une vraie sportive. La conduite de cette A4 V6 TDI 272 ch est donc un régal avec un moteur toujours disponible, qui sait évoluer sur un filet de gaz ou grimper dans les tours. Mais pas question de rester en sur-régime : la boîte Tiptronic passe le rapport supérieur, même en mode manuel.

Essai nouvelle Audi A4

Essai nouvelle Audi A4

On va toujours plus loin au niveau des assistances d’aide à la conduite, qui mâchent le travail du conducteur. Cette nouvelle A4 peut ainsi se maintenir dans sa file en touchant à peine le volant : elle tourne toute seule. Le régulateur adaptatif va non seulement adapter la vitesse par rapport au véhicule de devant, mais aussi prendre en compte les limitations de vitesse avec la reconnaissance des panneaux.

Voilà qui évitera de se faire prendre en excès de vitesse pour distraction ! Exemple à une arrivée au péage : l’A4 va abaisser sa vitesse à chaque limitation, 110, 70, mais ce sera ensuite au conducteur de ralentir avant d’arriver sur la barrière de péage.

A basse vitesse, l’A4 est aussi capable de faire toute seule un léger écart de trajectoire calqué sur la voiture de devant pour contourner un obstacle.

La sécurité et le confort ne sont pas les seules priorités de ces systèmes intelligents. L’efficience, et donc les économies de carburant sont également visées ! Le fonctionnement en roue libre sera privilégié avec anticipation quand la navigation est en marche. L’arrivée vers une agglomération, le sommet d’une côte ou un rond-point sont anticipés pour ne pas gaspiller inutilement du carburant.

 

Pour réaliser des records de consommation, ce n’est bien entendu par le gros V6 TDI qu’il faudra sélectionner. En conduite coulée, il peut siroter 6,5 L, mais dès que le rythme augmente on atteint rapidement les 10 L, voire davantage.

Une rapide prise en main de l’A4 2.0 TDI 150 nous a gratifiés d’un petit 5,5 L sur quelques dizaines de kilomètres : c’est le chameau de la gamme !

 

Budget : une Audi A4 placée de 30850 à 60000 euros !

 

Tout à un prix : cette Audi A4 Avant TDI 272 Quattro Design Luxe s’affiche à 60000 euros sans les options. Avec un équipement déjà complet, mais qui laisse encore de la place pour de nombreuses options : plus de 10000 euros sur cette voiture d’essai !

Mais rien n’oblige à prendre l’Audi A4 la plus chère de la gamme. Même si les prix ont légèrement augmenté, la nouvelle Audi A4 débute à 30850 euros avec un moteur essence TFSI de 150 ch et un équipement loin d’être indigent. La finition A4 comporte déjà de série les phares au xénon, les jantes alliage 16 pouces, la climatisation automatique, le système drive select, Audi Pre sense City, les radars de recul…C’est mieux qu’une Classe C ou une BMW Série 3 d’entrée de gamme.

Tablette arrière optionnelle de la nouvelle Audi A4

Tablette arrière optionnelle de la nouvelle Audi A4

En 2014, le prix moyen de l’ancienne A4 vendue en France s’établissait à 42500 euros. Ce qui correspond dans la nouvelle gamme à une Audi A4 Avant Design TDI 150 S Tronic, facturée 42300 euros.

LIRE LA FIN DE L’ESSAI NOUVELLE AUDI A4 AVANT 

Essai nouvelle Audi A4 Avant 2015

Essai nouvelle Audi A4 Avant 2015


Mots clés pour ce billet :