Essai Hyundai i30 restylée CRDi 110 DCT-7 : en souplesse

Essai Hyundai i30 restylée CRDi 110 DCT Créative

Essai Hyundai i30 restylée CRDi 110 DCT Créative

La compacte de Hyundai, la i30, s’est offert il y a quelques mois un restyling avec plusieurs nouveautés comme une boîte de vitesses à double embrayage. L’occasion pour nous de tester cette nouvelle Hyundai i30 afin de découvrir ses nouvelles qualités.

Les changements esthétiques apportés par le restyling de la Hyundai i30

Esthétiquement, la Hyundai i30 restylée se démarque par sa nouvelle calandre hexagonale avec quatre double barrettes. L’ancienne calandre était barrée d’un énorme bandeau peint couleur caisse qui n’avait finalement pas grand chose à faire là.

Hyundai nous a révélé que le design était le premier critère d’achat de la voiture ! Le restyling a dès lors consisté à affiner le concept “Fluidic Sculpture” sans le dénaturer. Toujours actuelle, la i30 est cependant plus dans l’esprit d’une i40 que du récent Tucson, notamment du fait de ses blocs optiques avant surdimensionnés. Ceux-ci ne bénéficient pas de la technologie full LED qui tend à se répandre actuellement, mais d’un éclairage bi-xénon.
D’origine coréenne, la Hyundai i30 a été dessinée en Allemagne. Le dessin des jantes alliage 16 pouces rappelle d’ailleurs un peu celui de certaines Audi A3 !

Hyundai i30 restylée

Hyundai i30 restylée

Cette version Creative soigne les détails avec des feux arrière à LED, comme sur une DS 4. Avec ses petites jantes, cette i30 reste cependant discrète. Au sommet de la gamme, une i30 Turbo forte de 186 ch se démarque un peu plus avec des jantes de 18 pouces, une double sortie d’échappement et des inserts rouges au niveau des boucliers. Cette version restera cependant confidentielle, tout l’inverse d’une i30 CRDi 110 ch !

A noter que Hyundai propose deux autres carrosseries pour sa compacte : les i30 Coupé et i30 SW.

A vivre : une i30 toujours très classique

Pas de révolution dans l’habitacle : la Hyundai i30 gagne de nouveaux équipements mais ne montre pas d’évolution dans son style intérieur.
Sans être révolutionnaire, la planche de bord n’est pas désagréable et les fonctions tombent bien sous la main. L’écran tactile de 7 pouces permet de programmer facilement la navigation, qui s’est révélée rapide et claire au niveaux des instructions de guidage.
Si la qualité de finition n’est pas transcendante, la qualité de fabrication rassure avec des portes qui claquent de façon sourde, et une absence de rossignols dans l’habitacle.

Le volant est parsemé de boutons : une tendance qui tend à se réduire. Même la Citroën C4 a presque supprimé la moitié de ses touches au volant lors du restyling !

Planche de bord de la Hyundai i30 restylée

Planche de bord de la Hyundai i30 restylée

Une sensation d’espace domine à l’avant, du fait d’un grand pare-brise plongeant. A l’arrière, les passagers trouveront leurs aises du fait d’un espace généreux au niveau des jambes. Mis à part la Nissan Pulsar, la Hyundai i30 est l’une des plus habitables du segment.

Le confort de suspensions sera apprécié : c’est une qualité qui se fait assez rare !

Banquette arrière Hyundai i30

Banquette arrière Hyundai i30

Pour ceux qui souhaiteraient plus de coffre, la Hyundai i30 Sport Wagon offre une contenance de 528 litres contre 378 litres pour cette i30 berline. Ce qui reste dans la moyenne haute des compactes.

Coffre de la Hyundai i30

Coffre de la Hyundai i30

A conduire

Hyundai propose sa nouvelle boîte double embrayage à 7 rapports sur la motorisation diesel CRDi 110 ch, qui est le diesel le plus puissant de la gamme. Faute de clients, le CRDi de 136 ch disparaît ! Hyundai se concentre sur le coeur du marché avec ce 110 ch.

Exit l’ancienne boite automatique à 6 rapports : la consommation et les émissions de CO2 en profitent pour baisser.
Cette boîte peut également permettre de changer les rapports, mais avec le levier, en l’absence de palettes au volant. A moins d’avoir besoin de frein moteur en montagne, on aura donc tendance à ne rouler qu’en tout automatique.

Avec 1456 kg sur la balance, cette version est la plus lourde de toute la gamme i30. Cela ne se ressent pas trop au volant, même si les performances n’ont rien d’exceptionnel en soi.
Malgré tout les performances de cette version à boite double embrayage sont en recul par rapport à la version manuelle. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 11,8 s contre 11,1 s, et la vitesse maximale est de 185 km/h contre 190 km/h. Voilà qui ne devrait pas réduire l’entrain des amateurs de boîte automatiques. On n’achète évidemment pas une compacte diesel de 110 ch pour sa fougue !

Essai de la Hyundai i30 restylée

Essai de la Hyundai i30 restylée

Hyundai a revu la direction assistée, qui reste configurable avec plusieurs modes suivant les goûts et aussi le type de route emprunté. Le réglage Sport apporte la fermeté qui manque au mode Confort, un plus pour faire de la route. Cette i30 reste dans tous les cas typée confort, avec une précision handicapée par une monte pneumatique en 16 pouces. Le dynamisme de cette i30 ne lui permet pas de rivaliser avec la Peugeot 308.

Côté sécurité, la Hyundai i30 avait été gratifiée des 5 étoiles lors de son passage au crash test EuroNCAP. Le restyling apporte de nouveaux équipements venus des i40 et Genesis, comme l’assistance au maintien de voie, malheureusement proposée dans un pack optionnel à 2500 euros avec le cuir ( uniquement sur la finition Executive ). C’est également le cas pour l’aide active au stationnement, les projecteurs bi-xénon directionnels et les nouveaux sièges avant ventilés, rares sur ce segment.

Budget : des prix raisonnables

La Hyundai i30 voit sa gamme débuter à 16500 euros pour la finition appelée “base”.

Quatrième niveau de finition sur 5, la dotation de série de cette Hyundai i30 Créative est plutôt complète avec accès mains libres et démarrage sans clé, connexion bluetooth, système de navigation avec cartographie Europe et 6 mises à jour de la cartographie, caméra de recul, rétroviseurs rabattables électriquement, aide au stationnement arrière, feux de jour et feux arrière à LED, et bien entendu climatisation automatique bizone et quatre vitres électriques. Ne manque qu’une sellerie plus seyante que le tissu : il faut alors passer sur le dernier niveau de finition pour disposer de sièges semi-cuir !

Actuellement la Hyundai i30 est proposée en série spéciale EA Sports pour un tarif à peine supérieur à celui de la version Creative, mais uniquement avec le CRDi 110 en boîte manuelle.

Feu arrière à LED Hyundai i30 restylée

Feu arrière à LED Hyundai i30 restylée

Bon point toujours chez Hyundai pour la garantie avec 5 années de couverture, qui incluent l’assistance, ainsi qu’un contrôle annuel gratuit.

Il faut ajouter 1400 euros pour s’offrir cette nouvelle boite à double embrayage DCT : un surcoût raisonnable.

En matière de consommation, celle-ci s’est établie autour de 6 L sur des parcours très variés lors de notre essai.

LIRE LA FIN DE L’ESSAI HYUNDAI i30 RESTYLEE

Essai Hyundai i30 CRDi 110

Essai Hyundai i30 CRDi 110