2016 : nouveaux bonus écologiques pour les hybrides

Ordinateur de bord Toyota Auris

Ordinateur de bord Toyota Auris

2016 verra peut-être le nombre de voitures hybrides vendues en France augmenter, mais cette fois-ci, ce ne sera plus pour la motivation d’obtenir un gros montant de bonus écologique.

Gros changement pour les hybrides diesel de Peugeot et DS : désormais les hybrides diesel ne sont plus éligibles au bonus écologique ! Ce qui signifie l’exclusion des Peugeot 3008 HYbrid4 et DS 5 Hybrid4 du bonus écologique. Pour le Peugeot 3008, cela tombe bien : le nouveau modèle arrive dès le printemps et ne sera plus proposé dans une telle version. Pour la DS 5, le cas est plus gênant car il s’agissait de la version phare du modèle, tout juste restylé en 2015.

Les voitures hybrides essence seront elles éligibles au bonus écologique, mais sous conditions. Et avec des montants de bonus réduits…

Une voiture hybride ne doit pas émettre plus de 110 g de rejets de Co2 pour bénéficier d’un bonus. Ce qui exclut par exemple le nouveau Toyota RAV4 hybride du dispositif.

Désormais le bonus écologique des hybrides non rechargeables est de 750 euros, il s’agit d’un montant fixe. Une Toyota Yaris hybride donne donc droit au même montant qu’une Toyota Prius, malgré un prix bien inférieur.

Les hybrides rechargeables comme la Toyota Prius rechargeable émettant moins de 60 g sont éligibles à un bonus de 1000 euros.

Comment vont réagir les acheteurs ? Ce sera la grande question de 2016.