650 voitures brûlées au Nouvel an 2017

Photo : http://france3-regions.francetvinfo.fr/

Photo : http://france3-regions.francetvinfo.fr/

Cette année encore, le Nouvel An aura été accompagné comme toujours de centaines de voitures incendiées. Le chiffre officiel cette année  est de 650 voitures brûlées, soit une nette baisse par rapport aux 940 voitures incendiées du nouvel an 2015.

Les forces de l’ordre ont dans le même temps procédé à 454 interpellations et à 301 gardes à vues.

Comment procéder si votre voiture a été incendiée ?

Bien évidemment, de nombreuses voitures brûlées ne sont pas couvertes par une garantie incendie. Il s’agit dans le cas de voitures incendiées volontairement, d’action criminelle par un tiers, qu’il soit identifié ou non.

Il faudra donc commencer par déposer plainte en gendarmerie ou auprès de la police, et déclarer le sinistre à son assureur dans un délai de 5 jours ouvrés. Cette information peut être faite par mail, ou par téléphone.

Attention même si vous n’êtes pas assuré contre l’incendie, prévenez votre assureur afin de stopper le contrat d’assurance pour éviter de payer pour rien.

Comment obtenir un dédommagement avec ou sans assurance

Si la voiture est totalement détruite ou irréparable, l’assureur qui couvre l’incendie proposera une valeur de remplacement basée sur la côte Argus. Déduction faite d’une franchise. Un expert passera voir l’auto afin de voir si elle est effectivement irréparable ou non.

Sur les voitures récentes, on peut aussi opter pour l’option valeur à neuf, ou valeur d’achat. Dans ce cas c’est la facture d’achat qui est prise en compte. En général cette formule est proposée sur une durée limitée, de 12 à 24 mois.

Pour ceux qui ne sont pas assurés avec une assurance tiers incendie ou une assurance tous risques, rien n’est perdu. Il est encore possible de faire une demande à la CIVI, la commission d’indemnisation des victimes d’infraction auprès du Tribunal de grande instance de votre lieu de résidence. Suivant vos ressources, vous pourrez espérer toucher jusqu’à 4234,50 euros !

Si vous n’avez pas droit à cette aide en raison de revenus trop importants, ou si vous avez eu un refus pour une autre raison, il reste encore une dernière piste. L’état ayant obligation de garantir la sécurité de ses citoyens, vous pouvez réclamer une indemnisation au titre de  l’article L211-10 du Code de la sécurité intérieure. Cela fonctionne quand il y a eu des émeutes, des manifestations violentes ou des attroupements : une voiture incendiée dans un quartier où rien ne s’est particulièrement passé ne sera donc pas prise en compte.

« L’État est civilement responsable des dégâts et dommages résultant des crimes et délits commis, à force ouverte ou par violence, par des attroupements et rassemblements armés ou non armés, soit contre les personnes, soit contre les biens »

Cette demande devra être effectuée en Préfecture.

Assuré ou non contre l’incendie, vous saurez désormais quelles sont les possibilités pour être indemnisé et espérer financer une voiture de remplacement.