Toyota Yaris

Toyota Yaris

La voiture la plus produite en France s’offre un nouveau moteur : la Toyota Yaris va en effet abandonner son bloc 1.3 L essence. Ce qui peut sembler anodin ne l’est pas pour ceux qui suivent l’actualité automobile : de tout nouveaux blocs moteurs ne sont pas si fréquents chez les constructeurs.

Les ingénieurs Toyota ont développé un 4 cylindres de 1496 cm3 atmosphérique, à l’opposé de la tendance actuelle des 3 cylindres 1.0 turbocompressés. Le couple de 136 Nm à 4400 tr/min n’a donc rien d’impressionnant, mais Toyota nous promet 118 Nm disponibles à bas régime, dès 2000 tr/min.

La puissance annoncée pour la nouvelle Toyota Yaris 1.5 L est de 111 ch, et permet à la Yaris de gagner en dynamisme. Par rapport au modèle sortant, la Yaris 1.3 essence, le 0 à 100 km/h est effectué en 11 s au lieu de 11,8 s, et les reprises gagnent également plus d’une seconde avec 17,6 s au 80 à 120 km/h contre 18,8 s précédemment.

Ce nouveau moteur de la famille ESTEC est dit à haut rendement thermique : on nous promet 12% de consommations en moins sur le cycle NEDC. Ce moteur a été conçu pour répondre aux futures normes Euro 6C et au nouveau cycle d’homologation en conditions réelles RDE.

Les solutions techniques utilisées sur ce moteur sont évoluées : calage variable des soupapes VVT-iE permettant de passer en une fraction de seconde du cycle Atkinson au cycle Otto, système EGR, collecteur d’échappement refroidi par eau, réduction poussée des  pertes par frottement…

Ce moteur sera proposé en boîte manuelle ou en boîte automatique CVT, avant d’être logiquement décliné dans la version hybride. Toyota prépare d’ailleurs le restyling de la Yaris, qui sera entièrement dévoilé début mars à Genève.

Moteur 1.5 de la Toyota Yaris

Moteur 1.5 de la Toyota Yaris


Mots clés pour ce billet :